BETCLIC ÉLITE

VINCENT COLLET (BOULOGNE-LEVALLOIS) : "CE N'EST PAS NOTRE SEMAINE"

Vincent Collet BoulogneLevallois
Crédit photo : Jacques Cormarèche

En difficulté avec Boulogne-Levallois depuis le retour de la trêve, Vincent Collet ne s'alarme pas et tire des enseignements de la défaite à Paris, ce samedi.

Auteur d'une première partie de saison presque parfaite en championnat, cumulant 12 victoires en 13 matchs avant la trêve hivernale, le leader Boulogne-Levallois connaît un début d'année 2022 compliqué. Défaits par Roanne (92-93) pour leur retour à la compétition le 9 janvier, puis par les Lituaniens de Lietkabelis ce mercredi (89-96), et enfin par Paris ce samedi 15 janvier (83-78), les Metropolitans peinent à retrouver leur rythme en Betclic ELITE. Pour autant, le coach Vincent Collet reste positif en conférence de presse, à la suite de la rencontre à Paris.

"D'une façon générale, c'était mieux que ce qu'on a fait dans les deux matchs de la semaine. On avait retrouvé de la dureté défensive, on était plus ensemble, on a fourni plus d'efforts. Malheureusement, ça n'a pas été récompensé parce qu'on n'avait pas d'adresse. En première mi-temps, c'était difficile d'être derrière, j'avais le sentiment qu'on devait avoir un petit avantage. Quand on a trouvé un peu plus d'attaque, malheureusement eux aussi avec beaucoup de shoots extérieurs. Le fait de ne pas avoir concrétisé avant nous a mis en difficulté, même si on est longtemps resté dans le match."

"Il faut qu'on démarre 2022"

Satisfait de l'implication de ses joueurs en défense et dans la raquette, le coach des Mets 92 s'est senti impuissant face aux réussites adverses, notamment à longue distance.

"On a vraiment été efficace près du cercle, mais ce manque d'adresse extérieure a été très dur à compenser au vu de leur 11/21 à 3-points. Et ce, même si on n'a perdu que 9 balles et qu'on a largement dominé le rebond offensif. Malgré tout, ça reste un sport d'adresse. On savait que c'est une équipe qui a une vraie force de 1 contre 1, de percussion, et on l'a plutôt bien controlé. Mais par contre on a pris la grêle en deuxième mi-temps (7/8 à 3-points pour Paris). Après les Lituaniens mercredi, c'est vraiment pas notre semaine."

Au cœur d'un épisode difficile, Vincent Collet est bien décidé à tourner la première page de 2022 et à repartir de l'avant, tant en championnat qu'en coupe d'Europe.

"On va essayer de repartir dès mercredi contre Ankara. Pour nous, le plus important est de rebondir après ces 2 défaites consécutives, il faut qu'on démarre 2022. On a eu 7 joueurs covidés juste avant la trêve, donc on ne s'est pas entraîné et on s'est arrêté plus longtemps que prévu, donc ça doit peser. Mais il n'y a pas que ça, c'est aussi un concours de circonstances. Le fait d'avoir déjà perdu dans la semaine a pesé, on sentait bien en première mi-temps qu'on ne jouait pas avec la même légèreté qu'il y a 3 semaines. Maintenant, il faut qu'on se batte et qu'on s'accroche pour sortir de cette mauvaise passe."

"On n'est pas trop inquiets"

Malgré cette période compliquée, Collet reste serein quant à la suite des événements pour les Metropolitans. Une sérénité que partage son maître à jouer, Will Cummings :

"Dans une saison, il y a toujours des hauts et des bas. Et là, c'est clairement un bas. On n'est pas trop inquiets vis-à-vis de cette période, on doit retrouver de la confiance et revenir aux fondamentaux. Je ne pense pas que les victoires ou les défaites nous impactent différemment. On reste qui on est, d'ailleurs on est toujours premier et on a 2 matchs d'avance sur le deuxième malgré cette défaite. On doit continuer à jouer notre basket et ça ira."

Le sélectionneur de l'Équipe de France est également revenu sur la prestation d'Axel Toupane, excellent pour son premier match avec le Paris Basketball.

"Axel Toupane renforce plus que sensiblement cette équipe. En plus, ce soir il a eu une réussite longue distance exemplaire. Il a marqué 5 paniers extérieurs là où on n'en a marqué que 6. Pour Paris, c'est forcément un renfort de grande qualité, expérimenté, qui peut défendre et qui est polyvalent. C'est le type de joueur qui va permettre de stabiliser leur niveau de performance. C'est une bonne nouvelle pour le championnat de France de voir l'arrivée de bons JFL ici, ce serait bien qu'il y en ait davantage. Le transit se fait généralement plus dans l'autre sens. C'est aussi une bonne nouvelle pour l'Équipe de France. On a déjà mis Axel dans le groupe."

Place désormais à l'EuroCup pour Boulogne-Levallois, avec la réception d'Ankara ce mercredi 19 janvier. Les Metropolitans 92 tenteront de décrocher leur première victoire en 2022, et ainsi retrouver une dynamique positive avant la réception de Strasbourg samedi prochain, en championnat.

Avec Lilian Bordron (à Paris),

 

16 janvier 2022 à 11:33
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTOINE BODELET
Antoine Bodelet
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.