JEEP ÉLITE

NIKOLA ANTIC : "JE NE SERAI PAS UN DIEU"

Nikola Antic Antibes entraînement 2019
Crédit photo : Antibes Sharks

Nikola Antic a bien conscience qu'il sera dur de sauver la place d'Antibes en Jeep ELITE.

Il a pris son poste en fin de semaine dernière. Nikola Antic est le nouvel entraîneur d'Antibes. Contacté en début de semaine dernière, l'ancien coach de Charleville-Mézières et Châlons-Reims a eu peu de temps de réflexion. Son accord finalement donné, il a désormais quelques semaines seulement devant lui pour redresser la barre puisqu'il ne reste que 12 journées et que Antibes a déjà 2 victoires de retard sur le premier non relégable. Il s'exprime dans Nice-Matin.

"Il (le président Freddy Tacheny) voulait donner encore une chance à Julien (Espinosa), c'est peut-être pour ça que ça a ''train''. Il était conscient de la situation mais il voulait montrer aux sponsors et au public qu'il respectait Julien. Ce n'est pas à moi de dire si c'est tard ou non. Ça me complique la tâche mais j'ai accepté et je suis conscient de la difficulté."

Le Monténégrin a bien conscience de la difficulté de la tâche qui l'attend, surtout sans ses fidèles assistants.

"J'ai coaché deux équipes en difficulté mais je ne connaissais pas ce challenge-là. Dix journées avant la fin du championnat, ça change beaucoup de choses. C'est à moi de trouver les solutions. Si je réussis tant mieux mais je ne serai pas un dieu. Si je ne réussis pas j'aurai plus d'expérience. Le coach peut motiver, donner quelques informations mais si les joueurs sont comme ils étaient jusqu'à présent on gagnera plus d’un match."

Il conserve une pensée pour son prédécesseur, Julien Espinosa, devenu emblématique à Antibes.

"Je mesure mes mots, c'est très délicat. Est-ce que c'est plus difficile ou pas (de lui succéder), je ne sais pas. J'ai accepté parce que le club et Julien se sont séparés correctement. Ça me soulage sinon il pourrait y avoir un refus des supporters parce qu'ils seraient malheureux pour lui. Julien est jeune, pour lui c'est une bonne occasion d'aller ailleurs, de rencontrer des problèmes s'il veut devenir un coach complet. Tu peux être un bon coach en travaillant toute ta vie dans un club, mais pour être un coach complet, il faut rencontrer d'autres problèmes."

Pour commencer sa mission, Nikola Antic va coacher un match de Coupe de France samedi à Trélazé à 13h, en quart de finale de Coupe de France. Sans soutien populaire ni pression du maintien, il sera intéressant d'observer le groupe sur cette première opposition.

13 mars 2019 à 11:51
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.