JEEP ÉLITE

SFR ABANDONNE LE SPORT !

Crédit photo : Sébastien Grasset

Diffuseur exclusif de la Pro A, SFR transfère ses droits sportifs à une nouvelle structure, gérée par le même patron, qui sera en charge de les distribuer à d'autres opérateurs.

Mise à jour (18h) : Sur Twitter, SFR a réagi à l'article du Figaro, réfutant le terme d'"abandon", mais sans pour autant démentir tout ce qui est dit par la suite.

Article d'origine : Lancé en juin 2016, le bouquet SFR Sport vit des heures difficiles. Outre le championnat de France de basket et l'EuroLeague, l'opérateur télécom avait pourtant acquis bon nombre de droits de diffusion comme la Premier League anglaise ou la Ligue des Champions, arrachée au duo Canal+ - beIN Sports pour la modique somme de 350 millions d'euros sur la période 2018 - 2021. Mais, selon Le Figaro, cela ne permettait ni d'augmenter les revenus, ni de diminuer le taux de désabonnement à des forfaits de téléphonie siglés SFR. Soit un constat d'échec "patent".

Par conséquent, Altice - la maison mère de SFR - a donc décidé de délester l'opérateur de tous les droits sportifs et audiovisuels accumulés et de les transférer à une nouvelle filiale, Altice Pay TV, dirigée par Alain Weill, le président de SFR.

Ainsi, SFR fait une économie de 600 millions d'euros mais Altice Pay TV se retrouve face à cette note, qui s'élèvera à près d'un millard d'euros dès que la Champions League 2018/19 démarrera. La nouvelle filiale sera donc en charge de revendre les chaînes sport à d'autres opérateurs.

"Nous avons toujours dit que nous ne voulions pas d'exclusivité", précise Alain Weill dans Le Figaro. "Que nous sommes ouverts à la revente de nos chaînes à d'autres distributeurs."

Si SFR restera un contact privilégié, Altice Pay TV - qui doit impérativement amortir la facture - a d'ores et déjà noué des relations avec Orange et devrait en faire de même avec Canal +, voire éventuellement Free, Bouygues Telecom et des diffuseurs Internet comme Amazon. Ce qui pourrait, au final, améliorer la visibilité de SFR Sport, qui reste encore une chaîne confidentielle, malgré la pertinence de leur offre digitale.

Mais il est légitime de se demander ce qu'il adviendra du basket, dont SFR Sport est le diffuseur quasi exclusif, si l'on excepte la NBA. Après avoir déboursé 50 millions d'euros sur cinq ans, l'opérateur possède, par exemple, les droits de diffusion relatifs à la Ligue Nationale de Basket jusqu'en 2020. Il y a trois jours, Alain Béral avait renouvelé sa confiance à SFR.

13 janvier 2018 à 15:23
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.