JEEP ÉLITE

MVP DE LA 17E JOURNÉE : KENDALL ANTHONY N'A PAS EU BESOIN DE PÉRIODE D'ADAPTATION

Crédit photo : Sébastien Grasset

À peine débarqué à Gravelines, le meneur américain est déjà monstrueux.

Edgar qui ? Avec Edgar Sosa, le titulaire de la mène maritime, blessé, tout comme son back-up Benjamin Sène, Gravelines craignait de se trouver démuni sur le poste 1. D'où l'arrivée récente du meneur de poche américain Kendall Anthony (1,73 m, 26 ans) en provenance d'Islande. Et c'est peu dire que ce dernier s'est vite adapté à son nouvel environnement. Déjà très bon dans le derby face au Portel (15 points, 6 passes), Anthony a carrément été monstrueux à Fos-sur-Mer ce week-end, dans un profil de scoreur/créateur. Au point de faire oublier Sosa ?

Sur le terrain des BYers, le meneur a commencé par impliquer ses coéquipiers en bon organisateur, avant de faire parler la fulgurance de ses démarrages et la souplesse de son poignet. Résultat : 27 points et 9 passes décisives pour 35 d'éval et une victoire (88-62) qui a failli offrir une participation à la Leaders Cup à son équipe. Son énorme pourcentage à 3-points avec Reykjavik (67,6%) avait attiré l'attention des observateurs... mais la défense islandaise n'est apparemment pas en cause : après deux rencontres en France, Anthony est parti sur le même rythme (61% aux tirs et un très joli 5/6 à longue distance). Reste à savoir s'il poursuivra sur cette lancée... et si le BCM tentera de conserver son nouveau poste 1, qui n'est sous contrat que jusqu'à la fin du mois de janvier.

Retrouvez aussi notre cinq idéal de cette 17e journée.

Tous les MVPs de chaque journée de Jeep ÉLITE saison 2018/19 :

