JEEP ÉLITE

VICTORIEUX À STRASBOURG, CHÂLONS-REIMS S'OFFRE UN BEAU CADEAU DE NOËL

Quentin Serron SIG Strasbourg 201819 P Gigon
Crédit photo : SIG P Gigon

Pour la première fois cette saison, Châlons-Reims a battu une équipe du haut de tableau. Le CCRB s'est imposé 97-90 à Strasbourg et met fin à une série de 5 défaites.

A Strasbourg,

Dans le. sillage d'un très bon Blake Schilb, auteur de 31 points, le CCRB s'est imposé 97- 90 au Rhenus face à des Strasbourgeois privés de leur capitaine, Mardy Collins.

Le début de rencontre était équilibré. Aucune équipe ne parvenait à se détacher et il y avait un changement de leader après presque chaque possession. Côté Strasbourgeois, il fallait attendre l'entrée de Ludovic Beyhurst pour voir un troisième joueur marquer des points. A ce moment là, seuls Youssoupha Fall (10 points) et Jérémy Nzeulie (9 points) avaient inscrits des points. Néanmoins, après 10 minutes, les deux équipes étaient à égalité, 24-24.

Lors du deuxième quart-temps, le CCRB profitait de son adresse et de l'activité de son duo Schilb- Ebanks pour se détacher. Le second nommé dépassait lui aussi la barre des 10 points à la 14e minute et donnait alors 5 points d'avance à sa formation (28-33). La partie se tendait dans la raquette, notamment entre Fall et Passave-Ducteil, chacun héritant d’une faute technique. Visiblement, ce chaud passage remettait les Strasbourgeois dans le match. Mike Green (16 points à 4/13 aux tirs, 5 rebonds, 11 passes décisives et 5 fautes provoquées pour 22 d'évaluation en 32 minutes) se fendait d'une interception et concluait au cercle (38-41). Jarell Eddie marquait ensuite à 3-points à quelques secondes du buzzer de la mi-temps. Sur la remise en jeu, Ali Traoré (20 points à 9/17 en 25 minutes) récupérait le ballon et transmettait à Nicolas Lang qui marquait au buzzer pour placer la SIG en tête, 51-50.

Au retour des vestiaires, les shooteurs se montraient d'entrée et Eddie répondait à Sadio Doucouré (15 points à 4/6, 8 rebonds et 5 fautes provoquées). La SIG prenait quelques longueurs d'avance mais pas assez pour se mettre à l'abri des Marnais qui restaient dangereux. Après 30 minutes, le match n'avait pas encore décidé du vainqueur, la SIG menant 68-66.

Rapidement, Châlons-Reims prenait les devants. La SIG commettant beaucoup de fautes et d'oublis en défense dont les Champenois profitaient. Yannis Morin (11 points à 4/6, 6 rebonds, 4 passes décisives, 3 contres et 5 fautes provoquées pour 19 d'évaluation en 29 minutes) et Doucouré prenaient la mesure des intérieurs alsaciens et même si les coequipiers d'Ali Traoré tentaient de revenir dans la partie, leurs efforts furent vain quand Blake Schilb marquaient derrière l'arc dans la dernière minute. Châlons-Reims ne tremblait pas sur la ligne des lancées pour valider son succès, 97 à 90.

Avec ce succès, le CCRB met fin à une série de 5 défaites et s'éloigne un peu de la zone rouge avec 6 victoires en 15 journées. C'est la première fois de la saison qu'ils battent une équipe du haut de tableau. De quoi créer un déclic ? Pour Strasbourg en revanche, c'est plus inquiétant. Déjà avant la trêve internationale, les joueurs de Vincent Collet avaient enchaîné deux défaites. Avant la trêve hivernale, rebelotte.

26 décembre 2018 à 20:47
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULIEN HARTMANN
Julien Hartmann
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.