JEEP ÉLITE

NORRIS COLE PASSE DE MONACO À L'ASVEL

Norris Cole
Crédit photo : Sébastien Grasset

L'ASVEL a officialisé la signature pour deux ans du meneur Norris Cole, qui jouait à l'AS Monaco en 2019/20.

Très actifs sur le marché des transferts, les dirigeants de l'ASVEL avaient ciblé Norris Cole (1,88 m, 31 ans) au poste 1. L'affaire avançait bien ces derniers jours et elle a abouti sur une signature pour deux saisons, officialisée ce mercredi par le club rhodanien.

Double champion NBA avec Miami en 2012 et 2013, le natif de Dayton (Ohio) a quitté la NBA une première fois pour jouer en Chine en 2016. N'ayant pas retrouvé un rôle en NBA derrière, il s'est tourné vers le marché européen. Passé par le Maccabi Tel-Aviv en EuroLeague (12,6 points à 41,8% de réussite aux tirs, 2,5 rebonds, 3,8 passes décisives et 3,3 fautes provoquées pour 11,1 d'évaluation en 24 minutes), Avellino en Ligue des Champions et le Buducnost Podgorica en EuroLeague (16,2 points à 49,3%, 2,7 rebonds, 4,6 passes décisives, 3,1 balles perdues et 3,8 fautes provoquées pour 15,2 d'évaluation en 27 minutes), il a rejoint pour la première fois le championnat de France en novembre 2019. En sortant du banc, l'ancienne star de Cleveland State (NCAA) a un impact très important dans la bonne saison de la Roca Team, aussi bien en Jeep ELITE (premier de la saison régulière) qu'en EuroCup (quart de finaliste). Sur 29 matchs, il a tourné à 13,6 points à 43,6%, dont 40,6% à 3-points, 2,1 rebonds et 4,1 passes décisives en 25 minutes.

Une dose de talent supplémentaire

A l'ASVEL, il apportera tout son talent. "Il sera un vrai leader offensif pour nous", a commenté dans sa déclaration le président Tony Parker. Capable de sortir des systèmes et faire la différence en fin de possession, mais aussi leader expérimenté (6,6 points à 41%, 1,9 rebond et 2,5 passes décisives en 21 minutes de moyenne sur 428 matchs NBA), il sera complémentaire avec les deux autres meneurs que sont Antoine Diot et Matthew Strazel. C'est le troisième gros coup de l'intersaison de l'ASVEL qui, après avoir écarté son entraîneur Zvezdan Mitrovic, a convaincu Paul Lacombe de s'engager, Guerschon Yabusele de prolonger et donc Norris Cole de signer, lui aussi.

Norris Cole contre l'ASVEL le 5 janvier dernier (photo : Sébastien Grasset)

03 juin 2020 à 11:54
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.