JEEP ÉLITE

STRASBOURG EN PLAYOFFS, DIJON PASSE DEVANT NANTERRE À LA 3E PLACE

Mike Green SIG Strasbourg 201819 Sébastien Grasset 4
Crédit photo : Sébastien Grasset

La saison régulière de Jeep ELITE est terminée.

La 34e et dernière journée de saison régulière a eu lieu ce jeudi soir. Tous les regards étaient tournés vers le Nord de la France pour savoir qui de Strasbourg ou Bourg-en-Bresse jouerait les playoffs. Eh bien c'est la SIG qui s'en est finalement sorti avec une victoire 87-78 chez le BCM Gravelines-Dunkerque. Si l'équipe de Julien Mahé a repris l'avantage au cours du dernier quart-temps grâce au coup de chaud de Karvel Anderson, le trio Mike Green - Mardy Collins - Ali Traoré a fait preuve de grinta et d'expérience pour permettre à la SIG de l'emporter et même de finir sixième de Jeep ELITE.

Répétition générale entre Nanterre et l'Elan Béarnais

L'équipe de Vincent Collet affrontera en quart de finale des playoffs la JDA Dijon. La formation bourguignonne s'en est elle aussi tiré de peu à l'extérieur, chez Châlons-Reims. Menée de 15 points (40-25) en cours de deuxième quart-temps, elle a refait une bonne partie de son retard avant la pause pour prendre le dessus ensuite. Malgré une fin houleuse, ils ont réussi à l'emporter 84-81 (Blake Schilb ayant marqué un 3-points au buzzer pour réduire l'écart) et finissent donc troisième du championnat.

Ils passent donc devant Nanterre qui a mal négocié son dernier quart-temps contre l'Elan Béarnais. Après avoir fait le yo-yo durant cette rencontre, les hommes de Pascal Donnadieu ont craqué (défaite 82-74) dans le dernier quart-temps face à l'expérience de Taqwa Pinero (18 points à 6/9 à 3-points) et Donta Smith (19 points à 7/12, 7 rebonds, 6 passes décisives et 4 fautes provoquées pour 26 d'évaluation en 33 minutes). Ces deux équipes se retrouveront en quart de finale des playoffs.

Sekou Doumbouya s'éclate

Monaco, face vainqueur à Antibes (60-83), finit deuxième et défiera Limoges en quart de finale des playoffs. Le CSP s'est amusé (victoire 106-78) face à Levallois qui n'a pas tenté de mettre de l'intensité. Sekou Doumbouya en a profité pour battre tous ses records chez les pros avec 34 points à 13/18 aux tirs, 9 rebonds et 3 fautes provoquées pour 37 d'évaluation en 29 minutes. On notera toutefois les 16 points et 12 rebonds pour 24 d'évaluation de Neal Sako dans le camp d'en face.

La dernière affiche de playoffs opposera l'ASVEL au Mans, ce qui sera un remake de la finale de la Coupe de France. Dans un match comptant pour du beurre entre le premier et le dernier, l'ASVEL l'a emporté 85-62 à Marseille contre Fos Provence. Zvezdan Mitrovic a fait tourner en impliquant les jeunes et en reposant les anciens (14 minutes pour Mantas Kalnietis, 15 pour Miro Bilan). De son côté, le MSB s'est imposé 88-74 contre l'Elan Chalon grâce à une fin de match réussie (28-19 dans le dernier quart-temps) et un Wilfried Yeguete dominateur au rebond (20 prises, en plus de 9 points, 7 passes décisives et 3 interceptions).

A lire : Le tableau des playoffs 2019 de Jeep ELITE

Neuvième avec 19 victoires et 15 défaites, la JL Bourg finit à la porte des playoffs comme l'an passé. L'équipe de Savo Vucevic n'aura pas de regret sur cette dernière soirée après avoir assuré sa mission, à savoir gagner chez Le Portel (86-92) qui fêtait son maintien.

Boulazac a également terminé sa belle saison par une victoire, mais à domicile cette fois. Comme Limoges, le BBD a profité d'une équipe de Cholet avec certains joueurs déjà en vacances pour marquer 117 points (contre 92 encaissés). Erman Kunter a d'ailleurs largement responsabilisé ses jeunes.

18 mai 2019 à 22:29
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching