JEEP ÉLITE

MVP DE LA 29E JOURNÉE : VEE SANFORD, UN RECORD POUR FÊTER LE MAINTIEN DE CHALON

Vincent Sanford
Crédit photo : Sébastien Grasset

Le poste 2/1 de l'Elan Chalon Vincent dit "Vee" Sanford est le MVP de la 29e journée de Jeep ELITE.

Comme Zack Wright, c'est un joueur qui a du passer par la troisième division allemande avant de remonter les échelons. Après une belle saison à Antibes, Vincent Sanford est arrivé à l'Elan Chalon l'été dernier. Durant le très bon début de saison de son équipe et de son joueur, l'entraîneur Jean-Denys Choulet n'hésitait pas - à juste titre - à l'imaginer (comme son coéquipier Justin Robinson) comme potentiel MVP de la saison.

Force est de reconnaître qu'il est rapidement sorti de la liste des prétendants avec les difficultés rencontrées par l'Elan Chalon, qui a enchaîné les défaites à partir de novembre. L'équipe bourguignonne n'est pas passée loin de réaliser une saison plus réussie, avec beaucoup de courtes défaites. Heureusement, l'objectif minimum a été assuré avec un maintien confortable. Confortable car mardi soir, l'Elan a signé sa 12e victoire à 5 journées de la fin. Le premier relégable, Le Portel, en ayant 4 de moins, il est dur de croire que les Chalonnais ne sont pas sauvés.

Après un mauvais départ contre Levallois (14-22 au bout de 10 minutes de jeu), l'Elan a accéléré pour s'imposer 90-79. "Vee" Sanford s'en est donné à coeur joie, signant son record de points en Jeep ELITE pour finir à 31 points à 13/19 aux tirs (2/5 à 3-points), 4 rebonds, 1 passe décisive, 2 interceptions et 3 fautes provoquées pour 31 d'évaluation en 32 minutes. Sur l'exercice 2018/19, il tourne tout de même à 15,5 points à 54,4% de réussite aux tirs (46,8% à 3-points), 4 rebonds, 2,9 passes décisives, 1,6 balle perdue, 1,4 interceptions et 2,2 fautes provoquées pour 16,6 d'évaluation en 29 minutes. Propre. De quoi donner envie à l'Elan de le prolonger ou un autre club hexagonal de le recruter ? Son atout "parlé français" nous conforte dans l'idée qu'il sera attractif sur le marché.

Retrouvez le cinq idéal de la 29e journée en cliquant ici.

Tous les MVPs de chaque journée de Jeep ÉLITE saison 2018/19 :

