JEEP ÉLITE

STRASBOURG FAIT PLIER ROANNE

Ike Udanoh  SIG Strasbourg
Crédit photo : Jules Roche

Face à une équipe roannaise nettement diminuée, la SIG Strasbourg s'est imposée sur le parquet de la Halle Vacheresse ce samedi (78-82) pour le compte de la 9e journée de Jeep ELITE.

Forts de leur succès en BCL après deux prolongations au Rhénus face à Riga, Léopold Cavalière et ses coéquipiers (le dernier arrivé Ike Udanoh en photo) ont abordé cette rencontre de Jeep ELITE de la meilleure des manières en infligeant un 11-0 d'entrée de jeu à des Roannais amorphes. A l'énergie, les hommes de Jean-Denys Choulet parvenaient cependant à recoller au score dès l'entame du deuxième quart-temps.

Grâce à cinq premières minutes de bonne facture, les locaux inversaient la tendance par l'intermédiaire de Sylvain Francisco (20 points à 6/9 aux tirs dont 3/4 à trois-points, 6 fautes provoquées, 4 rebonds, 3 passes décisives, 19 d'évaluation en 27 minutes) à la conclusion d'un cinglant 15-3. Décomplexés, les coéquipiers de Juvonte Reddic (14 points à 6/10 aux tirs, 4 rebonds, 4 interceptions, 12 d'évaluation en 34 minutes) allaient même compter jusqu'à 11 longueurs d'avance (39-28, 19e). Mais le lutin Brandon Jefferson (17 points à 5/12 à trois-points, 3 rebonds, 2 passes décisives, 2 interceptions, 16 d'évaluation en 33 minutes) maintenait son équipe à flot à la pause (39-35, 20e).

A l'expérience, Strasbourg fait le trou

Après une bonne soufflante du coach Tuovi, les Strasbourgeois revenaient métamorphosés des vestiaires. Cette fois-ci, les moindres erreurs roannaises se payaient cash. Dans le sillage du phénomène Bonzie Colson (20 points à 8/15 aux tirs, 4 rebonds, 17 d'évaluation en 31 minutes), la SIG reprennait les commandes de la partie. Un 12-3 permettait au capitaine DeAndre Lansdowne (12 points à 4/8 aux tirs, 2 passes décisives, 2 rebonds, 11 d'évaluation en 28 minutes) et à ses troupes de compter 9 points d'avance (53-62, 28e). En manque de réussite et impactés physiquement, les Roannais ne se défilaient pas néanmoins en défense face aux multiples assauts des SIGmen.

Privés de Mathis Keita (cheville), Jackson Rowe (opéré du ménisque), Boubacar Touré (cheville) et avec un Ronald March handicapé par un point de contracture au fessier, la Chorale trouvait pourtant des solutions avec un trio de JFL Steeve Ho You Fat (19 points à 6/8 aux tirs, 3 rebonds, 1 passe décisive, 1 interception, 18 d'évaluation en 28 minutes), Thomas Ville (9 points à 3/5 à trois-points, 4 passes décisives, 1 rebond, 1 interception, 13 d'évaluation en 23 minutes), Clément Cavallo (4 points à 2/4 aux tirs, 7 rebonds, 1 passe décisive, 9 d'évaluation en 22 minutes) mort de faim. Roanne passait même tout proche du hold up dans le money time (74-78, 31 secondes) mais Jefferson et consorts ne tremblaient pas sur la ligne des lancers francs et assuraient le 5e succès strasbourgeois de la saison (78-82, 40e).

Grâce à cette victoire, la troupe de Lassi Tuovi peut désormais regarder vers le haut du classement avec un bilan positif (5V/4D). Du côté de la Chorale de Roanne, le bilan est plus fragile (2V/5D). La suite de cette saison 2020-2021 doit se décision mardi prochain lors de l'Assemblée générale de la LNB. 

Cliquez ici pour accéder aux statistiques 

 

17 janvier 2021 à 08:54
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULES ROCHE
Jules Roche
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.