JEEP ÉLITE

VINCENT COLLET : "LE PREMIER TOURNANT DE LA SAISON"

Vincent Collet avec Nebojsa Bogavac SIG Strasbourg 201920 Sébastien Grasset
Crédit photo : Sébastien Grasset

Strasbourg (1 victoire et 5 défaite en Jeep ELITE) reçoit l'Elan Béarnais (2 victoires et 4 défaites) ce samedi soir. Un match qui sent la poudre.

On a bien senti mardi soir que la SIG Strasbourg ne voulait pas trop célébrer la victoire contre Manresa. Les vainqueurs n'ont pas parlé de "soulagement" même après avoir mis fin à une série de trois défaites de suite. Les Alsaciens semblaient convaincus que la formation espagnole n'avait pas proposé une opposition qui permette réellement de jauger la hauteur de la réaction du groupe. C'est l'affiche de ce samedi soir, contre une autre bête blessée, l'Elan Béarnais (2 victoires et 4 défaites), qui va permettre à la SIG (1 victoire et 5 défaites) de sortir la tête (un peu) du trou. Ou bien de l'y enfoncer complètement. Un échec, un quatrième en quatre matchs à domicile en championnat de France, scellerait sans doute la fin de cette équipe, en l'état. On assisterait rapidement, a minima, à des changements dans l'effectif. L'entraîneur Vincent Collet, lui qui s'est déjà fait limoger en cours de saison, par l'ASVEL en 2010/11, le sait.

"On se doit de gagner, annonce-t-il sur le site Internet du club. C’est un match qui est importantissime. C’est, pour moi, le premier tournant de la saison. Si on gagne, on sera encore dans une situation très délicate mais malgré tout avec la perspective de pouvoir continuer à gagner avec des matchs plus abordables. A l’inverse si on perd on sera dans une situation catastrophique."

Pour le sélectionneur de l'équipe de France masculine, son équipe s'entraîne bien. Mais seuls les succès peuvent permettre d'engranger la confiance. Une confiance qui appellerait d'autres victoires.

"On a gagné en BCL (Ligue des Champions) et on voit des améliorations tous les jours à l’entraînement, donc il faut les concrétiser. On a beau dire on joue comme on s’entraîne, c’est à la fois vrai et pas vrai. Le match c’est quelque chose de sacré et durant lequel tu dois faire plus d’efforts et qui requiert plus de concentration. Le fait de gagner c’est ce qui valide ton travail. C’est pour ça que c’est indispensable de gagner."

Entre-deux à 20 heures ce samedi soir au Rhénus.

02 novembre 2019 à 09:05
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.