  • 1re journée : Youssoupha Fall (Strasbourg), 25 points à 12/14 aux tirs et 1/2 aux lancers francs, 12 rebonds (dont 5 offensifs), 1 contre, 1 balle perdue, 34 d'évaluation en 23 minutes (victoire à Cholet, 112-75).  
  • 2ᵉ journée : Lahaou Konaté (Nanterre), 19 points à 8/13 aux tirs (dont 1/5 à 3-points) et 2/2 aux lancers francs, 11 rebonds, 1 contre, 5 passes décisives, 2 interceptions, 3 balles perdues, 6 fautes provoquées, 30 d'évaluation en 35 minutes (victoire à domicile contre Bourg, 85-64).  
  • 3 journée : Vitalis Chikoko (Pau), 23 points à 11/16 aux tirs et 1/2 aux tir, 14 rebonds (dont 6 offensifs), 1 contre, 6 passes décisives, 5 balles perdues, 5 fautes provoquées, 33 d'évaluation en 39 minutes (victoire à Strasbourg, 70-65).
  • 4 journée : Ali Traoré (Strasbourg), 30 points à 12/16 aux tirs et 6/8 aux lancers francs, 6 rebonds (dont 4 offensifs), 1 contre, 6 passes décisives, 1 interception, 1 balle perdue, 6 fautes provoquées, 37 d'évaluation en 30 minutes (victoire à Antibes, 86-81).   
  • 5ᵉ journée : David Lighty (ASVEL), 19 points à 6/8 aux tirs (dont 1/1 à 3-points) et 6/7 à 3-points, 7 rebonds, 5 passes décisives, 1 interception, 1 balle perdue, 6 fautes provoquées, 28 d'évaluation en 34 minutes (victoire à Chalon, 92-89). 
  • 6ᵉ journée : Zachery Peacock (Bourg-en-Bresse) 24 points à 6/12 aux tirs (dont 4/5 à 3-points) et 8/9 aux lancers francs, 6 rebonds, 1 contre, 1 passe décisive, 1 interception, 3 balles perdues, 6 fautes provoquées, 22 d'évaluation en 33 minutes (victoire à Dijon, 76-73).       
  • 7ᵉ journée : Dominic Waters (Nanterre), 23 points à 9/9 aux tirs (dont 3/3 à 3-points) et 2/2 aux lancers francs, 1 rebond, 5 passes décisives, 1 interception, 2 balles perdues, 28 d'évaluation en 24 minutes (victoire à domicile contre Le Mans, 98-77). 
  • 8ᵉ journée :  Lahaou Konaté (Nanterre), 24 points à 8/9 aux tirs (dont 4/4 à 3-points) et 4/6 aux lancers francs, 7 rebonds, 2 interceptions, 1 balle perdue, 29 d'évaluation en 40 minutes (victoire à Levallois, 92-85).   
  • 9ᵉ journée :  Ryan Pearson (Dijon), 27 points à 11/17 aux tirs (dont 3/6 à 3-points) et 2/2 aux lancers francs, 5 rebonds, 1 contre, 4 passes décisives, 1 interception, 2 balles perdues, 30 d'évaluation en 36 minutes (victoire à Chalon, 89-81). 
  • 10ᵉ journée : Tim Blue (Antibes), 33 points à 11/15 aux tirs (dont 5/6 à 3-points) et 6/8 aux lancers francs, 9 rebonds, 3 passes décisives, 1 interception, 1 balle perdue, 39 d'évaluation en 33 minutes (victoire à domicile contre Pau, 83-73).   
  • 11ᵉ journée :  C.J. Harris (Pau), 31 points à 9/12 aux tirs (dont 7/8 à 3-points) et 6/6 aux lancers francs, 5 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception, 4 balles perdues, 5 fautes provoquées, 34 d'évaluation en 37 minutes (victoire à domicile contre Chalon, 101-96).     
  • 12ᵉ journée :  Edgar Sosa (Gravelines), 30 points à 12/17 aux tirs (dont 6/8 à 3-points), 6 rebonds, 6 passes décisives, 1 interception, 0 balle perdue, 34 d'évaluation en 27 minutes (victoire à Chalon-sur-Saône, 102-100).    
  • 13ᵉ journée : Miro Bilan (ASVEL), 32 points à 11/17 aux tirs et 10/15 aux lancers francs, 13 rebonds (dont 4 offensifs), 2 contres, 1 interception, 3 balles perdues, 14 fautes provoquées, 34 d'évaluation en 32 minutes (victoire à domicile contre Châlons-Reims, 91-84 a.p.).  
  • 14ᵉ journée : Lazeric Jones (Monaco), 21 points à 7/11 aux tirs (dont 1/1 à 3-points) et 4/5 aux lancers francs, 4 rebonds, 6 passes décisives, 1 interception, 0 balle perdue, 6 fautes provoquées, 25 d'évaluation en 30 minutes (victoire à domicile contre Strasbourg, 83-79).    
