JEEP ÉLITE

MVP DE LA 21E JOURNÉE : LA PANOPLIE COMPLÈTE DE MIRO BILAN

Miro Bilan Strasbourg
Crédit photo : Sébastien Grasset

Le pivot de Strasbourg a été ultra complet pour permettre à son équipe de l'emporter à l'arrachée contre Bourg-en-Bresse. Il est notre MVP du week-end en Jeep ÉLITE.

Avec la blessure de Louis Labeyrie, mais aussi les problèmes de fautes de Damien Inglis, finalement exclu dans le troisième quart-temps, le secteur intérieur strasbourgeois était démuni pour la réception de Bourg. Qu'à cela ne tienne, Miro Bilan s'est démultiplié pour compenser. 34 minutes, son plus haut total cette saison, pour faire la leçon à la raquette adverse : 21 points à 7/11 aux tirs et 7/8 aux lancers francs, 13 rebonds, 1 contre, 5 passes décisives, et 8 fautes provoquées pour 34 d'évaluation. Et la victoire sur le fil, 79-78.

Le Croate (2,13m, 28 ans) était déjà monté à 34 d'évaluation. C'était il y a quelques semaines, lorsque la Jeep ÉLITE s'appelait encore Pro A et que l'on digérait tout juste la bûche de Noël  (le 26 décembre, lors de la réception de Chalon). Mais cette journée-là, Frank Hassell avait méchamment explosé les compteurs (34 d'éval) et logiquement privé Bilan du titre de MVP de la semaine. Cette fois, et même si Hassell a brillé en vain contre Monaco, c'est l'ancien du Cedevida Zagreb qui met la main sur le trophée.

Contre la JL et sa paire Peacock-Ndoye, Miro Bilan a signé son record au rebond en France (13), permettant à la SIG de remporter la bataille sous les panneaux (37-26). Il a aussi distribué cinq passes décisives (là encore son record dans notre championnat), terminant meilleur passeur de son équipe. Son adresse, y compris aux lancers-francs en fin de rencontre, fait du pivot un casse-tête pour les défenses adverses. Une performance complète qui a du faire du bien à sa confiance, lui qui restait sur un triste 0 point (mais 7 rebonds) en 12 minutes lors d'une cuisante défaite de la Croatie contre la Roumanie à domicile (56-58).

Retrouvez aussi notre cinq idéal de la 21e journée.

Tous les MVPs de chaque journée de Pro A saison 2017/18 :

