JEEP ÉLITE


STRASBOURG GAGNE LA QUATRIÈME BATAILLE POUR CONTINUER LA GUERRE

Dee Bost SIG Strasbourg 201718 P Gigon
Crédit photo : SIG P Gigon

Strasbourg a remporté le match 4 de la demi-finale au Mans (82-89). La série se concluera samedi au Rhénus.

Quel combat ! Le match 4 de la demi-finale entre Le Mans et Strasbourg a été une nouvelle grosse bataille mais cette fois c'est la SIG qui a dominé, s'appuyant sur le réveil de son axe 1-5 Dee Bost - Miro Bilan. Grâce à sa victoire 89-82, la SIG a gagné le droit de revenir au Rhénus pour un match qui départagera les deux équipes.

D'entrée, Strasbourg a affiché d'autres intentions que sur les deux derniers matchs. Si Dee Bost a lancé les débats, l'équipe alsacienne s'est reposée sur Miro Bilan, entré en jeu au bout de quelques minutes. Le pivot croate a gagné tous ses duels pour finir à 14 points le premier quart-temps. Problème, sa formation n'arrivait pas à stopper le MSB qui avait déjà marqué 28 points après 10 minutes (contre 24 encaissés). C'est dans le deuxième quart-temps que la SIG a pris le meilleur petit à petit, avec d'autres réveils, ceux de Levi Randolph (5 points à 2/4 en 14 minutes) mais aussi de David Logan (16 points à 5/10 en 27 minutes). A la pause, l'équipe de Vincent Collet était ainsi à +7 (40-47). Et le 8-2 en faveur des Sarthois au retour sur le terrain ne leur a pas permis de revenir. Non, avec un grand Dee Bost (19 points à 8/12, 3 rebonds, 3 interceptions et surtout 11 passes décisives pour 30 d'évaluation en 35 minutes), Strasbourg est resté devant (58-68 à la 30e).

Finalement, Le Mans a réussi à s'adapter dans la dernière période, empêchant Miro Bilan de s'approcher du panier, lui qui a finalement cumulé 24 points à 10/10 aux tirs, 6 rebonds, 2 passes décisives et 7 fautes provoquées pour 29 d'évaluation en 25 minutes). Strasbourg, qui avait très bien pris soin de la balle jusque là, s'est mis à perdre des ballons, donnant des contre-attaques pour le MSB. Avec un Mykal Riley efficace (16 points à 4/7, 4 rebonds, 2 passes décisives et 3 fautes provoquées pour 19 d'évaluation en 28 minutes) et un gros tir d'Antoine Eïto, Le Mans a enfin réussi à égaliser, par deux fois (72 partout puis 75-75). C'est à ce moment là que Jérémy Leloup est sorti de sa boite en marquant ses deux premiers 3-points du match, alors que Zack Wright se démenait en défense pour empêcher le MSB de répondre. David Logan a suivi son capitaine et son dernier tir primé a scellé le sort du match à 1 minute et 18 secondes de la fin.

Avec 60% de réussite aux tirs grâce au 10/10 aux tirs de Miro Bilan, la SIG a fini à 109 d'évaluation collective contre 83 pour Le Mans. Une victoire méritée mais tout reste à faire. Le Mans, qui a montré une énorme force de caractère cette saison et encore plus sur cette série, et capable de réagir à son tour et d'aller chercher au Rhénus une finale de playoffs. Ce sera samedi à 18h30.

07 juin 2018 à 22:41
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching