JEEP ÉLITE

QUASI TRIPLE-DOUBLE EN ESPOIRS PUIS MATCH RÉFÉRENCE EN PRO A : FRANCISCO ÉTAIT CHAUD

Crédit photo : Sébastien Grasset

C'est l'un des jeunes à suivre de notre championnat. Hier, Sylvain Francisco, jeune meneur de Levallois (20 ans), a vécu une journée pleine conclue par deux records.

Puisqu'il a passé ses dernières années aux États-Unis, on ne le découvre que cette saison sur les parquets français. Et pour l'instant, c'est une découverte plutôt enthousiasmante. Sylvain Francisco (1,80 m, 20 ans), fait partie des jeunes pousses à qui l'on fait confiance à Levallois. Signé cet été après une bonne préparation, il avait jusqu'alors livré quelques bonnes minutes en Pro A, notamment en défense, où son envie et son énergie font impression. Mais sans plus. Hier, il a fait bien plus fort.

Sur le parquet du HTV, il a d'abord signé un match splendide avec les Espoirs. 19 points à 5/13 (dont 1/5 à 3-points) et 8/9 aux lancers francs, 11 rebonds, 9 passes décisives et 7 fautes provoquées pour 29 d'évaluation en 34 minutes. Manquant le triple-double d'un rien, il a signé sa meilleure performance à l'évaluation, lui qui sortait d'une rencontre à 21 points contre Limoges. Il a surtout conduit l'équipe d'Emmanuel Pinda à sa première victoire après quatre défaites. 

Confiance à la jeunesse

Non content de ce match plein, le meneur de poche a remis ça dans la foulé avec les pros. Alors que Levallois a coulé contre Hyères-Toulon, l'international U20 a été le meilleur Francilien, et de loin. Sylvain Francisco termine la rencontre avec 19 points à 5/8 (dont 2/4 à 3-points) et un parfait 7/7 aux lancers francs, plus trois rebonds pour 20 d'évaluation... en seulement 16 minutes de jeu. Malgré la défaite, Levallois doit forcément se réjouir d'avoir dans ses rangs ce jeune si prometteur.

Avec Cyrille Eliezer-Vanérot (21 ans), Maxime Roos (22 ans) ou encore Ivan Février (18 ans), sans oublier Petr Cornelie (22 ans), blessé en ce moment, Levallois dispose d'un réservoir de jeunes talentueux qui espèrent suivre les traces de Vincent Poirier et Louis Labeyrie, devenus internationaux cet été après avoir changé de dimension dans les Hauts-de-Seine.

15 octobre 2017 à 16:49
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.