JEEP ÉLITE

PAU-LACQ-ORTHEZ FAIT CRAQUER CHALON-SUR-SAÔNE À L'USURE

Donta Smith
Crédit photo : Sebastien Grasset

  Troisième défaite consécutive pour l'Elan Chalon (101-96), incapable de stopper CJ Harris (31 points, nouveau record), Vitalis Chikoko (27 points, nouveau record, 7 rebonds) et Donta Smith (19 points, 7 rebonds, 10 passes décisives).  

 

Pau-Lacq-Orthez est resté maître à domicile. Après une entame inquiétante, les Palois ont fait le nécessaire pour passer la trêve au chaud avec un 6e succès en 11 matchs et pointer aux portes du top 8.

Les deux équipes débutent sur un faux-rythme. Pau-Orthez voit son agressivité être récompensée par 9 lancer-francs en premier quart, mais c'est bien l'Elan Chalon qui prend le jeu à son compte en premier. Après avoir vu Bastien Pinault par deux missiles à 3 points dont le dernier panier du premier quart pris à 9 mètres du cercle (23-25), Justin Robinson marque le deuxième acte de son empreinte en délivrant trois caviars, pour Assane Ndoye ligne de fond, Bastien Pinault en contre-attaque puis sur un sublime alley-oop à destination de Mike Gélabale. Les Palois sont distances par ce 11-0 (25-36), mais s'accrochent pour rester dans la partie.

Les hommes de Laurent Vila enchaînent alors un 8-0 conclu par un 3 points bienvenu de CJ Harris (33-36). Vitalis Chikoko (13 points à la pause) répond au 2+1 de Vee Sanford avant que Donta Smith ne parvienne à égaliser à 41-41. Chalon reste en tête à l'heure de la pause après un 3 points de Justin Robinson et un lancer de Juan Palacios (12 points à la mi-temps), mais l'EBPLO est toujours en vie, prêt à monter en puissance au retour des vestiaires (41-45).

Harris, Smith et Chikoko font le show

Les Palois ne tardent pas à montrer un visage plus conquérant en passant un 7-0 en moins d'1'30 grâce à son duo Harris-Chikoko. Alors que Léopold Cavalière s'arrache au rebond offensif pour obtenir un 2+1, Donta Smith fait briller le tandem Harris-McConnell à 3 points avec ses 6e et 7e passes décisives de la soirée (59-59). Si le score reste équilibré, Pau prend clairement l'ascendant après les deux paniers avec la faute de l'intenable Vitalis Chikoko, le pivot zimbabwéen écrasant un gros dunk sur son second face à face avec Juan Palacios (67-66).

Au terme d'un combat acharné des deux côtés, la défense agressive des Palois et l'adresse extérieure de Donta Smith et CJ Harris finissent d'achever les espoirs de l'Elan Chalon, relégué à 92-86. Malgré toute la volonté (et le talent) de Justin Robinson, c'est bien Pau-Lacq-Orthez qui l'emporte après un dernier dunk de Vitalis Chikoko, un 3 points de Donta Smith et deux lancers de CJ Harris, les trois héros de la soirée qui auront remarquablement éclipsé la passe d'armes lamentable entre Jean-Denys Choulet, Laurent Vila et Jimmy Vérove à l'issue de la rencontre.

 

24 novembre 2018 à 21:17
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.