BETCLIC ÉLITE

TROIS ANS DE PLUS À LA JL BOURG POUR MAXIME COURBY ET PIERRE PELOS

Crédit photo : Christelle Gouttefarde

Deux mois et demi après l'annonce de l'arrivée de Laurent Legname, la JL Bourg continue à bâtir son effectif 2021/22. Le club burgien a ainsi officialisé les prolongations de Maxime Courby et Pierre Pelos jusqu'en 2024.

Piliers de l'ossature de la JL Bourg de ces dernières saisons, Maxime Courby (2,00 m, 30 ans) et Pierre Pelos (2,05 m, 28 ans) vont survivre à la fin de cycle programmée pour le 30 juin dans l'Ain. Avec évidemment la bénédiction du futur entraîneur Laurent Legname, les deux tricolores ont rempilé jusqu'en 2024 avec le club burgien.

« Maxime et Pierre suivent une courbe de progression qui est tout à fait parallèle à celle du club  depuis plusieurs années », souligne le président Julien Desbottes. « C'est précieux pour nous de pouvoir se reposer sur une ossature française solide, de plus en plus enviée. On sait que les équipes avec des ambitions élevées peuvent s'appuyer sur des ossatures françaises de grande qualité. On compte sur eux pour continuer à être les fondations de notre club. »

Un choix qui est loin d'être une surprise pour l'ailier nordiste, pourtant sollicité par son club formateur de Gravelines-Dunkerque, tant il est épanoui à Bourg-en-Bresse, à tel point qu'il y a acheté une maison et que tout le monde s'attend à le voir s'y installer durablement à l'issue de sa carrière, à l'image d'un Philippe Braud qui est devenu comptable dans le cabinet dirigé par Julien Desbottes. Précieux de par son adresse longue distance, son travail de l'ombre et son esprit collectif (7,8 points à 51%, 3 rebonds et 1,1 passe décisive pour 8,9 d'évaluation en 23 minutes), peut-être encore parfois trop en retrait et sujet à des crises de confiance comme au cœur du mois d'avril, Maxime Courby pourrait donc potentiellement passer neuf ans à Ékinox, ce qui ferait de lui le digne successeur des glorieux anciens des années 90 tels que les Jean-Luc Tissot, Fabrice Serrano et autres Jérôme Monnet... 

« Je suis heureux. Cela faisait un moment que je souhaitais prolonger et je suis vraiment ravi de rester trois ans de plus. C'est vraiment une joie et un honneur que de continuer dans un club aussi performant que la JL et auquel je m'attache depuis de longues années. »

Le club « particulièrement confiant » pour une saison n°2 en EuroCup

En revanche, l'affaire était moins évidente ces derniers mois pour Pierre Pelos, particulièrement performant en EuroCup à l'automne (11,5 points à 52%, 5,7 rebonds et 1 passe décisive pour 13,2 d'évaluation) et désireux de partir découvrir un autre championnat. On aurait pu penser que ses coups d'éclats sur la scène continentale, à l'image de sa démonstration à Belgrade (33 d'évaluation en 25 minutes), allaient lui ouvrir la porte de ses rêves mais ses projets ont été quelque peu ralentis par le contexte actuel. De fait, l'ancien intérieur de Fos-Provence a accepté de renouveler son bail pour trois ans, avec néanmoins des clauses de sortie  vers l'étranger. De quoi poursuivre son exceptionnelle progression, de la RM2 à l'Europe, sous les ordres d'un nouveau coach, et vraisemblablement toujours en EuroCup, où la JL a déposé un dossier de candidature et se montre « particulièrement confiante » quant à l'accord de l'instance, avec une réponse programmée au cours de la troisième semaine du mois de juin.

« C'est vrai que le club grandit, et moi avec, je suis la courbe. Dans ma progression, c'était encore intéressant de continuer ici, de continuer à jouer l'Europe. Dans mon esprit, c'était logique d'accepter cette proposition et de poursuivre le travail avec la JL pendant trois ans. Mon envie de partir à l'étranger est toujours présente mais le train pourra toujours repasser, cela dépendra de mes performances. Mais avant, j'ai envie de mettre un trophée majeur dans la vitrine du club, et pourquoi pas trois ! »

D'un petit clin d'œil accompagné d'un sourire avant la rencontre, puis d'un tir décisif avec la planche dans le money-time (89-84), Pierre Pelos a su montrer hier à Laurent Legname ce qu'il était capable de faire sur un parquet (12 points à 5/12, 3 rebonds et 2 passes décisives). Idem pour Maxime Courby, auteur de 11 points et 3 interceptions. Les deux amis accompagneront donc Hugo Benitez (sous contrat jusqu'en 2023) dans l'effectif burgien version 2021/22. En revanche, actuellement en échec à Gries-Oberhoffen, Théo Rey devrait être prêté une seconde fois dans une division inférieure. Avec l'espoir de plus s'y épanouir qu'aux côtés de Ludovic Pouillart...

trois-ans-de-plus-a-la-jl-bourg-pour-maxime-courby-et-pierre-pelos1622812266.jpeg

 

04 juin 2021 à 15:08
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.