JEEP ÉLITE

ROMAIN DUPORT DE RETOUR À CHOLET

Crédit photo : Olivier Fusy

Melvyn Govindy blessé, Cholet Basket a décidé de faire appel à un ancien de la maison pour tenir le poste 5.

Si la fracture à la main de Melvyn Govindy aurait pu inciter Cholet Basket à embaucher un pigiste médical pour une courte durée, le club des Mauges a finalement préféré miser sur la sécurité. Selon Le Courrier de l'Ouest, CB et Romain Duport (2,18 m, 31 ans) seraient tombés d'accord sur un contrat portant sur l'intégralité de la saison, une information confirmée par le joueur lui-même.

La fin d'une longue période d'incertitude pour l'Angevin qui, au sortir d'une saison aboutie avec Châlons-Reims (8,7 points à 55,5%, 4,1 rebonds et 1 passe décisive pour 10,8 d'évaluation en 34 rencontres), avait décliné l'offre de prolongation du CCRB, avant de rester sur le carreau pour le reste de l'été. Ces derniers jours, il s'entraînait à la Hoops Factory avec le Syndicat National des Basketteurs.

Romain Duport ne débarquera pas en terre inconnue à Cholet puisqu'il y a déjà officié entre 2010 et 2012, remportant une finale anecdotique (Match des Champions 2010) avant de perdre celle d'envergure (playoffs de Pro A en 2011). Interrogé en mai dernier, il nous avait longuement conté son premier passage dans le Maine-et-Loire.

"C'est à partir de mon départ à Cholet que j'ai pris conscience qu'il fallait aussi beaucoup travailler en dehors des entraînements pour être performant. Déjà, durant l'été, j'avais bossé avec un préparateur physique. Quand on sort du Havre et que l'on arrive chez le champion, on change de dimension. J'ai pu participer un peu à l'EuroLeague, même si je n'ai pas eu énormément de temps de jeu (5 minutes de moyenne en 3 matchs, ndlr). Quand on est dans le moment présent, on ne s'en rend pas forcément compte mais avec le recul, je réalise que c'est incroyable d'avoir pu jouer quelques minutes au plus haut niveau européen tout juste après avoir quitté Le Havre. Mentalement, j'ai beaucoup appris à Cholet. Lors de mes premiers mois là-bas, je revenais de blessure donc ce n'était pas évident. J'ai mis du temps à retrouver mon niveau. En deuxième partie de saison, je jouais régulièrement donc c'était mieux. Lors de ma deuxième saison, le club voulait faire progresser Rudy (Gobert), cela se comprend, donc je n'ai pas été vraiment utilisé. Cela fait beaucoup de frustration : on apprend à prendre sur soi, on travaille à côté et cela m'a servi pour la suite. Et oui, une première finale de perdue (il rit jaune). De deux points... J'ai joué les premières minutes et je n'ai pas rejoué du match. Déjà une finale perdue, c'est rageant. Surtout de deux points. Surtout avec le panier décisif d'un ancien joueur (John Linehan). Surtout quand la famille vient. Voilà, c'était le début des défaites en finale."

Pas forcément toujours à son aise à l'époque à Cholet, Romain Duport aura à coeur de prouver à la Meilleraie qu'il a considérablement évolué depuis son départ précipité il y a six ans. Rares sont les joueurs Français à avoir disputé une finale de Coupe d'Europe comme il a pu le faire avec Strasbourg en 2016 : une dose d'expérience qui sera la bienvenue pour la jeune équipe de Régis Boissié.

14 septembre 2018 à 11:44
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
16 novembre - 01h15
NBA Extra
16 novembre - 02h00
Houston Rockets
Golden State Warriors
16 novembre - 09h15
Minnesota Timberwolves
New Orleans Pelicans
16 novembre - 11h00
Houston Rockets
Golden State Warriors
16 novembre - 12h45
NBA Extra
Coaching