BETCLIC ÉLITE

RÉMI LESCA : "CE DEUXIÈME QUART-TEMPS, CE N'EST PAS NORMAL"

Rémi Lesca Levallois vs Le Mans
Crédit photo : GPJ

Levallois a perdu tout espoir de gagner dimanche contre Le Mans à cause de son deuxième quart-temps.

Dimanche soir, Levallois a une nouvelle fois perdu. A domicile, les Metropolitans se sont inclinés contre le leader du championnat, Le Mans (76-87). Les locaux ont fait la course derrière au score à cause de leur défense inefficace dans le deuxième quart-temps. Sur cette période, ils ont encaissé pas moins de 35 points. Beaucoup pour pouvoir revenir ensuite.

Sans cela, il y aurait eu match a rappelé après coup le meneur Rémi Lesca.

« Je ne suis pas inquiet parce que si le match se jouait sur 30 minutes, on était bien. Sauf qu'il en manque dix. Ce deuxième quart-temps, on encaisse 35 points, ce n'est pas normal. Il ne faut pas avoir ses coups de moins bien comme on les a depuis le début de saison, c'est ça qui nous manque. Après, on essaye de revenir, on se bat, personne ne baisse pas la tête. Mais il nous manque de brin de chance parce qu'on est derrière au score. Si on est devant, tout suivra. Les arbitres suivront avec nous, les petits ballons seront pour nous, le brin d'adresse qu'il manque aussi. Pour l'instant, il faut arriver à faire un match parfait pour redresser la barre. Notre match, il est correct, si on enlève ce deuxième quart-temps c'est correct face à l'équipe leader du championnat. On le voit, ils sont en ultra confiance. Ils shootent à 9/17 à 3-points, qu'est ce que vous voulez dire de plus ? Même (D.J.) Stephens qui met un panier à 3-points par match ce (dimanche) soir il en manque cinq. »

Avec déjà un prochain match mercredi en EuroCup contre le Cedevita Zagreb, Levallois n'a pas le temps de tergiverser. Mais ont -ils assez de temps pour travailler ?

« Quand on a deux matchs par semaine, on dit toujours que ce n'est pas bien parce qu'on ne peut pas s'entraîner et préparer les matchs. Et quand on en a qu'un on râle parce que on ne joue pas assez, on manque de rythme. Il faut savoir ce qu'on veut. On a la Coupe d'Europe, ça donne une expérience énorme pour le futur. Malheureusement, le futur il ne s'écrit pas dans trois jours après. Le futur il s'écrire plus tard mais l'expérience qu'on a en Europe, c'est unique. Il faut se servir de ça. Tout le monde dit que le meilleur moyen de progresser, c'est de faire des matchs. Donc il n'y a pas de raison que nous on ne progresse pas. »

Dès ce lundi, Levallois s'est remis au boulot pour préparer la venue du Cedevita Zagreb mercredi.

06 novembre 2017 à 17:41
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.