JEEP ÉLITE

PAU-LACQ-ORTHEZ FAIT CRAQUER STRASBOURG

Vitalis Chikoko
Crédit photo : Sébastien Grasset

Vitalis Chikoko et les Béarnais ont eu le dernier mot face aux Strasbourgeois d'Ali Traoré ce dimanche soir au Rhénus (65-70).  

Secoué au Portel mercredi soir (82-79), les Strasbourgeois ont réalisé trois premiers quart-temps cohérents avant de craquer complètement dans le dernier acte (9-24). Aux côtés d'un Vitalis Chikoko en mode record (23 points, 14 rebonds, 6 passes décisives pour 33 d'évaluation), les troupes de Laurent Vila ont pu compter sur le trio Blassingame-Harris-Cavalière pour inverser la tendance et s'imposer 65-70.

Première mi-temps, premier avertissement

Les Palois avaient pour mission de rester dans le match le plus longtemps possible et de faire douter les Strasbourgeois pour leur première de la saison à domicile. L'objectif a été atteint à la pause, la paire intérieure Smith-Chikoko ayant profité de l'absence de Youssoupha Fall pour inscrire 14 unités chacun (28 des 32 points de l'EBPLO à la mi-temps). Côté Sig, le 12-2 passé en milieu de premier quart et largement alimenté par Quentin Serron et Mardy Collins, n'a pas eu l'effet escompté (20-13). Mike Green et Ali Traoré ont alors du s'employer pour faire face au retour de l'Elan Béarnais et maintenir les Alsaciens devant à l'heure du repos (35-32). Après un passage en force de Green provoqué par Yannick Bokolo dans les dernières secondes du deuxième quart, Pau a même eu l'occasion d'égaliser à 35-35, mais le 3 points de CJ Harris n'a pas trouvé la cible (1/10 pour Pau à la mi-temps dans cet exercice).

L'Elan a éprouvé beaucoup plus de difficultés au retour des vestiaires. Ali Traoré a poursuivi son festival en scorant les trois premiers paniers de son équipe, Jéremy Nzeulie a inscrit son premier (et seul) panier du match tandis que Mike Green faisait mouche à 3 points sur une merveille de passe de Mardy Collins. Ce dernier a ensuite servi Flo Piétrus en transition pour conclure un 15-5 et offrir 13 longueurs d'avance aux siens (50-37). Yannick Bokolo et CJ Harris se sont joints à Vitalis Chikoko pour ramener l'écart à deux possessions (52-46), mais Ali Traoré veillait au grain, scorant même au buzzer du troisième acte pour préserver un écart de 10 points (56-46).

Un dernier quart-temps renversant

Tout en maîtrise, Strasbourg semblait se diriger vers une victoire sans trembler alors qu'Ali Traoré reprenait le quart-temps en ressortant un ballon pour le 3 points d'un Quentin Serron également en forme (14 points, 9 rebonds). Mais c'est à ce moment que Pau-Lacq-Orthez a réussi un retour tonitruant. CJ Harris et Jerel Blassingame ont alors réglé la mire à 3 points pendant que Chikoko s'est mis à faire le show, d'une passe dans le dos pour Léo Cavalière. Ce dernier est également apparu transfiguré au cours du dernier acte, alignant 7 points face à Mardy Collins dont un dernier lay-up qui a fait passer son équipe en tête (61-63). La rencontre venait de basculer. Strasbourg a ensuite commis deux erreurs flagrantes, laissant Blassingame finir au cercle et Taqwa Pinero seul sur une remise en jeu pour porter le score à 64-69. Après le 0/2 de Mardy Collins au pire moment, c'est Jérémy Nzeulie qui a vendangé deux lancers qui auraient pu modifier l'issue de la partie.

Les Strasbourgeois peuvent s'en vouloir mais les Palois n'ont pas volé leur victoire et confirment leur début de saison encourageant par ce premier succès, qui plus est sur le parquet d'un prétendant au podium. Un prochain adversaire de taille attend Pau-Lacq-Orthez puisque c'est le leader dijonnais qui se présentera au Palais des Sports le week-end prochain. Strasbourg devra pour sa part montrer un autre visage à Antibes vendredi prochain.

30 septembre 2018 à 21:17
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
11 décembre - 01h00
Philadelphia 76ers
Detroit Pistons
11 décembre - 04h30
Golden State Warriors
Minnesota Timberwolves
11 décembre - 09h15
Philadelphia 76ers
Detroit Pistons
11 décembre - 11h00
Golden State Warriors
Minnesota Timberwolves
11 décembre - 12h45
Châlons-Reims
Pau-Lacq-Orthez
Coaching