JEEP ÉLITE

SAVO VUCEVIC VISE HAUT POUR LA JL BOURG : "L'OBJECTIF EST DE DEVENIR UN GRAND CLUB"

Crédit photo : Olivier Fusy

Après s'être contenté du rôle d'outsider exclu de la fête de fin d'année au tout dernier moment, la JL Bourg semble désormais taillée pour changer de costume.

Toujours en embuscade juste derrière le Top 4, la JL Bourg n'a pas manqué l'occasion de garder le rythme dès la reprise de la phase retour (109-85). La réception d'un Élan Chalon que l'on pensait en rémission avait tout du match piège, il n'en a rien été. S'ils ont certes profité de la faiblesse consternante des Bourguignons, les coéquipiers de Chris Johnson (22 points à 8/12 et 4 rebonds) ont su se le rendre facile grâce à 25 premières minutes de très haut niveau (80-46). De quoi faire de Savo Vucevic un entraîneur satisfait, lui qui craignait l'écueil du retour des vacances.

"Je sais qu'un match de reprise est toujours difficile. Les joueurs ne sont pas dans le même rythme. On avait bien terminé l'année, malgré l'absence de Zack Wright, avec deux victoires tellement importantes contre Gravelines et Boulazac ainsi qu'un beau visage affiché à Monaco. J'attendais que l'on continue dans ce sens. Ce samedi, dès le départ, on a essayé de défendre dur, de développer du jeu rapide, de faire circuler la balle pour trouver des shoots ouverts. Nous sommes une équipe très forte à trois points à condition d'avoir du rythme et d'être dans le bon timing, ce qui était le cas ce soir."

Voir la JL Bourg dans le haut de tableau au mois de janvier n'a plus grand chose de surprenant, le club burgien nous y a déjà habitué ces deux dernières années en tutoyant longuement le quatuor de tête avant de s'écrouler avec l'arrivée du printemps. Néanmoins, une différence commence à sauter aux yeux : cette saison, la Jeu ne perd pas les matchs "abordables" à domicile. En 2017/18, Cholet (76-77), Boulazac (89-91) et Châlons-Reims étaient venus s'imposer à Ékinox. En 2018/19, Levallois (78-80), Fos-Provence (75-93) et Gravelines en avaient fait de même. L'équipe de l'Ain avait même lâché trois rencontres sur quatre contre les deux futurs relégués, Antibes et Fos-sur-Mer. Cette saison, rien de tout cela. La JL n'a pas encore su battre un seul membre du Top 5 mais n'a concédé aucune victoire à une équipe classée en dessous de la huitième place.

"Est-ce que l'on était une grande équipe les deux premières années ?", commence l'entraîneur monténégrin en souriant. "Il n'y a pas de petite équipe dans le championnat de France. Mais c'est vrai, cette saison, nous avons une équipe qui est capable d'assumer ce statut de favori. Pourtant, il y a aussi des surprises cette année : Roanne qui gagne à Dijon, Boulazac qui bat Monaco... Il y aura toujours des matchs comme cela et peut-être que l'on perdra un aussi. Lors de nos défaites de l'an dernier, nous étions toujours diminués mais cette saison, même avec les blessures, nous sommes là. Il y a eu l'absence de Zack Wright mais nous avons bien résisté sans lui avec deux victoires. Nous avons perdu Garrett Sim, un joueur tellement important, mais nous avons eu de la chance aussi puisqu'on ne pouvait pas trouver mieux pour le remplacer (Danilo Andjusic). C'est un travail d'une année à l'autre, dans la continuité, pour le club.  Notre objectif est d'aller progressivement et d'arriver un jour à devenir un grand club. Je pense que nous sommes pas mal mais il faut rester modeste."

Dans ce lent travail de structuration, les playoffs seraient déjà un joli pas en avant. Et à cette fin, la régularité nouvelle contre les équipes mal classées pourrait s'avérer fort utile.

À Bourg-en-Bresse,

13 janvier 2020 à 14:24
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.