  • 1ère journée : Tim Blue (Antibes), 29 points à 11/14 et 10 rebonds pour 31 d'évaluation en 34 minutes (victoire 79-57 contre Strasbourg).
  • 2e journée : Raymond Cowels III (Hyères-Toulon), 32 points à 12/17 aux tirs (dont 7/8 à 3-points) et 1/2 aux lancers-francs, 2 rebonds, 3 interceptions, 3 balles perdues, 28 d'évaluation en 35 minutes (victoire 79-73 contre Cholet).  
  • 3e journée : Louis Labeyrie (Strasbourg), 20 points à 9/10 aus tirs et 2/4 aux lancers francs, 12 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception, 34 d'évaluation en 29 minute (victoire 93-72 à domicile contre Châlons-Reims).
  • 4e journée : Paul Lacombe (Monaco), 22 points à 8/15 aux tirs (dont 4/5 à 3-points) et 2/3 aux lancers francs, 7 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception, 0 balle perdue, 26 d'évaluation en 27 minutes (victoire à domicile contre l'ASVEL, 83-68).  
  • 5e journée : Terran Petteway (Nanterre), 24 points à 9/16 aux tirs (dont 3/7 à 3-points) et 3/3 aux lancers francs, 6 rebonds, 5 passes décisives, 0 balle perdue, 28 d'évaluation en 28 minutes (victoire à domicile, 93-77 contre Antibes). 
  • 6e journée : Gilvydas Biruta (Bourg-en-Bresse), 24 points à 9/10 aux tirs (dont 2/2 à 3-points) et 4/5 aux lancers francs, 7 rebonds, 1 contre, 1 passe décisive, 1 interception, 2 balles perdues, 30 d'évaluation en 25 minutes (victoire à domicile contre Monaco, 89-83).
  • 7e journée : Rasheed Sulaimon (Dijon), 21 points à 6/11 aux tirs (dont 2/4 à 3-points) et 7/7 aux lancers francs, 9 rebonds et 5 passes décisives, 1 balle perdue, 29 d'évaluation en 35 minutes (victoire à domicile contre Levallois, 93-85).   
  • 8e journée : Karvel Anderson (Boulazac) 37 points à 12/18 aux tirs, (dont 10/14 à 3-points), et 3/3 aux lancers francs, 1 interception, 1 balle perdue, 31 d'évaluation en 28 minutes.     
  • 9e journée : Boris Diaw (Levallois), 20 points à 9/13 aux tirs (dont 1/3 à 3-points) et 1/2 aux lancers francs, 6 rebonds, 6 passes décisives, 2 interceptions, 5 balles perdues, 24 d'évaluation en 34 minutes (victoires à Bourg-en-Bresse 85-82).
  • 10e journée : Jacques Alingué (Dijon), 16 points à 8/9 aux tirs, 8 rebonds dont 4 offensifs, 1 passe décisive, 3 interceptions, 0 balle perdue, 27 d'évaluation en 22 minutes (victoire à domicile contre Boulazac, 101-81). 
  • 11e journée : Eloy Vargas et Quincy Diggs (Boulazac), 53 d'évaluation à eux-deux. 
  • 12e journée :  Quincy Diggs (Boulazac),  22 points à 7/10 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 6/9 aux lancers francs, 9 rebonds, 7 passes décisives, 2 interceptions, 1 balle perdue, 7 fautes provoquées, pour 33 d'évaluation en 32 minutes (victoire à Bourg-en-Bresse, 91-89).   
  • 13e journée : Boris Diaw (Levallois), 19 points à 8/12 aux tirs (dont 1/1 à 3-points) et 2/3 aux lancers francs, 10 rebonds, 10 passes décisives, 1 contre, 1 interception, 3 balles perdues, 5 fautes provoquées, 33 d'évaluation en 35 minutes (victoire à domicile contre Châlons-Reims, 94-84)
  • 14e journée : Youssou Ndoye (Bourg-en-Bresse), 22 points à 10/13 aux tirs et 2/5 aux lancers francs, 14 rebonds (dont 6 offensifs), 1 contre, 1 interception, 1 balle perdue, 31 d'évaluation en 34 minutes (victoire à domicile contre Strasbourg, 87-85).
  • 15e journée : Frank Hassell (Le Portel), 32 points à 15/23 aux tirs et 2/4 aux lancers francs, 22 rebonds (dont 13 offensifs), 1 contre, 1 passe décisive, 2 balles perdues, 44 d'évaluation en 33 minutes (victoire à domicile contre Pau, 77-69).  
  • 16e journée : Youssoupha Fall (Le Mans), 24 points à 10/11 aux tirs et 4/7 aux lancers francs, 14 rebonds (dont 5 offensifs), 3 balles perdues, 5 fautes provoquées, 31 d'évaluation en 27 minutes (victoire à domicile contre Châlons-Reims, 90-84). 
  • 17e journée :  Heiko Schaffartzik (Nanterre), 14 points à 5/6 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 2/2 aux lancers francs, 15 passes décisives, 4 rebonds, 1 interception, 3 balles perdues, 30 d'évaluation en 34 minutes (victoire à domicile contre Monaco, 99-69).  
  • 18e journée : Vincent Sanford (Antibes), 27 points à 10/12 aux tirs (dont 4/5 à 3-points) et 3/3 aux lancers francs, 1 rebond, 1 interception, 2 balles perdues, 25 d'évaluation en 21 minutes (victoire à Pau, 72-78).
  • 19e journée : Christapher Johnson (BCM Gravelines-Dunkerque) : 32 points à 11/17 aux tirs (dont 7/13 à 3-points) et 3/3 aux lancers francs, (14 rebonds dont 7 offensifs), 5 passes décisives, 2 interceptions, 2 balles perdues pour 45 d'évaluation en 46 minutes (victoire à domicile contre Boulazac, 113-111 ap).
  • 20e journée : Christapher Johnson (BCM Gravelines-Dunkerque) : 28 points à 10/14 aux tirs (dont 4/8 à 3-points), 5 rebonds, 2 contres, 2 interceptions et 3 fautes provoquées pour 32 d'évaluation en 30 minutes (victoire 101-94 à Monaco).  
06 mars 2018 à 19:25
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.