JEEP ÉLITE

MVP DE LA 12E JOURNÉE : EDGAR SOSA RETROUVÉ

Crédit photo : Myriam Vogel

Après une période creuse, le meneur de Gravelines est de retour à son meilleur niveau et le BCM enchaîne les victoires. Avec 30 points et 34 d'évaluation contre Chalon, il est notre MVP de la 12e journée de Jeep Élite.

Il avait commencé la saison en plantant 50 points en deux matchs et Gravelines, fort de deux succès initiaux, s'avançait dans un rôle de poil à gratter de la saison. On pensait qu'avec un joueur de la trempe d'Edgar Sosa (1,88 m, 30 ans) pour les guider, les Maritimes allaient pouvoir voguer vers les sommets du classement après une saison sans play-offs. Mais le joueur a ensuite connu blessure et coup de mou, et le BCM s'est mis à reculer dans la hiérarchie de la Jeep Élite. Lors des neuvième et dixième journées, le meneur dominicain avait même cumulé un vilain 4/22 aux shoots dont 1/12 à 3 points. Mais depuis deux rencontres, il affiche à nouveau le niveau avec lequel il avait attaqué la saison.

Après ses 25 points - 8 passes lors de la victoire face à Châlons-Reims, avant la trêve internationale, Sosa a de nouveau flambé face à Chalon-sur-Saône ce week-end : 30 points à 12/17 aux tirs (dont 6/8 à 3-points), 6 rebonds, 6 passes décisives, 1 interception et aucune balle perdue ! Dans une rencontre enlevée (102-100), le meneur a imposé un rythme élevé, découpant la défense de l'Élan pour finir au cercle ou servir ses intérieurs (Alain Koffi se régale particulièrement à ses côtés). Puis, après la pause, il s'est mis à faire tomber la foudre à 3-points, enquillant notamment quatre tirs primés en fin de troisième quart-temps. Avec un bilan positif (7V - 5D), Gravelines est dans le paquet à la lutte pour la Leaders Cup. Si Sosa maintient ce niveau, on devrait retrouver les Nordistes à Disney.

Retrouvez aussi notre cinq idéal de cette 12e journée.

Tous les MVPs de chaque journée de Jeep ÉLITE saison 2018/19 :

  • 1re journée : Youssoupha Fall (Strasbourg), 25 points à 12/14 aux tirs et 1/2 aux lancers francs, 12 rebonds (dont 5 offensifs), 1 contre, 1 balle perdue, 34 d'évaluation en 23 minutes (victoire à Cholet, 112-75).  
  • 2ᵉ journée : Lahaou Konaté (Nanterre), 19 points à 8/13 aux tirs (dont 1/5 à 3-points) et 2/2 aux lancers francs, 11 rebonds, 1 contre, 5 passes décisives, 2 interceptions, 3 balles perdues, 6 fautes provoquées, 30 d'évaluation en 35 minutes (victoire à domicile contre Bourg, 85-64).  
  • 3 journée : Vitalis Chikoko (Pau), 23 points à 11/16 aux tirs et 1/2 aux tir, 14 rebonds (dont 6 offensifs), 1 contre, 6 passes décisives, 5 balles perdues, 5 fautes provoquées, 33 d'évaluation en 39 minutes (victoire à Strasbourg, 70-65).
  • 4 journée : Ali Traoré (Strasbourg), 30 points à 12/16 aux tirs et 6/8 aux lancers francs, 6 rebonds (dont 4 offensifs), 1 contre, 6 passes décisives, 1 interception, 1 balle perdue, 6 fautes provoquées, 37 d'évaluation en 30 minutes (victoire à Antibes, 86-81).   
  • 5ᵉ journée : David Lighty (ASVEL), 19 points à 6/8 aux tirs (dont 1/1 à 3-points) et 6/7 à 3-points, 7 rebonds, 5 passes décisives, 1 interception, 1 balle perdue, 6 fautes provoquées, 28 d'évaluation en 34 minutes (victoire à Chalon, 92-89). 
  • 6ᵉ journée : Zachery Peacock (Bourg-en-Bresse) 24 points à 6/12 aux tirs (dont 4/5 à 3-points) et 8/9 aux lancers francs, 6 rebonds, 1 contre, 1 passe décisive, 1 interception, 3 balles perdues, 6 fautes provoquées, 22 d'évaluation en 33 minutes (victoire à Dijon, 76-73).       
  • 7ᵉ journée : Dominic Waters (Nanterre), 23 points à 9/9 aux tirs (dont 3/3 à 3-points) et 2/2 aux lancers francs, 1 rebond, 5 passes décisives, 1 interception, 2 balles perdues, 28 d'évaluation en 24 minutes (victoire à domicile contre Le Mans, 98-77). 
  • 8ᵉ journée :  Lahaou Konaté (Nanterre), 24 points à 8/9 aux tirs (dont 4/4 à 3-points) et 4/6 aux lancers francs, 7 rebonds, 2 interceptions, 1 balle perdue, 29 d'évaluation en 40 minutes (victoire à Levallois, 92-85).   
  • 9ᵉ journée :  Ryan Pearson (Dijon), 27 points à 11/17 aux tirs (dont 3/6 à 3-points) et 2/2 aux lancers francs, 5 rebonds, 1 contre, 4 passes décisives, 1 interception, 2 balles perdues, 30 d'évaluation en 36 minutes (victoire à Chalon, 89-81). 
  • 10ᵉ journée : Tim Blue (Antibes), 33 points à 11/15 aux tirs (dont 5/6 à 3-points) et 6/8 aux lancers francs, 9 rebonds, 3 passes décisives, 1 interception, 1 balle perdue, 39 d'évaluation en 33 minutes (victoire à domicile contre Pau, 83-73).   
  • 11ᵉ journée :  C.J. Harris (Pau), 31 points à 9/12 aux tirs (dont 7/8 à 3-points) et 6/6 aux lancers francs, 5 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception, 4 balles perdues, 5 fautes provoquées, 34 d'évaluation en 37 minutes (victoire à domicile contre Chalon, 101-96).     
  • 12ᵉ journée :  Edgar Sosa (Gravelines), 30 points à 12/17 aux tirs (dont 6/8 à 3-points), 6 rebonds, 6 passes décisives, 1 interception, 0 balle perdue, 34 d'évaluation en 27 minutes (victoire à Chalon-sur-Saône, 102-100).    
11 décembre 2018 à 09:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.