JEEP ÉLITE

VINCENT COLLET : "ON ÉTAIT BIEN EN PLACE PENDANT 35 MINUTES"

Vincent Collet SIG Strasbourg
Crédit photo : Sébastien Grasset

La SIG Strasbourg, malgré un final raté, s'est montrée longtemps très sérieuse samedi soir au Mans.

Avant le match, l'entraîneur Vincent Collet a réclamé le retour d'une vraie assise défensive. Quasiment durant toute la partie, il a été servi. Après 35 minutes de jeu à Antarès samedi soir, la SIG n'avait encaissé que 51 points. Cependant, un relâchement sur la fin a permis au MSB de finir à 71 points et surtout de mettre la pression aux visiteurs, qui ont eu quelques sueurs froides. Après le match, finalement gagné 75-71, l'entraîneur vainqueur était donc partagé : oui l'équipe a fait preuve de maîtrise un long moment mais elle aurait également pu s'éviter ce final stressant.

"Il y a eu deux visages de l’équipe, a-t-il commenté devant la presse*. Les 35 premières minutes, on a fait ce que l’on souhaitait faire. On a maitrisé. Les cinq dernières étaient moins sérieuses. Mais il ne faut pas sous-estimer l’effort du Mans, mais malgré tout, de notre côté, on a des choses à se rapprocher dans ces dernières minutes. Il y a eu un manque de sérieux. On aurait pu s’éviter les frayeurs des 40 dernières secondes. A plus six à 30 secondes de la fin on manque deux lancers et on les laisse tirer un 3pts plutôt facilement. Clark était bien ouvert. Ce sont des choses qu’il faut éviter de faire mais ça ne remet pas en cause ce qui a été fait avant. On était bien en place pendant 35 minutes. On avait encaissé que 51pts durant cette période…avant d’en prendre 20 dans les cinq dernières. Mais il y a la satisfaction de gagner dans un endroit difficile, et surtout la méthode. Les joueurs se sont investis en défense. Pendant longtemps on a très bien fait ce que l’on voulait, à l’image de Beyhurst qui a fait un match défensif de haut vol sur Thompson. Offensivement on a pu s’appuyer sur un Ali très inspiré à nouveau. Dès qu’il est rentré il a très vite scoré permettant un premier écart et ensuite Quentin s’est montré très à son aise. Jérémy a pris un bon relais en deuxième mi-temps avant que Mardy Collins ne mette de bons paniers à la fin…avant le relâchement. Maintenant le futur c’est le match de Patras qui est très important car, en Ligue des Champions (BCL), on doit gagner à la maison."

Ce sera donc au Rhénus mercredi soir à partir de 20h30.

*propos retranscris sur sigstrasbourg.fr

04 novembre 2018 à 13:22
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.