JEEP ÉLITE

STRASBOURG RÉSISTE AU RETOUR DES METROPOLITANS 92

Crédit photo : Strasbourg P Gigon

Après avoir compté jusqu'à 24 points d'avance, Strasbourg a vu les Metropolitans 92 revenir sur ses talons ce samedi. Mais les Alsaciens ont réussi à tenir, l'emportant 63-71 à Levallois.

Avant la rencontre, Lassi Tuovi, avait loué la défense et la discipline des Metropolitans. On s'est d'abord demandé si le coach strasbourgeois ne s'était pas moqué de nous, tant son équipe s'est donné du mal pour le faire mentir, infligeant un terrible 28-10 dans le deuxième quart, prenant jusqu'à 24 points d'avance au retour des vestiaires (27-51). Puis on a compris, les Franciliens revenant dans le match en verrouillant tout, limitant la SIG à 24 points après la pause. Mais les visiteurs ont su trouver la ressource pour tenir, signant une 4e victoire de rang en Jeep Élite, 63-71.

Cavalière : "Le coach nous a demandé si on voulait être bons"

Après avoir fait le job contre des équipes plus modestes, Strasbourg voulait confirmer contre une formation plus huppée du championnat. “Boulogne-Levallois, c’est une équipe du Top 4 pour nous”, confie l’intérieur Léopold Cavalière, “c’était un bon test. On en avait parlé entre nous. Le coach nous a demandé si on voulait être bons. Je pense qu’on a répondu sur le terrain.”

Après avoir creusé l’écart grâce à une défense étouffante, provoquant notamment 13 pertes de balles dans les 12 premières minutes (26 au total), et grâce à une réussite insolente, à l’image de DeAndre Lansdowne (19 points à 8/12), Strasbourg s’en est ensuite remis à la solidarité et au combat pour résister en fin de match. Arrachant ici un rebond, grattant là une sortie de balle en leur faveur, avec Bonzie Colson pas toujours en réussite mais exemplaire dans le combat (13 points, 9 rebonds, 3 interceptions et un contre important dans le money time). 

Les Mets usés

Profitant, aussi, de la fatigue d’une équipe francilienne usée par l’enchaînement des matchs, touchée par les blessures (B. Brown, Halilovic) et les changements d’effectifs. “On a perdu notre alchimie”, concède le coach Jurij Zdovc. “On a des trous d’air, et quand on ne joue pas tous ensemble on le paie cash”, regrette également Lahaou Koonaté, le capitaine des Metropolitans. “On a du caractère, on voulait réagir, ne pas se laisser marcher dessus à domicile.”

Et les locaux ont certes réagi, avec Anthony Brown (17 points) toujours aussi élégant en attaque, et avec Tomer Ginat (12 points, 9 rebonds, 3 passes décisives) décalé en 5 pour s’adapter à ce que proposait la défense strasbourgeoise face à Chikoko. De quoi revenir à une possession à 2 minutes de la fin (63-65), mais pas suffisant pour éviter une troisième défaite de rang toutes compétitions confondues.

Cliquez ici pour les statistiques de la rencontre

06 février 2021 à 19:51
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.