JEEP ÉLITE

VINCENT COLLET SUR L'ASVEL : "ÇA FAIT TRÈS LONGTEMPS QU’ON N’A PAS VU UNE ÉQUIPE COMME CELLE-CI"

Vincent Collet SIG Strasbourg
Crédit photo : Sébastien Grasset

Ce samedi, c'est le choc de la Jeep ELITE entre la SIG Strasbourg et l'ASVEL.

Ne cherchez pas : c'est le plus gros match de ce beau début de saison de Jeep ELITE. L'ASVEL, équipe de loin la plus compétitive en France sur ce début de saison - avec des résultats européens qui la rende encore plus légitime -, se déplace à Strasbourg. La SIG affronte au bon moment l'ASVEL. Pourquoi ? Car Youssoupha Fall a eu le temps de se remettre en forme depuis son retour à l'entraînement il y a trois semaines. De plus, avec Jarell Eddie, elle a une nouvelle arme avec, enfin, un shooteur à 3-points sur le poste 4. Enfin, la SIG jouera dans un Rhénus plein à craquer. Bref, cela promet. Mais les visiteurs, qui ont récupéré Charles Kahudi et Amine Noua, restent les favoris.

"(C'est l'équipe la plus dominante en France) très largement et pour l’instant sans aucun doute, affirme Vincent Collet sur le site Internet du club. Ça fait très longtemps qu’on n’a pas vu une équipe comme celle-ci. Même Monaco il y a deux ans ou nous en 2015, quand nous finissons avec 30 victoires sur 34, n’étions pas armés comme ça. [...] La raison première et évidente de leur domination, c’est leur intensité. On a des passages intéressants mais on n’est pas aussi stable qu’eux. Il faut qu’on élève notre niveau dans la constance. Contre Villeurbanne il faudra être capable de maintenir un haut niveau d’intensité et d’agressivité. C’est nécessaire mais malheureusement ce n’est pas suffisant car en plus ils ont une qualité individuelle et collective qui est excellente"

Pour Nicolas Lang, particulièrement performant contre Patras mercredi en Ligue des Champions, ce sera des retrouvailles avec l'ASVEL où il a passé ses trois dernières saisons.

"Je connais les forces et les faiblesses des joueurs, ça fait la différence par rapport à un autre match. Je suis encore en contact avec certains de l’équipe d’ailleurs. L’ASVEL, c’était deux belles années et la troisième un peu plus dure. [...] Jouer contre le leader du championnat dans un Rhenus plein à craquer, ça motive ! On enchaîne les matchs importants. On a eu Patras, ça nous a bien préparé, même si l’ASVEL est un niveau au-dessus. Mais en championnat personne n’est imbattable. Il faut avoir beaucoup d’humilité quand on joue contre les petites équipes, et une grande confiance en soi quand on affronte les leaders."

Entre-deux à 18h30. Rencontre à suivre sur RMC Sport.

10 novembre 2018 à 12:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
18 novembre - 11h00
Euro Féminin Qualificatifs : Roumanie / France
18 novembre - 18h25
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 13h00
Limoges
Nanterre
19 novembre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 23h30
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
Coaching