  • 15ᵉ journée : Jonathan Tabu (Le Mans), 28 points à 10/15 aux tirs (dont 5/9 à 3 points) et 3/3 aux lancers francs, 1 rebond, 11 passes décisives, 2 interceptions, 2 balles perdues, 6 fautes provoquées, 35 d'évaluation en 35 minutes (victoire à domicile contre Fos, 108-84). 
  • 16ᵉ journée : Gerald Robinson (Monaco), 23 points à 8/12 aux tirs (dont 4/7 à 3-points) et 3/3 aux lancers francs, 5 rebonds, 8 passes décisives, 3 interceptions, 3 balles perdues, 32 d'évaluation en 34 minutes (victoire à domicile contre Antibes, 103-89). 
  • 17ᵉ journée : Kendall Anthony (Gravelines), 27 points à 10/13 aux tirs (dont 3/4 à 3-points) et 4/4 aux lancers francs, 3 rebonds, 9 passes décisives, 1 balle perdue, 4 fautes provoquées, 35 d'évaluation en 32 minutes (victoire à Fos, 88-62).
  • 18ᵉ journée : Ron Lewis (Fos-Provence), 28 points à 9/17 aux tirs (6/12 à 3-points), 4 rebonds, 2 passes décisives, 2 balles perdues, 4 interceptions et 6 fautes provoquées pour 26 d'évaluation en 36 minutes (victoire 93-75 à Bourg-en-Bresse).
  • 19ᵉ journée : Zachery Peacock (Bourg-en-Bresse) : 33 points à 14/20 aux tirs (2/5 à 3-points), 7 rebonds, 2 passes décisives et 6 fautes provoquées pour 38 d'évaluation en 31 minutes (victoire 93-75 contre Boulazac).
  • 20ᵉ journée : Yakuba Ouattara (Monaco) : 29 points à 11/17 aux tirs (6/9 à 3-points), 6 rebonds, 4 passes décisives, 3 balles perdues et 3 fautes provoquées pour 29 d'évaluation en 35 minutes (victoire 78-69 contre Fos).
  • 21ᵉ journée : Vitalis Chikoko (Élan Béarnais) : 27 points à 11/19 aux tirs, 9 rebonds, 3 contres, 4 passes décisives et 6 fautes provoquées pour 33 d'évaluation en 33 minutes (victoire 97-95 contre Boulazac)
  • 22ᵉ journée : Dee Bost (Monaco) : 20 points à 6/9 aux tirs (2/5 à 3-points), 11 passes décisives, 4 rebonds et 7 fautes provoquées pour 32 d'évaluation en 29 minutes (victoire 85-73 à Limoges).
  • 23ᵉ journée : Maxime Courby (JL Bourg) : 23 points à 8/9 aux tirs (5/5 à 3-points), 8 rebonds, 2 passes décisives, 1 contre, 0 balle perdue et 3 fautes provoquées pour 33 d'évaluation en 30 minutes (victoire 96-85 à Levallois).
  • 24ᵉ journée : David Holston (Dijon) : 19 points à 6/10 aux tirs (3/7 à 3-points), 4 rebonds et 8 passes décisives pour 28 d'évaluation en 30 minutes (victoire 94-58 contre Le Portel).
  • 25ᵉ journée : Nicolas Lang (Strasbourg) : 27 points à 9/10 aux tirs (6/7 à 3-points), 4 rebonds, 1 passe décisive, 0 balle perdue et 3 fautes provoquées pour 31 d'évaluation en 24 minutes (victoire 91-78 contre Dijon).
  • 26 journée : Travis Leslie (Boulazac) : 28 points à 10/12 aux tirs (8/9 à 3-points), 4 rebonds et 3 passes décisives pour 33 d'évaluation en 29 minutes (victoire 90-68 à Nanterre).
  • 27ᵉ journée : Mickey McConnell (Élan Béarnais) : 27 points à 9/16, 3 rebonds, 10 passes décisives, 1 interception et 7 fautes provoquées pour 29 d'évaluation en 40 minutes (victoire 91-90 à Fos-sur-Mer).
  • 28ᵉ journée : Isaïa Cordinier (Antibes) : 19 points à 6/11 aux tirs, 8 rebonds, 3 passes décisives et 6 fautes provoquées pour 25 d'évaluation en 34 minutes (victoire 72-69 contre Cholet).
  • 29ᵉ journée : Vincent Sanford (Elan Chalon) : 31 points à 13/19 aux tirs (2/5 à 3-points), 4 rebonds, 1 passe décisive, 2 interceptions et 3 fautes provoquées pour 31 d'évaluation en 32 minutes (victoire 90-79 contre Levallois)
25 avril 2019 à 15:49
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching