JEEP ÉLITE

ROANNE REDESCEND SUR TERRE : "ON S’EST VU TROP BEAU" REGRETTE MAXIME BOIRE

Maxime Boire Chorale de Roanne 201920 conf Jules Roche
Crédit photo : Jules Roche

Après la défaite de Roanne contre Limoges (73-89) vendredi soir pour la 16e journée de Jeep ELITE,

Après ses victoires contre Le Mans, Dijon, Boulazac et Châlons-Reims en l'espace d'un mois, Roanne semblait avoir trouvé une belle dynamique. Mais les Ligériens n'ont pas réussi à enchaîner. En une semaine, ils ont perdu trois matchs. Résultat, ils sont 16e et donc relégables avec 5 victoires et 12 défaites. Selon leur entraîneur Maxime Boire, les Choraliens ont été coupables d'un relâchement, avec un état d'esprit suffisant.

"On s’est vu trop beau, l’équilibre est très fragile, a constaté le coach après la défaite de vendredi contre Limoges*. Ce qui nous faisait gagner c’était l’état d’esprit, tout le monde voulait montrer que ce qui s’est passé en début de saison n’était pas le vrai visage de l’équipe. Et puis les victoires arrivant, on a arrêté de faire les efforts. Et le résultat se montre un peu aujourd’hui. Ce (vendredi) soir c’est l’état d’esprit qui n’est pas bon. Certains joueurs croyaient qu’on allait faire des choses exceptionnelles, mais le challenge c’est de maintenir la Chorale de Roanne en Jeep ELITE. Ça passera par du travail, de l’abnégation et un état d’esprit irréprochable. C’est aussi simple que de suivre le capitaine. Si certains n’arrivent pas à se mettre à la cheville de l’investissement de Clément Cavallo, on fera avec ceux qui veulent s’investir jusqu’au genou."

L'ailier-fort Steeve Ho You Fat a également poussé un coup de gueule après la rencontre.

"Je ressens une accumulation depui plusieurs matchs, plusieurs semaines, plusieurs mois. Certains dans l’équipe ont le niveau Pro B – et pas top Pro B – en termes d’intensité et d’engagement. J’ai vu des mecs en Pro B qui faisaient mieux que ça. Ce n’est pas surprenant. A l’entrainement, on ne s’entraine pas. J’espère qu’on va se remettre à l’endroit. Certains joueurs n’ont pas conscience de ce qu’il se passe. On est là pour gagner des matchs, pas pour jouer au ballon. On est capable de le faire, on l’a montré plusieurs fois. Il faut y aller, il faut la montrer cette intensité, pas attendre de se retrouver à moins je sais pas combien. Si on en prend trois et qu’on en met un, on perd le match."

Pendant la trêve, le staff va continuer à travailler pour trouver le remplaçant du pivot Johndre Jefferson.

*propos retranscris sur chorale-roanne.com

28 décembre 2019 à 11:05
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.