JEEP ÉLITE

RÉMY DELPON (CHALON) : "SI ON PERD CONTRE GRAVELINES MARDI, ON SERA DANS UN BON DÉBUT DE CRISE"

Crédit photo : Charlotte Geoffray

Le directeur général de l'Elan Chalon Rémy Delpon espère que la situation de l'équipe professionnelle va s'améliorer. Sinon, un changement d'entraîneur n'est pas à exclure pour créer un électrochoc.

Depuis son titre de champion en 2017, l'Elan Chalon n'y arrive pas. Malgré les changements d'entraîneur, de joueurs, l'arrivée puis le départ d'un directeur sportif, le club bourguignon enchaîne les saisons moribondes. Alors que l'équipe semblait avoir été bien rééquilibrée sur la fin d'année 2020 et avait montré un meilleur visage au retour de la compétition en mars, elle vient d'enchaîner les revers et occupe la 16e place de Jeep ELITE, celle de premier non relégable, avec 7 victoires et 14 défaites. Alors que l'Elan Béarnais (6 victoires, 15 défaites) semble plus compétitif, la pression grandit au Colisée. La victoire face à Gravelines-Dunkerque (8 victoires, 12 défaites) mardi semble plus que nécessaire.

"Si on perd contre Gravelines mardi, on sera dans un bon début de crise, avoue le directeur général du club Rémy Delpon dans le Journal de Saône-et-Loire. C’est simple, sur les cinq matches qui viennent, on doit en prendre au moins deux. Si ce n’est pas mieux, il faudra prendre une décision. Et ça sera trop tard pour faire venir un joueur..."

Une manière de mettre la pression sur Julien Esponisa, le coach. Arrivé en cours de saison 2019-2020 pour remplacer Philippe Hervé, l'ancien entraîneur d'Antibes avait réussi un superbe début d'expérience en Bourgogne, au point d'être prolongé jusqu'en juin 2022. Mais cette saison 2020-2021 est bien plus poussive. A contre-cœur , les dirigeants se gardent la possibilité de l'écarter si le bilan de l'équipe professionnelle ne s'améliore pas.

"Il ne restera plus que ce levier d’action. Aujourd’hui, très clairement, je ne l’envisage pas. Pour moi, on a besoin de stabilité. Après, si dans cinq matches, on a perdu les cinq, il faudra bien faire quelque chose. Mais ça me ferait mal au cœur d’en arriver là. Et puis, on a déjà versé assez d’indemnités à des entraîneurs ces dernières années (Jean-Denys Choulet puis Philippe Hervé, ndlr)."

A court terme, l'objectif est simple : sauver sa place en Jeep ELITE. A plus long terme, l'objectif est de remettre l'Elan Chalon parmi les meilleures formations du championnat. Pour cela, le club souhaite engager un directeur sportif.

25 avril 2021 à 15:29
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.