JEEP ÉLITE

NICOLAS LANG : "JE PARS UN MOIS ET J'AI L'IMPRESSION DE REVENIR EN AOÛT"

Nicolas Lang
Crédit photo : Sébastien Grasset

Après avoir été sévèrement touché par le virus de la COVID-19, Nicolas Lang revient au sein de l'équipe du Limoges CSP. Il intègre une équipe nouvelle.

Nicolas Lang (1,96 m, 30 ans) a contracté le virus de la COVID-19 et ce dernier n'a pas loupé le joueur français. Entre toux persistante et 40° de fièvre, le shooteur alsacien sera passé par tous les états. De retour à l'entraînement depuis peu, celui qui réalise sans doute la meilleure saison de sa carrière (16,2 points à 50,7% de réussite aux tirs accompagnés de 2,3 rebonds et 2,1 passes décisives par match) se prépare à affronter ce mardi soir Nanterre au Palais des Sports Maurice Thorez.

Une récupération progressive

Très affaibli et touché par le virus, le capitaine shooter de Limoges doit retrouver sa condition physique d'il y a tout juste un mois. Il se démène pour revenir le plus vite possible en forme. "C'est sûr que "j'ai mangé'' mais maintenant, je fais tout ce qu'il faut pour revenir au moins physiquement au même niveau qu'il y a un mois. Je ne sais pas combien de temps cela va prendre. Je suis un peu dans l'inconnu de ce côté-là", a-t-il expliqué au micro de France Bleu Limousin. Pour son retour, il est concentré uniquement sur les performances de l'équipe et les résultats.

Du changement durant son absence

Pendant sa convalescence, deux nouvelles recrues, Bruno Caboco et Maciej Lampe, sont venues remplacer Romeo Travis (genou) et de Jerry Boutsiele (mollet)."J'espère que l'expérience de quelqu'un comme Lampe peut nous aider à avoir toujours cette exigence, cette consistance de par son expérience." La dynamique de son équipe frustre le Français, les résultats de Limoges étant irréguliers. "On sait que c'est vraiment un de nos défauts d'être en dent de scie. On aimerait être beaucoup plus consistant." Limoges est actuellement huitième au classement avec 9 victoires et 10 défaites. L'équipe a réalisé des belles performances (+1 à Cholet avec seulement sept joueurs, puis  -2 à l'ASVEL et victoire à Bourg dans le même contexte) et subit des roustes comme contre Roanne et Dijon.

Une fin de saison sur une note positive ?

La saison de Jeep ELITE bat son plein et avec encore 15 matches à jouer, tout reste à faire. A cette période, toutes les équipes tentent d'accrocher une place en playoffs, c'est la dernière ligne droite de la saison. Limoges possède du retard sur le septième (Le Mans, avec 12 victoires et 7 défaites) mais peu d'avance sur ses poursuivants. "Il faut qu'on ait la même mentalité. On n'a pas le luxe de pouvoir se dire, là on va se gérer ou pas. Si on arrive à trouver cette consistance sur les mois de mai et de juin, ce serait vraiment bien et je pense qu'on peut faire de belles choses sur la fin de saison." Cela commence ce mardi soir par le match à Nanterre. Entre-deux à 20 heures.

27 avril 2021 à 15:07
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
TOM LARTIGAU
Tom Lartigau
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.