JEEP ÉLITE

MONACO PREND LE LARGE CONTRE DIJON

Yakuba Ouattara AS Monaco 201819 Sébastien Grasset 5
Crédit photo : Sébastien Grasset

Après sa victoire 84-75 dans le match 2, l'AS Monaco mène 84-75 contre la JDA Dijon en demi-finale des playoffs de Jeep ELITE.

C'est avec un avantage de deux victoires à zéro que l'AS Monaco part en Bourgogne. Ce lundi soir, la Roca Team s'est imposée 84 à 75 contre la JDA Dijon pour le match 2. Les joueurs de la Principauté ont fait la course en tête même si l'équipe de Laurent Legname n'a jamais abdiqué.

Parfaite en première période lors du match 1, la Roca Team décide de reprendre la même recette. Subissant la pression monégasque, les leaders dijonnais ont du mal à exister, comme Jérémy Leloup qui enchaine un deuxième match sans relief (0 point à 0/4 aux tirs et 4 rebonds). L’écart se creuse rapidement (20-10, 10e). Monaco, de son côté, a plus faim et mord dans le ballon, à l'image d’un Paul Lacombe (22 points, 6 rebonds, 3 passes et 3 interceptions) saignant, qui fera même don de son arcade dans le troisième quart-temps. On le sait, les Dijonnais ne lâchent jamais, même en courant derrière le score. Quelques petits coups de patte de David Holston, discret pour ce match 2, permettent à la JDA de revenir à distance raisonnable (37-30, 20e).

Des Monégasques appliqués

Mais l’ASM ne tombe pas dans le piège du match 1 où Dijon avait imposé sa loi après la pause. Les hommes de Sasa Obradovic s’appuient sur les rebonds offensifs (16 ce soir !) pour garder le cap. À la peine des deux côtés du parquet, la JDA retrouve un semblant d’adresse avec Axel Julien (15 points, 4 rebonds et 7 passes) à la passe et Gavin Ware (20 points et 6 rebonds) pour conclure (72-64, 33e). À 4 minutes du terme, la messe n’était pas encore dite. Mais Holston puis Obi Emegano rateront l'occasion de revenir à 5 points. Dijon a laissé passer sa minuscule fenêtre de tir.

Yakuba Ouattara, parfait ce lundi soir (23 points et 4 rebonds), n'a lui aucun problème pour mettre les gros tirs (80-69, 37e). L’affaire est cette fois entendue. En contrôle pendant 40 minutes, Monaco s'impose fort logiquement et fait le break (84-75). Après un match 1 au scénario un peu fou, l’ASM s’est appliquée à ne pas se faire peur une seconde fois. Menant 2 manches à 0, les Monégasques, qui ont fait le plein de confiance, peuvent aller en Bourgogne avec le sentiment du travail accompli. Ils ne sont plus qu’à un succès de la finale.

par @
03 juin 2019 à 23:14
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VICTORIEN RENIER
Victorien Renier
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.