BETCLIC ÉLITE

VAINQUEUR DE MONACO, DIJON SE QUALIFIE POUR LA PREMIÈRE FINALE DE SON HISTOIRE

Hans Vanwijn
Crédit photo : LNB

Pour la première fois de son histoire, Dijon disputera la finale du championnat de France. La JDA s’est imposée face à Monaco (79-68) ce jeudi après-midi à la Kindarena de Rouen, lors des demi-finales du Final Four de Jeep Elite. Elle défiera le vainqueur du match Lyon/Villeurbanne–Strasbourg.

Dijon jouera sa première finale de championnat de France. Impressionnants d’abnégation et de maîtrise collective, les Dijonnais ont résisté au retour de Monaco dans le dernier quart-temps (79-68), ce jeudi, à la Kindarena de Rouen, pour s'imposer lors de la première demi-finale du Final Four de Jeep ELITE.

A l’image du quart de finale face à Orléans, l’homme du match se nomme Axel Julien. Auteur de 22 points à 7/12 aux tirs, 3 rebonds et 2 passes décisives pour 22 d'évaluation, le meneur international français a récité une magnifique partition. Il a parfaitement été épaulé par l'intérieur belge, Hans Vanwijn (16 points à 6/10 aux tirs et 10 rebonds). Décisif dans le money-time, le poste 4 a permis aux siens de distancer de manière irrémédiable Monaco à 1 minute 15 de la fin du match (73-66). De quoi rendre heureux, Laurent Legname, interrogé à la fin du match par La Chaîne l'Equipe :

''La fin, on l'a maîtrisé grâce à notre vécu collectif. Je suis très content d'être en finale.'' 

Alors qu'ils ont compté jusqu'à 19 points de retard dans le premier quart-temps (27-8), les hommes de Zvevdan Mitrovic sont revenus à trois points des Bourguignons dans le dernier acte (69-66), grâce notamment à leur intérieur Autrichien, Rasid Mahalbasic, tout proche du triple-double (8 points à 3/4 aux tirs, 14 rebonds et 10 passes décisives). A son exclusion, pour 5 fautes, le meilleur entraîneur de l'année a décidé de réduire la taille de son cinq. Une stratégie payante pendant quelques minutes. Mais les vainqueurs de l'EuroCup ont fini par payer leur maladresse à 3-points (5/26) et aux lancers-francs (11/21). Symbole de cette inefficacité, Rob Gray (9 points à 0/5 à 3-points pour 4 d'évaluation en 22 minutes), le meilleur marqueur de la Roca Team cette saison. 

Diminués par les absences de Mathias Lessort, Fall Faye et Wilfried Yeguete, les joueurs de l'ASM ont peiné à verrouillier les pénétrations dijonnaises. Le meneur de poche David Holston, maladroit à 3-points (0/6), a réalisé quelques drives de grande qualité (11 points et 9 passes décisives pour 19 d'évaluation). 

Vainqueur de la Leaders Cup en 2020 pour la première fois de leur histoire, les Dijonnais auront cette fois-ci l’occasion de ramener le premier titre de champion de France. Pour ce qui est de la dernière partition d’Axel Julien et Alexandre Chassang, sous la direction du chef d’orchestre, Laurent Legname, lui aussi partant.

24 juin 2021 à 18:03
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTOINE GROTTERIA
Antoine Grotteria
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.