JEEP ÉLITE

SASA OBRADOVIC ESPÈRE ÊTRE QUALIFIÉ À TEMPS POUR MONACO - CHOLET

Sasa Obradovic AS Monaco 201819
Crédit photo : AS Monaco

Sasa Obradovic, nouveau coach de l'AS Monaco, espère être qualifié rapidement par la Ligue Nationale de Basket.

Pour pouvoir coacher une équipe LNB, un technicien doit disposer du Diplôme d'Entraîneur Fédéral de Basket (DEFB), anciennement connu sous le nom de "BE2". Ce diplôme, les entraîneurs étrangers ne l'ont pas. Ils doivent ainsi posséder une équivalence pour être inscrit comme entraîneur principal sur la feuille de match d'une rencontre LNB. Nouvel entraîneur de l'AS Monaco, Sasa Obradovic espère ainsi pouvoir être sur le banc de son équipe lundi prochain contre le Cholet Basket pour la 21e journée de Jeep ELITE. Pour cela, il faudra que la commission de qualification accepte son dossier. Mais son C.V. devrait parler pour lui, lui qui a entraîné l'ALBA Berlin en Allemagne entre 2012 et 2016 puis au Lokomotiv Kuban Krasnodar en Russie de l'été 2016 à novembre 2018.

"Je n’ai pas de contrôle sur ce sujet, a-t-il commenté dans Nice-Matin. J’espère que ma carrière jouera en ma faveur pour mériter d’être sur le banc de mon équipe le plus rapidement possible..."

Par ailleurs, celui qui a travaillé par le passé avec le GM Oleksiy Yefimov (à Kiev, en 2008/09) et surtout le scout du club Milenko Bogicevic (son assistant de 2010 à 2018), retrouve beaucoup de monde sur place. Déjà l'été dernier, on avait parlé de son arrivée sur le Rocher.

"L’une des raisons principales concerne les personnes qui m’ont fait venir. J’ai remporté le titre de champion d’Ukraine en 2012 avec le président Sergey Dyadechko (le président de l’ASM Basket aujourd’hui). Quand j’étais joueur et que je choisissais une équipe, je pensais toujours à me retrouver dans une situation où les gens m’apprécient et me font confiance. C’est la même chose en tant qu’entraîneur. Il y avait une option aussi pour moi avec des équipes d’EuroLeague, mais le plus motivant à mes yeux est de construire quelque chose sur la durée. Comme ce fut le cas à Donetsk, et ensuite à Berlin, durant quatre ans. Au Lokomotiv Kuban, je peux dire fièrement que le travail a été bien fait. On n’a pas remporté le titre, mais on a gagné la Coupe et on a atteint la finale de l’EuroCup. J’aurai la même ambition à Monaco, je ferai tout pour ne pas décevoir les gens. Durant toute ma carrière, j’ai toujours supporté beaucoup d’attente et de pression. Pour moi, ce n’est pas un problème. Si vous rencontrez la pression, c’est que votre job est important."

26 février 2019 à 13:15
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.