JEEP ÉLITE

VINCENT COLLET : "ON A ÉTÉ CAPABLE DE NE PAS TROP S'AFFOLER FACE À NOTRE MALADRESSE"

Vincent Collet
Crédit photo : Sébastien Grasset

Vincent Collet revient sur la victoire de Strasbourg contre Levallois.

La SIG Strasbourg s'est imposée 69-58 contre Levallois samedi soir au Rhénus. La formation alsacienne était menée 31-25 à la mi-temps, la faute à une grande maladresse.

"On voulait faire un gros effort défensif, a commenté l'entraîneur de Strasbourg Vincent Collet*. Je suis satisfait, parce qu'on l'a fait. Malgré tout, le basket est un sport d'adresse. En étant à 1/16 dans les tirs extérieurs à la mi-temps, on pouvait difficilement être devant. Défensivement, c'était plutôt correct, mais pour concrétiser, il faut mettre des paniers. On a été capable de ne pas trop s'affoler face à cette maladresse. On a bien mieux joué en attaque dans le troisième quart-temps : on a marqué autant de points en 10 minutes que dans la première période. On a eu une petite rechute au début du quatrième quart-temps, après avoir pris 10 points d'avance. La maladresse s'explique aussi par la pression de ce match capital dans la course aux playoffs."

Vincent Collet est revenu sur la belle prestation de Youssoupha Fall, s'est exprimé sur l'apport de Quentin Serron et a expliqué la non-utilisation de Nathan Sobey.

"J'avais demandé à Youss dans le vestiaire de revoir sa défense sur pick and roll. On a tellement souffert ces derniers temps quand il était loin des pick passifs. Il faut le féliciter ce soir pour son activité concrétisée par quatre contres et pour sa défense des derniers instants sur les picks. Pour moi, Youss a fait son meilleur match sous le maillot de la SIG Strasbourg. Quentin est notre leader en défense. Son niveau d'effort et d'investissement est très important pour l'équipe. Il s'est pris un coup à la lèvre ce soir, et il a été recousu pendant le match. Enfin, c'était un choix de ne pas faire jouer Nathan ce soir. Je voulais resserrer notre effectif pour cette échéance capitale."

Avec 18 victoires en 30 matchs, Strasbourg doit encore gagner un match pour se qualifier en playoffs.

*propos retranscris sur sigstrasbourg.fr

28 avril 2019 à 10:38
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching