JEEP ÉLITE

UNE PLUIE DE RECORDS POUR L'INFERNAL TREY LEWIS, MVP DE LA 30E JOURNÉE

Trey Lewis JL Bourg 201718
Crédit photo : Jacques Cormarèche

Admiratif du talent de Trey Lewis, Jean-Denys Choulet a qualifié sa performance comme l'une des plus belles des trois dernières saisons en France. La plus impressionnante de la 30e journée, déjà, sans aucun doute...

Ensemble, ils formaient la traction arrière des Louisville Cardinals (NCAA) en 2015/16. Lundi, séparés par un océan et des milliers de kilomètres, Donovan Mitchell et Trey Lewis ont affolé les compteurs. Auteur de 33 points afin d'enfoncer le Thunder de Russell Westbrook (3-1), l'exceptionnel rookie du Jazz a encore épaté la planète basket, quelques heures après que son ancien compère universitaire ait terrassé l'Élan Chalon dans un anonymat bien plus marqué.

Pourtant, ce n'était pas le match le moins important de la saison entre Bourg-en-Bresse et Chalon-sur-Saône, une rencontre décisive pour les playoffs qui semblait être la croisée des chemins entre le promu surprise en perte de vitesse et le champion déchu lancé dans un retour désespéré. Et visiblement, Trey Lewis a envie d'imiter Donovan Mitchell et de disputer les playoffs version Jeep ÉLITE.

6 719 jours après, le record de Sébastien Lafargue tombe...

Frustré, éteint, mangé par Lahaou Konaté la semaine dernière, le combo-guard de la JL Bourg a retrouvé toutes ses facultés en sept jours, au point d'être qualifié "d'extraterrestre" par Jean-Denys Choulet après la rencontre. Il faut dire aussi que malgré la présence d'un autre fort défenseur en face, Jérémy Nzeulie, il en a fait voir de toutes les couleurs à l'Élan Chalon : une insolence offensive caractérisée par une avalanche de tirs primés (8/11), de la création de jeu pour Youssou Ndoye et les autres et, surtout, des actions décisives dans un money-time disputé.

De quoi s'offrir, le soir du 37e anniversaire de mariage de ses parents (joli clin d'œil), une victoire cruciale (96-90) et une feuille de stats replète : 37 points à 10/14, 2 rebonds, 3 passes décisives, 1 interception, 2 balles perdues et 9 fautes provoquées pour 35 d'évaluation en 32 minutes. Une performance qui restera dans les mémoires.

37 points, c'est le record de la saison en Jeep ÉLITE, à égalité avec Karvel Anderson (contre Le Portel). 37 points, c'est aussi sa plus grosse marque en carrière professionnelle (devant ses 31 points contre Le Mans le 26 mars et avec Bayreuth, contre Jena, en Allemagne le 4 mars 2017). 37 points, c'est enfin le record historique au scoring pour un joueur de la Jeunesse Laïque de Bourg-en-Bresse, club professionnel depuis 1996. L'ancienne saillie offensive de référence dans l'Ain était l'œuvre de Sébastien Lafargue avec 35 unités contre Poissy-Chatou en Pro B le 30 novembre... 1999. Plus de 18 ans et 720 matchs plus tard, le record du Landais tombe. Sacré delta... Pour cela, il fallait bien un scoreur de la trempe de Trey Lewis (26,4 points à 56% sur ses cinq dernières sorties).

Tous les MVPs de chaque journée de Pro A / Jeep ÉLITE saison 2017/18 :

  • 1ère journée : Tim Blue (Antibes), 29 points à 11/14 et 10 rebonds pour 31 d'évaluation en 34 minutes (victoire 79-57 contre Strasbourg).
  • 2e journée : Raymond Cowels III (Hyères-Toulon), 32 points à 12/17 aux tirs (dont 7/8 à 3-points) et 1/2 aux lancers-francs, 2 rebonds, 3 interceptions, 3 balles perdues, 28 d'évaluation en 35 minutes (victoire 79-73 contre Cholet).  
  • 3e journée : Louis Labeyrie (Strasbourg), 20 points à 9/10 aus tirs et 2/4 aux lancers francs, 12 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception, 34 d'évaluation en 29 minute (victoire 93-72 à domicile contre Châlons-Reims).
  • 4e journée : Paul Lacombe (Monaco), 22 points à 8/15 aux tirs (dont 4/5 à 3-points) et 2/3 aux lancers francs, 7 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception, 0 balle perdue, 26 d'évaluation en 27 minutes (victoire à domicile contre l'ASVEL, 83-68).  
  • 5e journée : Terran Petteway (Nanterre), 24 points à 9/16 aux tirs (dont 3/7 à 3-points) et 3/3 aux lancers francs, 6 rebonds, 5 passes décisives, 0 balle perdue, 28 d'évaluation en 28 minutes (victoire à domicile, 93-77 contre Antibes). 
  • 6e journée : Gilvydas Biruta (Bourg-en-Bresse), 24 points à 9/10 aux tirs (dont 2/2 à 3-points) et 4/5 aux lancers francs, 7 rebonds, 1 contre, 1 passe décisive, 1 interception, 2 balles perdues, 30 d'évaluation en 25 minutes (victoire à domicile contre Monaco, 89-83).
  • 7e journée : Rasheed Sulaimon (Dijon), 21 points à 6/11 aux tirs (dont 2/4 à 3-points) et 7/7 aux lancers francs, 9 rebonds et 5 passes décisives, 1 balle perdue, 29 d'évaluation en 35 minutes (victoire à domicile contre Levallois, 93-85).   
  • 8e journée : Karvel Anderson (Boulazac) 37 points à 12/18 aux tirs, (dont 10/14 à 3-points), et 3/3 aux lancers francs, 1 interception, 1 balle perdue, 31 d'évaluation en 28 minutes.     
  • 9e journée : Boris Diaw (Levallois), 20 points à 9/13 aux tirs (dont 1/3 à 3-points) et 1/2 aux lancers francs, 6 rebonds, 6 passes décisives, 2 interceptions, 5 balles perdues, 24 d'évaluation en 34 minutes (victoire à Bourg-en-Bresse 85-82).
  • 10e journée : Jacques Alingué (Dijon), 16 points à 8/9 aux tirs, 8 rebonds dont 4 offensifs, 1 passe décisive, 3 interceptions, 0 balle perdue, 27 d'évaluation en 22 minutes (victoire à domicile contre Boulazac, 101-81). 
  • 11e journée : Eloy Vargas et Quincy Diggs (Boulazac), 53 d'évaluation à eux-deux. 
  • 12e journée :  Quincy Diggs (Boulazac),  22 points à 7/10 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 6/9 aux lancers francs, 9 rebonds, 7 passes décisives, 2 interceptions, 1 balle perdue, 7 fautes provoquées, pour 33 d'évaluation en 32 minutes (victoire à Bourg-en-Bresse, 91-89).   
  • 13e journée : Boris Diaw (Levallois), 19 points à 8/12 aux tirs (dont 1/1 à 3-points) et 2/3 aux lancers francs, 10 rebonds, 10 passes décisives, 1 contre, 1 interception, 3 balles perdues, 5 fautes provoquées, 33 d'évaluation en 35 minutes (victoire à domicile contre Châlons-Reims, 94-84)
  • 14e journée : Youssou Ndoye (Bourg-en-Bresse), 22 points à 10/13 aux tirs et 2/5 aux lancers francs, 14 rebonds (dont 6 offensifs), 1 contre, 1 interception, 1 balle perdue, 31 d'évaluation en 34 minutes (victoire à domicile contre Strasbourg, 87-85).
  • 15e journée : Frank Hassell (Le Portel), 32 points à 15/23 aux tirs et 2/4 aux lancers francs, 22 rebonds (dont 13 offensifs), 1 contre, 1 passe décisive, 2 balles perdues, 44 d'évaluation en 33 minutes (victoire à domicile contre Pau, 77-69).  
  • 16e journée : Youssoupha Fall (Le Mans), 24 points à 10/11 aux tirs et 4/7 aux lancers francs, 14 rebonds (dont 5 offensifs), 3 balles perdues, 5 fautes provoquées, 31 d'évaluation en 27 minutes (victoire à domicile contre Châlons-Reims, 90-84). 
  • 17e journée :  Heiko Schaffartzik (Nanterre), 14 points à 5/6 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 2/2 aux lancers francs, 15 passes décisives, 4 rebonds, 1 interception, 3 balles perdues, 30 d'évaluation en 34 minutes (victoire à domicile contre Monaco, 99-69).  
  • 18e journée : Vincent Sanford (Antibes), 27 points à 10/12 aux tirs (dont 4/5 à 3-points) et 3/3 aux lancers francs, 1 rebond, 1 interception, 2 balles perdues, 25 d'évaluation en 21 minutes (victoire à Pau, 72-78).
  • 19e journée : Christapher Johnson (BCM Gravelines-Dunkerque) : 32 points à 11/17 aux tirs (dont 7/13 à 3-points) et 3/3 aux lancers francs, (14 rebonds dont 7 offensifs), 5 passes décisives, 2 interceptions, 2 balles perdues pour 45 d'évaluation en 46 minutes (victoire à domicile contre Boulazac, 113-111 ap).
  • 20e journée : Christapher Johnson (BCM Gravelines-Dunkerque) : 28 points à 10/14 aux tirs (dont 4/8 à 3-points), 5 rebonds, 2 contres, 2 interceptions et 3 fautes provoquées pour 32 d'évaluation en 30 minutes (victoire 101-94 à Monaco). 
  • 21e journée : Miro Bilan (Strasbourg) : 21 points à 7/11 aux tirs et 7/8 aux lancers francs, 13 rebonds, 1 contre, 5 passes décisives, et 8 fautes provoquées pour 34 d'évaluation (victoire contre Bourg-en-Bresse, 79-78).
  • 22e journée : Nate Wolters (Élan Chalon) :  33 points à 10/15 (dont 4/5 à 3-points) et 9/12 aux lancers francs, 4 rebonds, 7 passes décisives, 1 interception, 2 balles perdues et 9 fautes provoquées pour 35 d'évaluation en 33 minutes (victoire à Gravelines, 81-86). 
  • 23e journée : Garry Chathuant (Le Portel) : 21 points à 7/11 (dont 7/9 à 3-points), 2 rebonds, 1 passe décisive et 1 interception pour 21 d'évaluation en 19 minutes (victoire contre Boulazac, 87-62).
  • 24e journée : Jacques Alingué (Dijon), 27 points à 13/14 aux tirs et 1/3 aux lancers francs, 14 rebonds dont 8 offensifs, 1 passe décisives, 1 interception, 1 balle perdue, 39 d'évaluation en 31 minutes (victoire à Bourg-en-Bresse, 78-96).
  • 25e journéeMykal Riley (Le Mans), 25 points à 7/12 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 9/9 aux lancers francs, 4 rebonds, 2 passes décisives, 4 interceptions, 0 balle perdue, 5 fautes provoquées, 30 d'évaluation en 33 minutes (victoire à domicile contre Levallois, 90-82). 
  • 26e journée : Nate Wolters (Élan Chalon), 29 points à 8/11 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 11/11 aux lancers francs, 2 rebonds, 9 passes décisives, 1 interception, 3 balles perdues, 7 fautes provoquées, 35 d'évaluation en 33 minutes (victoire à domicile contre Strasbourg, 95-72).
  • 27e journée : Christapher Johnson (BCM Gravelines-Dunkerque), 29 points à 11/16 aux tirs (dont 3/4 à 3-points) et 4/7 aux lancers francs, 9 rebonds, 1 contre, 1 passe décisive, 1 interception, 1 balle perdue, 5 fautes provoquées, 32 d'évaluation en 35 minutes (victoire au Portel, 69-80). 
  • 28e journée : Encore un match à jouer.
  • 29e journée : Martin Hermannsson (Châlons-Reims), 27 points à 9/15 aux tirs (dont 4/8 à 3-points) et 5/5 aux lancers francs, 4 rebonds, 6 passes décisives, 2 balles perdues, 29 d'évaluation en 36 minutes (victoire à domicile contre Le Portel, 83-75). 
  • 30e journée : Trey Lewis (Bourg-en-Bresse) : 37 points à 10/14, 2 rebonds, 3 passes décisives, 1 interception, 2 balles perdues et 9 fautes provoquées pour 35 d'évaluation en 32 minutes (victoire à domicile contre l'Élan Chalon, 96-90).


Le meilleur attaquant actuel de Jeep ÉLITE ?
(photo : Jacques Cormareche / JL Bourg)

25 avril 2018 à 14:15
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
12 décembre - 01h15
NBA Extra
12 décembre - 02h00
Houston Rockets
Portland Trail Blazers
12 décembre - 02h30
San Antonio Spurs
Phoenix Suns
12 décembre - 08h30
Nymburk
Dijon
12 décembre - 09h15
San Antonio Spurs
Phoenix Suns
Coaching