JEEP ÉLITE

VINCENT COLLET REGRETTE D'AVOIR LAISSÉ PARTIR ZACK WRIGHT

JL Bourg en Bresse Zack Wirght 201819
Crédit photo : Sébastien Grasset

Le Rhénus retrouvera un de ses anciens joueurs de la saison passée ce samedi soir, Zack Wright. Un joueur que Vincent Collet aurait bien aimé conserver.

Avant le match décisif entre Strasbourg et Bourg-en-Bresse de ce soir en vue de la qualification à la Leaders Cup, l'entraineur alsacien Vincent Collet a fait l'éloge de Zack Wright, passé de la SIG à la JL Bourg cet été. Avec 14,4 d'évaluation de moyenne, l'américain au passeport bosnien était la clef de voûte de l'effectif strasbourgeois l'an dernier mais le meneur n'a pas pu être conservé par le club. 

"Au début de l’été, il avait des prétentions salariales élevées, ce que je peux comprendre, dans la mesure où il est très précieux, affirme Vincent Collet aux Dernières Nouvelles d'Alsace. Mais c’est aussi un joueur très particulier, qui ne tourne qu’à 7% à trois points cette année avec Bourg. Il demandait le prix d’un premier meneur. De notre côté, nous étions confrontés à une réduction de masse salariale (2 494 000 euros cette saison, contre 2 585 000 en 2017-2018). On a peut-être commis une erreur en ne le retenant pas, mais si on avait fait le choix inverse, on se serait exposé à d’autres soucis à coup sûr…"

Pour suppléer Mike Green, le staff strasbourgeois cherche justement un profil similiaire à Zack Wright "capable d'être clutch" et "d'apporter de la percussion et de la vitesse" selon les dires du coach au quotidien régional. 

19 janvier 2019 à 18:02
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching