JEEP ÉLITE

VITALIS CHIKOKO (METROPOLITANS 92) MVP DE LA 19E JOURNÉE

Vitalis Chikoko
Crédit photo : Olivier Fusy

Le pivot des Metropolitans 92 Vitalis Chikoko est le MVP de la 19e journée de la Jeep ELITE.

Au Colisée de Chalon-sur-Saône samedi soir, Vitalis Chikoko a brillé. Le pivot zimbabwéen a impacté des deux côtés du parquet. Toujours aussi efficace sur les tirs en crochet, malgré la défense d'Ousmane Camara ou Ronald Roberts Jr., il a également encore montré sa capacité à tirer à mi-distance, ressortir les ballons à 3-points ou servir ses coéquipiers lors de coupes vers le panier. Sans oublier sa défense pour contrer les tirs adverses ou voler des ballons dans les mains des adversaires. Au final, il a cumulé 20 points à 8/12, 14 rebonds, 4 contres, 2 passes décisives et 2 interceptions pour 37 d'évaluation en 33 minutes. Avec plusieurs actions décisives en fin de rencontre pour permettre aux Metropolitans 92 de s'imposer 98-90 chez l'Elan Chalon. De quoi terminer MVP de la journée de Jeep ELITE pour la première fois de la saison.

Tous les MVP de la saison 2019/20 de Jeep ELITE :

  • 1ère journée : Chris Horton (Cholet) : 22 points à 10/11, 7 rebonds, 2 passes décisives, 2 contres, 2 interceptions et 3 balles perdues pour 31 d'évaluation en 25 minutes (victoire 85-59 contre Roanne)
  • 2e journée : Danilo Andjusic (JL Bourg) : 31 points à 10/16 aux tirs (dont 6/8 à 3-points), 5 rebonds, 3 passes décisives, 2 interceptions, 2 balles perdues et 4 fautes provoquées pour 31 d'évaluation en 29 minutes (victoire 93-87 chez l'Elan Béarnais) et Isaïa Cordinier (Nanterre) : 19 points à 7/12 aux tirs (dont 0/1 à 3-points), 6 rebonds, 3 passes décisives, 6 interceptions, 0 balle perdue et 5 fautes provoquées pour 30 d'évaluation en 34 minutes (victoire 98-80 contre le BCM Gravelines-Dunkerque).
  • 3e journée : Travis Trice (Strasbourg) : 25 points à 9/11 aux tirs (dont 4/4 à 3-points), 7 passes décisives, 0 balle perdue et 4 fautes provoquées pour 30 d'évaluation en 27 minutes (victoire 103-72 chez Le Portel).
  • 4e journée : Yannis Morin (Châlons-Reims) : 22 points à 8/12 aux tirs, 13 rebonds, 4 contres, 3 passes décisives, 4 interceptions, 2 balles perdues et 6 fautes provoquées pour 38 d'évaluation en 35 minutes (victoire 83-75 chez l'Elan Chalon).
  • 5e journée : Briante Weber (Metropolitans 92) : 10 points à 2/5 aux tirs, 6 rebonds, 5 interceptions, 13 passes décisives, 3 balles perdues et 6 fautes provoquées pour 25 d'évaluation en 33 minutes (victoire 88-78 contre la JL Bourg).
  • 6e journée : Briante Weber (Metropolitans 92) : 26 points à 12/17 aux tirs, 5 rebonds, 4 passes décisives, 2 interceptions, 2 balles perdues et 2 fautes provoquées pour 29 d'évaluation en 35 minutes (victoire 114-110 chez l'Elan Béarnais).
  • 7e journée : Chris Horton (Cholet) : 27 points à 12/15 aux tirs, 15 rebonds et 6 fautes provoquées pour 36 d'évaluation en 39 minutes (victoire 83-80 à Orléans).
  • 8e journée : David Holston (Dijon) : 28 points à 11/14 aux tirs dont 5/7 à 3-points, 3 rebonds, 9 passes décisives et 2 interceptions pour 38 d'évaluation en 32 minutes (victoire 90-78 chez l'Elan Chalon).
  • 9e journée : Marcquise Reed (Roanne) : 36 points à 13/22 aux tirs (dont 2/2 à 3-points), 4 rebonds, 4 passes décisives, 2 interceptions, 1 balle perdue et 7 fautes provoquées pour 35 d'évaluation en 28 minutes (victoire 100-84 contre Le Mans).
  • 10e journée : Rob Gray (Metropolitans 92) : 31 points à 11/11 (dont 5/5 à 3-points), 3 rebonds, 8 passes décisives, 0 balle perdue et 4 fautes provoquées pour 42 d'évaluation en 34 minutes (victoire 92-88 contre l'Elan Chalon).
  • 11e journée : Kenny Chery (Nanterre) : 24 points à 8/8 aux tirs (dont 4/4 à 3-points), 6 rebonds, 4 passes décisives et 10 fautes provoquées pour 33 d'évaluation en 31 minutes (victoire 93-71 contre Limoges).
  • 12e journée : Abdoulaye Ndoye (Cholet) : 16 points à 6/6 dont 2/2 à 3-points, 6 rebonds, 7 passes décisives, 1 contre, 6 interceptions, 4 balles perdues et 4 fautes provoquées pour 32 d'évaluation en 28 minutes (victoire 76-68 contre Châlons-Reims).
  • 13e journée : Dee Bost (Monaco) : 18 points à 6/9 aux tirs (dont 4/7 à 3-points), 4 rebonds, 7 passes décisives et 2 fautes provoquées pour 25 d'évaluation en 27 minutes (victoire 98-67 contre les Metropolitans 92).
  • 14e journée : Isaïa Cordinier (Nanterre) : 31 points à 9/14 (dont 5/7 à 3-points), 9 rebonds, 1 contre, 2 balles perdues et 5 fautes provoquées pour 34 d'évaluation en 36 minutes (victoire 102-79 à Roanne).
  • 15e journée : Miralem Halilovic (Orléans) : 38 points à 16/23, 14 rebonds, 1 contre, 3 passes décisives, 1 interception et 6 fautes provoquées pour 46 d'évaluation en 44 minutes (victoire 97-93 à Boulazac a.p.).
  • 16e journée : Jaron Johnson (Chalon) : 31 points à 10/21 (dont 5/9 à 3-points), 12 rebonds, 2 passes décisives, 3 interceptions et 5 fautes provoquées pour 33 d'évaluation en 45 minutes (victoire 125-121 à Orléans a.p.).
  • 17e journée : Brandon Taylor (Le Mans) : 32 points à 10/11 (dont 4/5 à 3-points), 5 passes décisives et 5 fautes provoquées pour 35 d'évaluation en 31 minutes (victoire 104-83 contre les Metropolitans).
  • 18e journée : Ian Miller (Roanne) : 30 points à 8/17 aux tirs (5/10 à 3-points), 3 rebonds, 7 passes décisives et 7 fautes provoquées pour 30 d'évaluation en 35 minutes (victoire 96-89 contre Châlons-Reims).
  • 19e journée : Vitalis Chikoko (Metropolitans 92) : 20 points à 8/12, 14 rebonds, 4 contres, 2 passes décisives et 2 interceptions pour 37 d'évaluation en 33 minutes (victoire 98-90 à Chalon-sur-Saône).
20 janvier 2020 à 17:28
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.