JEEP ÉLITE

UNE BULLE SANITAIRE À MONACO ? OLEKSIY YEFIMOV DONNE SES PRÉCISIONS

Crédit photo : Monaco Info

Oleksiy Yefimov, directeur exécutif de l'AS Monaco, explique pourquoi l'AS Monaco souhaite étudier la faiabilité d'une bulle sanitaire permettant de garantir la tenue de la suite de la saison de Jeep ELITE.

Depuis l'annonce du confinement, et l'obligation pour tous les clubs de Jeep ELITE de jouer à huis clos, l'AS Monaco milite pour que la saison se poursuivre malgré tout. A plusieurs reprises, son directeur exéctufi Oleksiy Yefimov a signalé que son club pourrait être un candidat à l'organisation d'une bulle sanitaire. Il nous a expliqué sa démarche :

"Notre objectif principal est de présenter un «plan B» au cas où, en raison de la réglementation sanitaire, les clubs Jeep ELITE n’auraient pas la possibilité d’ouvrir leurs portes aux fans. La majorité des clubs n'ont pas accepté de jouer à huis clos pendant le mois de novembre, mais qui peut donner la garantie qu'en décembre ou même en janvier / février, la situation pandémique permettra d'accueillir des matchs avec des fans ? Que ferons-nous si cela ne se produit pas ? Il semble que pour le moment nous n’avons pas trouvé de solution au problème existant. Nous reportons simplement la prise de décision. Notre intention est de nous préparer à sauver la saison au cas où les fans ne seraient plus acceptés dans les salles. On voit que les grandes ligues françaises de sports d'équipe ont continué à jouer. Dans le cas où Jeep ELITE serait arrêtée, cela nuirait beaucoup à chaque club et à la ligue elle-même, dévaluant notre image aux yeux des sponsors potentiels, qui pourraient estimer que sponsoriser le basket-ball serait un investissement à haut risque."

Quatre salles et des hôtels à proximité

C'est dans cette optique que le club a prévenu le gouvernement de la Principauté, pour lui exposer son projet éventuel. "Nous avons informé le Ministre de l'Intérieur de Monaco, M. Patrice Cellario, que le club souhaite étudier la possibilité d'accueillir un tournoi dans une bulle sanitaire." Les infrastructures au sein de la Principauté permettraient à toutes les équipes de pouvoir s'entraîner au quotidien. "Quatre terrains de basket peuvent être utilisés pour les entraînements par équipes : la salle Gaston Médecin, le gymnase scolaire au Stade Louis II, l'espace Saint Antoine et et le lycée Technique et Hôtelier de Monaco)." Bien entendu, la salle Gaston Médecin, où joue la Roca Team, serait utilisée pour les rencontres, elle qui est jugée comme "bonne en terme de production télévisuelle" par Oleksiy Yefimov.

Mais pour accueillir une importante délégation dans un espace restreint, il faut également un parc hôtelier digne de ce nom. Et là aussi Monaco a de quoi faire l'affaire. "Il y a deux hôtels 4 étoiles dans une zone piétonne du Stade Louis II (Riviera Marriott Hotel La Porte de Monaco et Columbus Monte-Carlo). Outre cela, Monaco a une grande expérience dans l'organisation d'événements sportifs et de divertissement mondiaux de haut niveau." Le nombre de chambres aux alentours est "plus que suffisant. Par exemple, il suffit de répartir tous les participants du Festival International du Cirque de Monte-Carlo, il n'y aura donc pas de problème avec l'hébergement des équipes."

une-bulle-sanitaire-a-monaco---oleksiy-yefimov-donne-ses-precisions1605253541.jpegLa salle Gaston Médecin pourrait-elle accueillir une bulle à la manière de ce qu'a fait la NBA ? (photo : @Sébastien Grasset)

La LNB contactée

La Ligue Nationale de Basketball (LNB) a également été prévenue de la volonté de l'ASM. "Nous avons envoyé une lettre à M. Beral lui demandant de considérer Monaco au cas où LNB serait prêt pour le changement de format de compétition pour la bulle." Mais à l'heure actuelle, la LNB attend de connaître le plan du gouvernement après le 1er décembre (la fin supposée du confinement) mais aussi ce que prévoit le Ministère des Sports en terme de compensations financières.

Il faudra également que les ligues nationales et les instances internationales accordent leurs violons. Car peut-on imaginer jouer des matchs dans une bulle quand les rencontres d'EuroCup sont supposées s'enchaîner semaine après semaine ?

"Gardons à l'esprit que 15 pays sont représentés en EuroLeague et en EuroCup. Nous voyons que beaucoup d'équipes, malheureusement, sont plombées par des cas de Covid-19 et sont confrontées à des restrictions de voyage à l'internationale, ce qui entraîne des reports de match, parfois à la dernière minute. Je pense que dans les circonstances actuelles et compte-tenu du fait que la saison dernière, par exemple, les ligues nationales allemandes et espagnoles ont été finies avec des tournois dans des bulles sanitaires, cette idée de bulle peut être discutée."

Combien coûterait une bulle sanitaire par jour ? Comment serait financé un pareil événement ? Autant de questions qui ne pourront trouver de réponses qu'après constitution d'un cahier des charges comprenant divers scénarios (sur la durée de l'événement, le nombre de matchs, les division concernées etc.). La bulle sanitaire est encore bien loin.

13 novembre 2020 à 07:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.