JEEP ÉLITE

PAU – MONACO : LE DERNIER MOT POUR PAUL LACOMBE

Paul Lacombe
Crédit photo : Guillaume Poumarede

Premier succès de la saison pour la Roca Team sur le parquet de Pau (68-70) et premier panier victorieux pour Paul Lacombe.  

Les Monégasques enchaînent les fins de matchs sous haute tension en ce début d'exercice. Quatre jours après avoir dû s'incliner sur un panier au buzzer d'A.J. Slaughter, la troupe de Saso Filiposvski avait la rude mission d'affronter l'EBPLO au Palais des Sports de Pau. Auteurs d'un match sérieux dans lesquels Gerald Robinson (15 points, 7 rebonds, 3 passes décisives) et Elmedin Kikanovic (16 points, 15 rebonds, 24 d'évaluation) se sont encore illustrés, l"ASM a eu le dernier mot cette fois, s'imposant sur un dernier panier dans la raquette signé Paul Lacombe.

Le coup parfait des Monégasques

Les Palois sont au rendez-vous pour ce premier choc de la saison à domicile. Donta Smith et Digue Diawara sur un service de C.J. Harris claquent deux dunks pour répondre aux tirs extérieurs de Derek Needham et Jarrod Jones. Malgré les deux fautes rapides de Vitalis Chikoko et Donta Smith qui plongent Laurent Vila dans l'embarras, Pau-Lacq-Orthez tient grâce à son adresse extérieure. C.J. Harris et Taqwa Pinero font mouche derrière l'arc et maintiennent ainsi Monaco à 24-19 après 10 minutes.

Les Monégasques éprouvent quelques difficultés face à la défense de zone des locaux mais Elmeldin Kikanovic et Jarrod Jones s'avèrent précieux sous le cercle (26-25). Les nouveaux 3 points signés du tandem Bokolo-Diawara contrastent avec le 1/10 des hommes de coach Filipovski dans l'exercice. Mais Monaco s'accroche, parvient à limiter Pau à 11 points au 2e quart-temps et se voit récompensé de ses efforts dans les toutes dernières secondes de la mi-temps.

Ian Hummer lâche d'abord un gros dunk main gauche, puis c'est Lazeric Jones qui intercepte la remise en jeu de Léopold Cavalière pour mieux servir Gerald Robinson, auteur d'un 3 points au buzzer. Malgré 20 minutes compliquées (9 pertes de balle), Monaco vire en tête à l'heure du repos (35-37).

 

 

Jerel Blassingame enchaîne un 3 points et deux paniers à l'intérieur mais Monaco garde le cap. Le duo Jones-Robinson se met en évidence côté monégasque. Derek Needham lance ensuite un 7-0 alimenté par Rémi Barry et Gerald Robinson dans la raquette (47-55). La Roca Team fait le job, mais la faute antisportive de Rémi Barry à une seconde de la fin du 3e quart gâche un poil le tableau. Surtout lorsque Yannick Bokolo ramène l'élan à -4 d'un 3 points au buzzer (51-55). Revoilà Pau-Lacq-Orthez dans le match, remis en scelle par le duo Cavalière-Chikoko en début de 4e quart-temps (55-57).

Paul Lacombe délivre le Rocher

Les deux équipes se retrouvent dos à dos à l'entrée du money-time. Ian Hummer lance les hostilités avec un panier au buzzer et un dunk, mais Donta Smith lui répond avec un 2+1 et un tomar. A 3 points, Derek Needham maintient Pau à deux possessions (64-68). Mais sur les deux actions suivantes, Vitalis Chikoko, sur une claquette miraculeuse, et Donta Smith, auteur d'un nouveau dunk, parviennent à ramener les deux formations à égalité (68-68).

Dans le sprint final, c'est Monaco qui obtient le dernier mot, Paul Lacombe parvenant à scorer devant deux défenseurs près du cercle alors que Jerel Blassingame manquera la seule tentative d'égalisation, d'un tir trop court à mi-distance.

Les hommes de Laurent Vila ne sont pas passés loin d'un joli coup. Mais les voilà désormais à deux défaites en deux matchs et il va maintenant falloir négocier deux déplacements compliqués, à Strasbourg puis à Dijon. Monaco va pour sa part tenter de valider ce premier succès à Boulazac dès samedi.

 

28 septembre 2018 à 00:02
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching