JEEP ÉLITE

PAU S’IMPOSE AU FORCEPS À ROANNE

Justin Dentmon Elan Béarnais 201920 Jules Roche
Crédit photo : Jules Roche

L’Elan Béarnais s’est offert au bout du suspense sa 4e victoire de la saison en Jeep ELITE en dominant la Chorale de Roanne sur son parquet (97-100).

Les Palois accrochent un précieux succès en terres roannaises lors de la 11e journée de Jeep Elite. Les hommes de Laurent Vila ont su résister au retour de la Chorale dans le dernier quart-temps.

L’EBPLO s’est mis dans les meilleures dispositions dès le début de la partie en imprimant un rythme soutenu (3/3 à 3-points). Les joueurs de Maxime Boire ont ensuite redressé la barre en répondant par l’intermédiaire de Ian Miller (22 points dont 10 dans le premier quart-temps) mais un intenable Justin Dentmon (28 points à 7/13 à 3-points, 7 fautes provoquées, 5 rebonds et 4 passes décisives pour 29 d’évaluation) redonnait un large matelas d’avance aux Béarnais (36-49, 16e). Un 9-2 conclu par Clément Cavallo ramenait néanmoins la Chorale à 6 longueurs à la pause (45-51, 20e).

Une bagarre éclate

Dès le retour des vestiaires, les arbitres n’arrivaient pas à tenir le match et la tension montait d’un cran. Un mano a mano s'enclenchait et l’Elan Béarnais gardait les commandes (67-71, 28e) jusqu’à ce qu’un accrochage houleux entre Justin Carter et Cheikh Mbodj ne change totalement la physionomie de la rencontre (fautes disqualifiantes sifflées contre 4 joueurs : Justin Carter, Steeve Ho You Fat et Johndre Jefferson pour Roanne et Digué Diawara pour Pau). En effet, les arbitres ont pris la décision d’exclure les joueurs du banc rentrés sur le terrain. Roanne devait donc finir le match sans trois éléments de son cinq majeur et comptait 10 points de retard à l’entame du dernier quart-temps (70-80, 30e).

Poussés par une Halle Vacheresse plus que réveillée, les Roannais égalisaient grâce à Joe Burton (84-84, 35e). Le match, haché par les fautes (55), permettait à Justin Dentmon de faire un sans-faute sur la ligne des lancers (7/7) pour redonner l’avantage aux Béarnais (89-97,37e). Dans la dernière minute, Thomas Ville à longue distance ramenait ses troupes à hauteur (97-97, 39e) mais Dentmon et Ibekwe brisaient tout espoir de victoire choralienne aux lancers francs (97-100, 40e).

L’Elan Béarnais (4 victoires) s’éloigne ainsi de la zone rouge en revenant à hauteur d’Orléans à la 13e place tandis que la Chorale de Roanne (3 victoires) reste dans les profondeurs du classement (16e) aux côtés de Le Portel et du Mans.

À Roanne,

01 décembre 2019 à 09:23
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULES ROCHE
Jules Roche
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.