JEEP ÉLITE

PREVIEW NANTERRE - LIMOGES : LES CHIFFRES CLÉS DU QUART DE FINALE

Samardo Samuels Limoges CSP 201819 Sylvain Vergne
Crédit photo : Sylvain Vergne

A quoi faut-il s'attendre du dernier quart de finale de la Leaders Cup ?

12 victoires et 8 défaites. Voici le bilan de Limoges et Nanterre avant de s'affronter en quart de finale de la Leaders Cup. Voici un décryptage statistiques avant la rencontre.

2 équipes au profil similaire : l'attaque avant tout

 

Des attaques performantes (115.7 ORtg pour Nanterre contre 113.7 pour le Limoges) pour des défenses moins efficaces (111.4 DRtg et 56% eFG% pour les franciliens ; 110.9 DRtg et 54% eFG% pour les Limougeauds). Au final, les deux équipes s'appuient sur leur puissance de feu pour faire la différence.Les tendances des 2 équipes sont intéressantes, où, mise à part la sortie de route à Marseille contre Fos, l'équipe de François Perronnet surfe sur une bonne dynamique en terme d'efficacité offensive et défensive, à l'inverse de la formation de Pascal Donnadieu, dont les 3 derniers matchs ont donné lieu à des performances défensives bien en-deçà de leurs standards.
 
preview-nanterre---limoges---les-cles-du-quart-de-finale1550091857.jpeg
 

Rebonds : avantage CSP

 
Le pourcentage de rebonds offensifs disponibles captés par une équipe fait partie d'un des 4 facteurs ayant été prouvés comme déterminants pour faire augmenter ses chances de victoires (adresse, pertes de balles, lancers-francs). Si les deux équipes se tiennent dans les 3 secteurs de jeu cités précédemment, le rebond offensif est celui qui différencie le CSP de Nanterre.
Limoges capte 30% des rebonds offensifs disponibles (OREB%), tandis que Nanterre récupère 25% des tirs manqués par ses joueurs. Le CSP peut compter sur le travail abattu aux rebonds offensifs par Jerry Boutsiélé (10% OREB%) et Samardo Samuels (9% OREB%). Les deux pivots pourraient s'en donner à coeur joie lors de ce quart de finale, d'autant plus que Treadwell (le meilleur rebondeur de l'effectif avec 17% de rebonds disponibles captés) est forfait pour les Franciliens.
Car Nanterre peine dans le secteur du rebond, n'attrapant qu'une petite moitié de rebonds disponibles. Pourquoi ? En décalant Palsson et Invernizzi au poste 4, les Nanterriens se donnent une arme extérieure supplémentaire au détriment du rebond. Pourtant, Gamble et Pansa (respectivement 14% et 13% de rebonds disponibles captés) ne sont pas mauvais dans ce secteur. Le souci, c'est que les 2 joueurs éprouvent des difficultés à rester sur le parquet à cause des fautes, avec 4.9 fautes ramenées sur 30 minutes pour les deux joueurs. L'absence de Treadwell sera encore plus déterminante.
 

La sélection de tirs de Nanterre : faites ce que je dis, mais pas ce que je fais

 

Le cliché d'artilleur collant à la peau de la formation des Hauts de Seine est parfaitement justifié. 42% de leurs tirs sont pris derrière la ligne à 3-points. Personne ne fait plus en France en Jeep ELITE. Senglin, Juskevicius, Invernizzi et Konaté réussissent 80% des tirs primés de Nanterre. Sans oublier également Palsson et Waters, pas maladroits dans l'exercice sur des volumes de tirs plus limités que les 4 précédemment mentionnés.
Si Pascal Donnadieu et son staff ont compris l'importance de prendre ce type de tirs au vu de la rentabilité en attaque, cette philosophie vaut également en défense. Nanterre est l'une des équipes autorisant le moins de tirs à 3-points à leurs adversaires : moins d'un tir sur 3 pris (32%) par les adversaires des Franciliens l'est au-delà des 6,75 m, notamment grâce à une grosse pression défensive sur l'homme et des joueurs plus facilement interchangeables (surtout quand Palsson joue 4).
 

La profondeur de l'effectif limougeaud

 

A Limoges, la star, c'est l'équipe. Au-delà du fait qu'il soit difficile de définir UN joueur se démarquant de la meute, la production de points est répartie de façon très homogène : un premier groupe de 5 joueurs produisent 9 points ou plus, et, plus globalement, seuls 6 points produits séparent Axel Bouteille (10,5), le leader du CSP, à Sekou Doumbouya (4,4), 10e dans la rotation.
 
preview-nanterre---limoges---les-cles-du-quart-de-finale1550091715.jpeg
par @@T0gi
15 février 2019 à 12:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THOMAS GUERN
Thomas Guern
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching