JEEP ÉLITE

SAVO VUCEVIC CONFRONTÉ À LA SUFFISANCE DE CERTAINS JOUEURS : "J'AI DU MAL À LE DIGÉRER"

Crédit photo : Sébastien Grasset

En plus de la défaite, l'entraîneur de la JL Bourg n'a pas du tout apprécié le comportement de certains de ses hommes samedi à Fos-sur-Mer. Il a notamment pointé du doigt la fatuité de ses jeunes.

Avant la rencontre, tous les indicateurs semblaient être au vert pour la JL Bourg. Vexés de leur court revers à domicile contre Levallois, les Bressans allaient forcément se révolter à Fos-sur-Mer et maîtriser le promu privé de trois joueurs (puis d'un quatrième en cours de match) ? Il n'en a rien été.

Pire, en plus de la défaite (76-78), les Aindinois ont affiché un cruel manque d'envie, contraste saisissant avec l'intensité fosséenne. De quoi irriter l'entraîneur Savo Vucevic, qui a pris, sans le nommer, l'exemple d'un Malik Hairston qui, du haut de ses deux saisons NBA et quatre d'EuroLeague, avait l'enthousiasme d'un junior pour aller décrocher un second succès en Jeep ÉLITE. Quand a contrario, l'entraîneur monténégrin peinait à trouver des solutions de rechange derrière le duo Zack Wright - Youssou Ndoye (à créditer de 70% de l'évaluation collective, 61 sur 88), pénalisé, par exemple, par la sélection de tirs aléatoire de Bathiste Tchouaffé (3 points à 1/7) ou par les largesses défensives d'Arthur Rozenfeld et Kerem Kanter.

"Je ne comprends pas... Ce soir, on aurait dit que nous avions une équipe pour disputer le maintien et que Fos va au moins jouer le milieu de tableau. Il y a des joueurs dans notre équipe qui n'ont encore rien prouvé. Français ou étrangers, certains se voient plus beaux qu'ils ne le sont. Ce n'est pas toujours Zack Peacock ou Garrett Sim qui doivent gagner les matchs. Ce n'est pas possible de jouer comme ça. Au troisième quart-temps, on a fait un autre sport mais pas du basket. [...] Nous n'avons pas été bons non plus en première mi-temps. On était soft, immobiles, faciles. On leur a laissé 12 rebonds offensifs ! Alors qu'ils jouaient avec un intérieur en moins (deux même, Jordan Aboudou et Jaraun Burrows, auxquels il faut ajouter la  commotion cérébrale de Marcus Dove en fin de première période, ndlr)... Pierre Pelos nous a fait la misère : aux rebonds, en défense, partout. Fos mérite pleinement : ils ont des problèmes mais j'ai vu de la volonté et de la niaque de leur côté. Nous, on ne l'a eu que sur les 4 ou 5 dernières minutes. Quand je vois chez eux des joueurs qui ont évolué à un très haut niveau défendre comme des malades et des jeunes suffisants de notre côté, j'ai du mal à le digérer. C'est mon problème, je vais essayer de travailler pour éventuellement changer quelque chose."

Interrogé sur la signification de cette dernière phrase, l'ancien technicien de Bondy est resté assez évasif. Changement de style, de ton, d'intensité hebdomadaire d'entraînements ou de joueurs, toutes les options sont donc ouvertes.

"Qu'est ce que cela veut dire ? Oh, on va voir... Quand on change, on peut le faire dans tous les secteurs. Il faut changer quelque chose. Ce n'est pas l'absence de Garrett Sim qui explique tout. Il y avait la place pour gagner ce match mais on ne le méritait pas. Si on n'a pas mis le dernier shoot, c'est à cause de ça. Au vu de notre prestation en deuxième mi-temps, certains joueurs étaient spectateurs sur le terrain. Il y a beaucoup de déséquilibres dans notre équipe mais il y a au moins des secteurs où l'on peut compenser : manque d'expérience, manque d'adresse, etc. On ne l'a pas fait."

Affichant désormais un bilan équilibré (4-4), Bourg-en-Bresse tentera de repasser dans le vert la semaine prochaine à domicile contre Antibes. Mais, vraisemblablement sans LaMonte Ulmer, face à une équipe des Sharks aperçue en progrès vendredi contre Châlons-Reims et sûrement renforcée par Chris Otule, une nouvelle démonstration de suffisance pourrait amener la JL à être la première du championnat à lâcher une victoire contre les Azuréens.


La déception d'Arthur Rozenfeld et des Bressans hier sur les bords de la Méditerranée
(photo : Sébastien Grasset)

 À Fos-sur-Mer,

04 novembre 2018 à 16:19
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
18 novembre - 11h00
Euro Féminin Qualificatifs : Roumanie / France
18 novembre - 18h25
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 13h00
Limoges
Nanterre
19 novembre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 23h30
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
Coaching