JEEP ÉLITE

SAVO VUCEVIC APRÈS DIJON - BOURG : "CETTE ANNÉE, ON A DU MAL CONTRE LES GROSSES ÉQUIPES"

Savo Vucevic JL Bourg 201920 Sébastien Grasset 1
Crédit photo : Sébastien Grasset

La JL Bourg ne parvient pas à être régulière sur la rencontre en ce moment et cela l'empêche de pouvoir battre des adversaires de gros calibre.

Dimanche, la JL Bourg s'est inclinée chez la JDA Dijon 84 à 70 pour la 21e journée de Jeep ELITE. L'équipe de Savo Vucevic, actuellement privée de son meneur titulaire Zack Wright, a perdu deux matchs de suite avec la défaite en Coupe de France chez les Metropolitans 92. Pour le technicien monténégrin, la défaite de ce dimanche est logique.

"On sait que Dijon est une meilleure équipe que nous, avoue-t-il au micro de Radio Scoop. Le classement en témoigne. C'est très difficile de les battre, même pour les équipes beaucoup plus fortes que nous, et surtout pour notre équipe du moment. Mais on n'était pas franchement loin, ça s'est joué sur des petits détails. Cela explique la différence de qualité entre les équipes. Ils ont mis les tirs ouverts, nous non. Surtout les joueurs cadres, ils ratent ou n'osent pas. On savait qu'ils domineraient au poste de meneur, parce que c'est leur point fort, mais nos deux jeunes (Hugo Benitez et Ognjen Carapic) ont été assez corrects. Par contre on a peiné à l'intérieur, surtout certains joueurs, ils ont dominé au rebond et ont mis des paniers faciles alors que nous avons pratiquement tout raté à l'intérieur. La différence s'est faite là. C'est dommage car on aurait pu faire un coup, on n'était pas loin. Mais bon pour cela il fallait plus de joueurs disponibles, il nous manquait un peu de souffle et de rotation parce que certains joueurs n'étaient pas inspirés aujourd'hui."

Outsider de la Jeep ELITE, la JL Bourg ne parvient cependant pas à s'imposer contre les poids du championnat cette saison.

"Cette année, on a un peu de mal contre les grosses équipes. C'est normal, ils sont largement meilleurs que nous. Ce qu'on fait, et c'est très bien, on gagne les matchs qu'il faut. Cela explique notre classement. Avec cette équipe, franchement plus on avance vers la fin, plus on a du mal. On est un peu court niveau expérience. Je serais vraiment inquiet si on était en bas de tableau en ce moment. Heureusement, on est sixième (avec 13 victoires en 21 matchs, comme Cholet, NDLR). Pour l'instant, ça va. Je pense qu'on sera capable de gagner les matchs à notre portée. Surtout, on attend avec impatience le retour de Zack Wright, qui nous manque énormément, et j'espère un peu plus tard de Garrett Sim. J'espère qu'à ce moment là on aura une équipe capable d'hisser son niveau de jeu un peu plus haut, avec un basket plus contrôlé. C'est ce qui nous manque en ce moment, on joue par période et ça pose des problèmes surtout contre des équipes comme Dijon."

03 février 2020 à 12:36
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.