  • 1re journée : Youssoupha Fall (Strasbourg), 25 points à 12/14 aux tirs et 1/2 aux lancers francs, 12 rebonds (dont 5 offensifs), 1 contre, 1 balle perdue, 34 d'évaluation en 23 minutes (victoire à Cholet, 112-75).  
  • 2ᵉ journée : Lahaou Konaté (Nanterre), 19 points à 8/13 aux tirs (dont 1/5 à 3-points) et 2/2 aux lancers francs, 11 rebonds, 1 contre, 5 passes décisives, 2 interceptions, 3 balles perdues, 6 fautes provoquées, 30 d'évaluation en 35 minutes (victoire à domicile contre Bourg, 85-64).  
  • 3 journée : Vitalis Chikoko (Pau), 23 points à 11/16 aux tirs et 1/2 aux tir, 14 rebonds (dont 6 offensifs), 1 contre, 6 passes décisives, 5 balles perdues, 5 fautes provoquées, 33 d'évaluation en 39 minutes (victoire à Strasbourg, 70-65).
  • 4 journée : Ali Traoré (Strasbourg), 30 points à 12/16 aux tirs et 6/8 aux lancers francs, 6 rebonds (dont 4 offensifs), 1 contre, 6 passes décisives, 1 interception, 1 balle perdue, 6 fautes provoquées, 37 d'évaluation en 30 minutes (victoire à Antibes, 86-81).   
  • 5ᵉ journée : David Lighty (ASVEL), 19 points à 6/8 aux tirs (dont 1/1 à 3-points) et 6/7 à 3-points, 7 rebonds, 5 passes décisives, 1 interception, 1 balle perdue, 6 fautes provoquées, 28 d'évaluation en 34 minutes (victoire à Chalon, 92-89). 
  • 6ᵉ journée : Zachery Peacock (Bourg-en-Bresse) 24 points à 6/12 aux tirs (dont 4/5 à 3-points) et 8/9 aux lancers francs, 6 rebonds, 1 contre, 1 passe décisive, 1 interception, 3 balles perdues, 6 fautes provoquées, 22 d'évaluation en 33 minutes (victoire à Dijon, 76-73).       
  • 7ᵉ journée : Dominic Waters (Nanterre), 23 points à 9/9 aux tirs (dont 3/3 à 3-points) et 2/2 aux lancers francs, 1 rebond, 5 passes décisives, 1 interception, 2 balles perdues, 28 d'évaluation en 24 minutes (victoire à domicile contre Le Mans, 98-77). 
  • 8ᵉ journée :  Lahaou Konaté (Nanterre), 24 points à 8/9 aux tirs (dont 4/4 à 3-points) et 4/6 aux lancers francs, 7 rebonds, 2 interceptions, 1 balle perdue, 29 d'évaluation en 40 minutes (victoire à Levallois, 92-85).   
  • 9ᵉ journée :  Ryan Pearson (Dijon), 27 points à 11/17 aux tirs (dont 3/6 à 3-points) et 2/2 aux lancers francs, 5 rebonds, 1 contre, 4 passes décisives, 1 interception, 2 balles perdues, 30 d'évaluation en 36 minutes (victoire à Chalon, 89-81). 
  • 10ᵉ journée : Tim Blue (Antibes), 33 points à 11/15 aux tirs (dont 5/6 à 3-points) et 6/8 aux lancers francs, 9 rebonds, 3 passes décisives, 1 interception, 1 balle perdue, 39 d'évaluation en 33 minutes (victoire à domicile contre Pau, 83-73).   
  • 11ᵉ journée :  C.J. Harris (Pau), 31 points à 9/12 aux tirs (dont 7/8 à 3-points) et 6/6 aux lancers francs, 5 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception, 4 balles perdues, 5 fautes provoquées, 34 d'évaluation en 37 minutes (victoire à domicile contre Chalon, 101-96).     
  • 12ᵉ journée :  Edgar Sosa (Gravelines), 30 points à 12/17 aux tirs (dont 6/8 à 3-points), 6 rebonds, 6 passes décisives, 1 interception, 0 balle perdue, 34 d'évaluation en 27 minutes (victoire à Chalon-sur-Saône, 102-100).    
  • 13ᵉ journée : Miro Bilan (ASVEL), 32 points à 11/17 aux tirs et 10/15 aux lancers francs, 13 rebonds (dont 4 offensifs), 2 contres, 1 interception, 3 balles perdues, 14 fautes provoquées, 34 d'évaluation en 32 minutes (victoire à domicile contre Châlons-Reims, 91-84 a.p.).  
  • 14ᵉ journée : Lazeric Jones (Monaco), 21 points à 7/11 aux tirs (dont 1/1 à 3-points) et 4/5 aux lancers francs, 4 rebonds, 6 passes décisives, 1 interception, 0 balle perdue, 6 fautes provoquées, 25 d'évaluation en 30 minutes (victoire à domicile contre Strasbourg, 83-79).    
  • 15ᵉ journée : Jonathan Tabu (Le Mans), 28 points à 10/15 aux tirs (dont 5/9 à 3 points) et 3/3 aux lancers francs, 1 rebond, 11 passes décisives, 2 interceptions, 2 balles perdues, 6 fautes provoquées, 35 d'évaluation en 35 minutes (victoire à domicile contre Fos, 108-84). 
  • 16ᵉ journée : Gerald Robinson (Monaco), 23 points à 8/12 aux tirs (dont 4/7 à 3-points) et 3/3 aux lancers francs, 5 rebonds, 8 passes décisives, 3 interceptions, 3 balles perdues, 32 d'évaluation en 34 minutes (victoire à domicile contre Antibes, 103-89). 
  • 17ᵉ journée : Kendall Anthony (Gravelines), 27 points à 10/13 aux tirs (dont 3/4 à 3-points) et 4/4 aux lancers francs, 3 rebonds, 9 passes décisives, 1 balle perdue, 4 fautes provoquées, 35 d'évaluation en 32 minutes (victoire à Fos, 88-62). 
22 janvier 2019 à 11:47
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.