JEEP ÉLITE

MVP DE LA 6E JOURNÉE : UN PEACOCK RENVERSANT

Crédit photo : Jacques Cormarèche

Ultra-décisif, auteur de 15 points dans le dernier quart et des lancers de la victoire, Zachery Peacock a permis à Bourg-en-Bresse d'effacer un débours de 13 points et de s'imposer à Dijon (76-73). Un match digne de son statut de MVP en titre.

La rencontre a longtemps refusé de lui sourire. Pris au piège dans une raquette dijonnaise verrouillée à double tour, maladroit dans son habituel jardin à 4-5 mètres du cercle (9 points à 3/8 - et même un joli airball - après trois quart-temps), Zachery Peacock était en difficulté et son équipe avec. Malmenée par Dijon et le feu follet David Holston, la JL Bourg abordait le dernier quart avec 13 points de retard (62-49, 31e). C'est alors que le MVP en titre s'est fâché. 

Lorsqu'il revient en jeu à 8 minutes du terme, son équipe est encore à -12 (64-52). Mais le "paon" va renaître tel le phoenix. Ses flèches de loin vont d'abord ramener son équipe au contact. Puis, alors que le score est de 70-70 à 36 secondes de la fin, il va aller chercher les fautes et les lancers, signant un impeccable 6/6 sur la ligne dans les dernières secondes. Clutchissime. Au final, l'Américain aura inscrit 15 points 3/4 à 3-points et 6/6 aux lancers francs, plus 2 rebonds, dans le dernier quart. 

"C'est notre meilleure performance de la saison", savourait Peacock au micro Radio Scoop de Didier Berthet. "On s'est bien battu, en défense notamment, pour revenir. Mon coach et mes coéquipiers ont confiance en moi, ils m'ont dit de continuer de shooter et ça a fini par rentrer".

Retrouvez aussi notre cinq idéal de cette 6 journée.

Tous les MVPs de chaque journée de Jeep ÉLITE saison 2018/19 :

  • 1re journée : Youssoupha Fall (Strasbourg), 25 points à 12/14 aux tirs et 1/2 aux lancers francs, 12 rebonds (dont 5 offensifs), 1 contre, 1 balle perdue, 34 d'évaluation en 23 minutes (victoire à Cholet, 112-75).  
  • 2ᵉ journée : Lahaou Konaté (Nanterre), 19 points à 8/13 aux tirs (dont 1/5 à 3-points) et 2/2 aux lancers francs, 11 rebonds, 1 contre, 5 passes décisives, 2 interceptions, 3 balles perdues, 6 fautes provoquées, 30 d'évaluation en 35 minutes (victoire à domicile contre Bourg, 85-64).  
  • 3 journée : encore un match à disputer.
  • 4 journée : Ali Traoré (Strasbourg), 30 points à 12/16 aux tirs et 6/8 aux lancers francs, 6 rebonds (dont 4 offensifs), 1 contre, 6 passes décisives, 1 interception, 1 balle perdue, 6 fautes provoquées, 37 d'évaluation en 30 minutes (victoire à Antibes, 86-81).   
  • 5ᵉ journée : David Lighty (ASVEL), 19 points à 6/8 aux tirs (dont 1/1 à 3-points) et 6/7 à 3-points, 7 rebonds, 5 passes décisives, 1 interception, 1 balle perdue, 6 fautes provoquées, 28 d'évaluation en 34 minutes (victoire à Chalon, 92-89). 
  • 6ᵉ journée : Zachery Peacock (Bourg-en-Bresse) 24 points à 6/12 aux tirs (dont 4/5 à 3-points) et 8/9 aux lancers francs, 6 rebonds, 1 contre, 1 passe décisive, 1 interception, 3 balles perdues, 6 fautes provoquées, 22 d'évaluation en 33 minutes (victoire à Dijon, 76-73).       
23 octobre 2018 à 10:22
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching