JEEP ÉLITE

VINCENT COLLET : "LA PRINCIPALE RAISON DU CHANGEMENT À LIMOGES ? JORDAN TAYLOR"

Vincent Collet
Crédit photo : Sébastien Grasset

Avant d'affronter Limoges, l'entraîneur de Strasbourg Vincent Collet a donné son avis sur la résurrection limougeaude.

En l'emportant 81-61 le 14 octobre dernier pour la 5e journée de Jeep ELITE, la SIG Strasbourg avait alors montré une nette supériorité sur le Limoges CSP. Mais depuis la tendance s'est inversée : Strasbourg a connu de vraies difficultés depuis fin novembre (et particulièrement en janvier) alors que le CSP a enchaîné les victoires (7 exactement, entre la 12e et 18e journée) avant de tomber à Marseille (contre Fos) la semaine passée. Avant d'affronter Limoges à Beaublanc ce samedi pour la 20e journée de Jeep ELITE, l'entraîneur de la SIG Vincent Collet a donné son avis sur la montée en puissance limougeaude.

"La principale raison de ce changement est l’arrivée de Jordan Taylor qui a vraiment tout de suite mis sa patte sur l’équipe, a-t-il commenté sur sigstrasbourg.fr. Il peut faire des passes et marquer mais on sent surtout qu’il est le patron de l’équipe. Le changement de coach a eu son effet aussi. Et il y a aussi le départ de (Mouhammadou) Jaiteh qui a donné plus de place à (Jerry) Boutsiele et qui est très bon depuis. Tout cela fait que cette équipe a gagné en agressivité. C’est une équipe qui est totalement régénérée."

Comme mercredi à Ostende en Ligue des Champions, Strasbourg sera très diminué (7 ou 8 joueurs professionnels) alors que Limoges est de nouveau au complet.

"Nous sommes à égalité parfaite au classement (11 victoires et 8 défaites), mais là où on ne l’est pas c'est que (Sekou) Doumbouya et (Damien) Inglis seront là, alors que nous Mardy (Collins) et Flo (Piétrus) ne le seront pas et que Ludo (Beyhurst) ce n'est pas sûr. On pourrait rejouer avec la même petite équipe que mercredi, mais une petite équipe qui a malgré tout fait un bon match. Donc on va essayer d’en faire un autre très bon, mais il va falloir qu’on soit encore meilleur pour obtenir le même résultat."

Avec déjà les playoffs en ligne de mire, la SIG espère faire un coup à Beaublanc.

"C'est une confrontation directe au même titre que Le Mans dans trois semaines. On s’est mis en danger à cause de notre passage difficile avec quatre défaites en cinq matchs de championnat. On était dans une situation plus confortable le 20 décembre. Aujourd’hui elle est plus compliquée. Je pense que les Playoffs cette année peuvent se jouer à 19 victoires et le panier average, d’où son importance."

Entre-deux à 18h30 (rencontre diffusée sur RMC Sport).

09 février 2019 à 11:27
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.