JEEP ÉLITE

ROANNE SORT LA TÊTE DE L'EAU FACE AUX METROPOLITANS 92

Crédit photo : Jules Roche

La Chorale de Roanne l'a emporté face à Boulogne-Levallois ce vendredi soir au terme d'une rencontre folle (116-108).

Il fallait une réaction dans le camp roannais après la déroute lors du dernier match à Boulazac et elle a eu lieu ce vendredi lors de la 24e journée de Jeep ÉLITE. Les Metropolitans 92 en ont fait les frais et ce malgré le triple-double Donta Smith (13 points dont 7/9 aux lancers-francs, 11 rebonds et 10 passes pour 29 d'évaluation en 33 minutes).

Les hommes de Jean-Denys Choulet n'ont laissé guère opportunité à Boulogne-Levallois d'installer leur style de jeu et ont débuté tambour battant dans le sillage de Ian Miller (23 points à 7/17 aux tirs, 6 passes décisives et 4 rebonds pour 18 d'évaluation). Emmenée par un Marcquise Reed de gala (28 points, 8 rebonds et 1 passe décisive pour 29 d'évaluation), la formation roannaise a ensuite accéléré le tempo en attaque (30 points en 10 minutes) pour prendre le large à la pause (59-41, 20e).

Showtime à Vacheresse !

Après avoir pris l'eau en défense en première période, les joueurs de Frédéric Fauthoux tentaient de revenir dans la raquette par l'intermédiaire de Vitalis Chikoko (62-49, 23e) mais Roanne gardait la main sur le match grâce à son duo étasunien en feu et à de très bons Steeve Ho You Fat et Olivier Cortale (87-73, 30e). Handicapés par l'absence d'un David Michineau fiévreux, les Metropolitans 92 trouvaient néanmoins quelques solutions grâce à Rob Gray pour entamer une remontée dans le dernier quart-temps.

Avec 14 unités de retard à l'entame du sprint final, les coéquipiers de Maxime Roos ont cravaché durement pour réduire l'écart mais sous la bronca des 4 000 spectateurs ligériens, la Chorale retrouvait ses esprits. Revenus tout près dans le money time au prix de gros exploits d'un Donta Smith en mode triple-double, les visiteurs n'ont jamais su contenir Roanne en défense.

Avec une huitième victoire en Jeep ÉLITE, Roanne se donne de l'air et sort provisoirement de la zone rouge en attendant le match de Boulazac à Nanterre. Cette septième défaite pour la troupe de Frédéric Fauthoux n'a pas des conséquences dramatiques pour les Metropolitans 92 mais l'écart se creuse quasi irrémédiablement avec le trio de tête.

À Roanne,

29 février 2020 à 01:34
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULES ROCHE
Jules Roche
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.