JEEP ÉLITE

STRASBOURG EXPLOSE LIMOGES, BOULAZAC BAT NANTERRE ET GARDE ESPOIR

Louis Labeyrie Strasbourg 201718 Sébastien Grasset
Crédit photo : Sébastien Grasset

Sept matchs de la 30e journée de Jeep ÉLITE se jouaient ce mardi soir.

À chaque journée de Jeep ÉLITE son lot de surprises : certaines équipes de second rang se sont révoltées alors que Limoges s'est effondré à Strasbourg. Compte-rendu de la soirée.

Monaco, maître de la Côte d'Azur

Ce mardi soir, Monaco recevait la lanterne rouge, Hyères-Toulon. Très vite, la Roca Team a pris les manettes du derby azuréen. L'un des candidats au titre de MVP de la saison, Gerald Robinson, a livré un beau duel (20 points et 5 passes) face à un autre scoreur américain, Raymond Cowels (20 points aussi et 5 fautes provoquées). Le HTV a fini par craquer pour s'incliner de 22 points (92-70).

Le Portel domine les Sharks dans un match sans enjeu

Dans une rencontre sans réel enjeu sportif entre deux équipes déjà maintenues mais trop loin du top 8 pour prétendre à une qualification en playoffs, le Chaudron a tout de même poussé son équipe fêtiche du Portel en fin de match quand Antibes est revenu à hauteur. Après avoir compté 15 points d'avance, l'ESSM s'est faite peur. Au final, Trae Golden (21 points dont 8/9 aux lancers-francs) a assuré sur la ligne de réparation et les Vert et Blanc se sont imposés 84-82.

Le Mans en patron à Sportica

Une victoire face au dauphin de l'ASM, Le Mans, aurait parfaitement relancé Gravelines-Dunkerque dans la course aux playoffs. Mais, après un bon début (37-32 à la mi-temps), il n'en fut rien après un troisième quart-temps complètement raté (11-28). Les 2,21 m de Youssoupha Fall (13 points, 6 rebonds) rendent les shooteurs du BCM plus fébriles.

Défaite préjudiciable de l'Élan Béarnais à Cholet

Ce mardi soir, Cholet vient de signer sa première victoire à la Meilleraie en 2018. Bien qu'en difficulté sur les pick and roll béarnais, les Maugeois l'ont emporté, grâce notamment à une meilleure prestation offensive marquée par les 20 points de Toddrick Gotcher.  L'Élan Béarnais, de son côté, a manqué de réussite, à l'image de Kyle Anderson et Kyle Horton (respectivement 0/3 et 0/4 à 3-points). Élie Okobo s'est néanmoins démarqué avec 20 points, 4 rebonds et 7 passes (voir vidéo). Les joueurs de Laurent Vila lâchent dans le Maine-et-Loire un match à prendre dans la lutte au playoffs, d'autant plus qu'ils affronteront un des cadors du championnat, la SIG, lors de la prochaine journée.

L'ASVEL consolide sa quatrième place

Après avoir failli retomber dans ses travers, le'ASVEL a su rester solidaire lors des assauts champenois au cours du troisième quart-temps. Fleurissant en attaque, John Flowers s'est montré précieux en sortie de banc (21 points) mais lui et le CCRB n'ont pas pu stopper des Villeurbannais difficilement prenables dans un soir où ils rentrent tout (61% à 2-points et 11/22 de loin). Les intérieurs fuyant Justin Harper et Amine Noua (17 de ses 23 poins inscrits dans les dix dernières minutes - voir vidéo) ont été les principaux artilleurs rhodaniens.

La Twilight Zone au Palio contre Nanterre

Quasiment condamné à la relégation en Pro B, Boulazac s'est offert un succès de prestige à la maison contre Nanterre. Des Nanterriens en difficulté en ce moment, qui malgré deux dernières victoires, peinent à se réinstaller dans le top 8 de Jeep ÉLITE. Le BBD, très impressionnant d'adresse à 2-points (20/27 aux tirs), s'en est remis à son collectif mené par le seul vrai poste 5, Shawn James (20 points). Malgré tout, la victoire du CB (voir plus haut) n'arrange pas les affaires du club périgourdin.

Limoges se fait baffer à Strasbourg !

Comme trop souvent en 2018, le Limoges CSP n'a pas existé (surtout à l'extérieur). Les Limougeauds ont inexistant face à l'armada alsacienne qui avait besoin d'un gros match complet pour rebondir après trois défaites. Strasbourg a marqué 29 point sur les 20 ballons perdus du CSP. En milieu de troisième quart-temps, l'équipe de Kyle Milling comptait déjà 16 balles perdues pour... 5 passes décisives. Au final, le Cercle Saint-Pierre s'est fait humilier au Rhénus et repart avec un déficit de 30 points. Côté Strasbourgeois, on peut noter que sept joueurs ont marqué entre 7 et 13 points, pour un sympathique 129 d'évaluation collective au final.  Pas encore qualifié en playoffs, la formation de Haute-Vienne pourra compter sur le soutien de Beaublanc (3 des 4 derniers matchs se jouent à domicile) pour finir dans le top 8. Mais il faudra montrer plus d'âme que ce soir.

Le grand gagnant de la soirée est une équipe qui n'a pas joué, Bourg. En effet, l'équipe de Savo Vucevic prend la sixième place avec les défaites de l'EBPLO, Limoges et Nanterre.

 

Tous les résultats  de la soirée de Jeep ÉLITE :

Dimanche 22 avril

  • Levallois vs Dijon : 79-103

Lundi 23 avril

  • Bourg-en-Bresse vs Chalon-sur-Saône : 92-90

Mardi 24 avril

  • Monaco vs Hyères-Toulon : 92-70
  • Le Portel vs Antibes : 84-82
  • Cholet vs Pau-Lacq-Orthez : 86-76
  • Châlons-Reims vs Lyon-Villeurbanne : 90-99
  • Boulazac vs Nanterre : 83-71
  • Strasbourg vs Limoges : 100-70
24 avril 2018 à 23:33
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.