BETCLIC ÉLITE

THOMAS ANDRIEUX (BOULAZAC) : "ON ESSAIE DE DIVERSIFIER LES SÉANCES, PAR EXEMPLE AUJOURD’HUI C’ÉTAIT FOOTBALL"

Crédit photo : Jules Roche

Boulazac fait passer le temps en ce mois de novembre sans match.

"Nous sommes tous des compétiteurs et on a hâte de retrouver le terrain". L'entraîneur du Boulazac Basket Dordogne Thomas Andrieux aimerait pouvoir vivre la saison 2020-2021 pleinement. Mais confinement oblige, la Ligue Nationale de Basket a décidé de ne pas jouer la plupart des matchs faute de public et des ressources financières qui vont avec. Alors pendant ce mois de novembre, le BBD s'entraîne sans jouer de match. Le staff est obligé de s'adapter et Thomas Andrieux en dit un peu sur le programme de son équipe sur le site Internet de son club.

"On s’est forcément adapté à la situation et au contexte actuel. On c’était préparé en avant-saison mais on ne pensait pas être touché par une deuxième vague aussi tôt. Mais ça nous permet de nous entraîner et de remettre à niveau plusieurs joueurs blésses : Jeff, Owen, Mouph, on n’a pas été épargné sur les pépins de début de saison. On a du travail à fournir pour les remettre à niveau mais aussi pour trouver des automatismes dans le collectif. On essaie de maintenant une activité minimum, on se n’entraîne pas forcément 2x par jour mais on essaie de maintenir une activité de 2h. On essaie de diversifier les séances, par exemple aujourd’hui c’était football, ce qui fait plaisir aux joueurs. On n’est pas sur ce qu’on peut rencontrer habituellement en période de compétition."

Pour Mouphtaou Yarou, blessé en présaison, cette période lui permet de se remettre en forme mais aussi de créer un collectif qui n'a pu se mettre en place comme prévu à cause des blessures et de la COVID-19.

"On a besoin de plus d’entrainements lorsque des joueurs ont loupé des matchs comme moi. On n’a pas beaucoup de matchs officiels, donc c’est vraiment important. Egalement pour apprendre à se connaître, créer des affinités. On a plus besoin des entraînements que des matchs en ce moment."

La situation est donc un mal pour un bien selon le pivot béninois.

13 novembre 2020 à 14:42
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.