JEEP ÉLITE

VOTEZ POUR VOS ALL-STARS 2020-2021 : LES MENEURS ÉTRANGERS

Crédit photo : J Roche S Grasset T Quintard

Si le All-Star Game n'aura pas lieu cette saison, la rédaction vous propose tout de même de distribuer les étoiles aux meilleurs joueurs de Jeep Élite. À vous de choisir, poste par poste, qui vous auriez aimé sélectionner.

La pandémie de COVID-19 qui bouleverse la saison a aussi eu raison du traditionnel All-Star Game de Bercy fin décembre. Pour marquer le coup et honorer les meilleurs joueurs du championnat de France, et alors que les équipes ont joué entre 10 et 16 matches, nous vous proposons de constituer votre propre sélection. Nous commençons avec l'équipe des étrangers : à vous de voter pour les meneurs qui méritent selon vous une étoile.

  • Dee Bost (Monaco, 1er, 11v.-1d.)
    14,5 points, 40,6% au tir dont 36,9% à 3 points, 2,5 rebonds, 4,5 passes décisives, 1,8 interception, 1,9 balle perdue, 14,3 d'évaluation.

Le capitaine et l'âme de la meilleure équipe du championnat (11 victoires de rang après une défaite en ouverture). Meneur scoreur aux jambes de feu, il tire de plus en plus de loin (7,7 tentatives par match). Figure de la Jeep Élite, homme de base du système Mitrovic, l'Américain au passeport bulgare réalise même sa saison la plus prolifique au scoring.

  • Jordon Crawford (Chalon, 11e, 6v.-8d.)
    13,4 points, 47,3% au tir dont 42,4% à 3 points, 2,8 rebonds, 6,6 passes décisives, 1,6 interception, 3,8 balles perdues, 14,6 d'évaluation.

L'arrivée du meneur de poche (1,68m) pour remplacer D.J. Cooper a permis à l'Élan de se stabiliser après un départ raté (5v.-4d. avec Crawford sur le terrain). Fort créateur (2e meilleur passeur de Jeep Élite) au handle spectaculaire, il a contre lui le fait de perdre beaucoup de ballons.

  • David Holston (Dijon, 2e, 12v.-3d.)
    13,3 points, 45,6% au tir dont 38,1% à 3 points, 2,2 rebonds, 5,9 passes décisives, 1,4 interception, 3,4 balles perdues, 13,9 d'évaluation.

Une des stars du Championnat, feu follet spectaculaire. S'il est en dessous de son niveau de MVP (2019), il reste un des tous meilleurs à son poste, clutch, meilleur scoreur et meilleur passeur d'une équipe de Dijon qui continue de déjouer les pronostics pour s'incruster en haut du classement.

  • Brandon Jefferson (Strasbourg, 4e, 9v.-4d.)
    16,2 points, 47,3 points dont 50,5% à 3 points, 2,5 rebonds, 3,5 passes décisives, 0,8 interception, 2,1 balles perdues, 15,5 d'évaluation.

Sans doute le meilleur scoreur parmi les meneurs, capable de prendre feu, très fort pour se créer son tir. Une adresse de loin incroyable, surtout si on prend en compte sa taille modeste (1,75m) et la difficulté de ses shoots. Après avoir explosé à Orléans, l'ancien MVP de Pro B confirme dans une équipe qui joue les premiers rôles.

votez-pour-vos-all-stars-2020-2021---les-meneurs-etrangers1616421625.jpegParis Lee, le meneur d'Orléans, face à Bourg (photo Jacques Cormarèche).

  • Paris Lee (Orléans, 8e, 7v.-6d.)
    14,5 points, 46,5% au tir dont 45,3% à 3 points, 2,2 rebonds, 6,5 passes décisives, 2,9 interceptions, 2,8 balles perdues, 18,2 d'évaluation.

L'un des moteurs de la saison surprise d'Orléans, à la lutte pour les play-offs. Excellent passeur (une pointe à 13 contre Châlons-Reims), il peut aussi prendre le scoring à son compte (deux matchs à 27 points). L'ancien MVP de Belgique est aussi un fort défenseur, meilleur intercepteur du championnat.

  • Michael Stockton (Cholet, 16e, 3 v.-8d.)
    14,4 points, 58,2% au tir dont 53,1% à 3 points, 3,3 rebonds, 6,8 passes décisives, 2,1 interceptions, 2,5 balles perdues, 19,2 d'évaluation.

Certes, Cholet navigue dangereusement vers les bas-fonds du classement, mais le fils du légendaire John Stockton réalise une saison fantastique d'un point de vue individuel. Meilleur passeur de Jeep Élite, 4e à l'évaluation, il affiche une adresse incroyable pour un extérieur. Pilier de la bonne saison choletaise l'an passé, il se démène pour maintenir CB à flots.

  • Zack Wright (JL Bourg, 3e, 10v.-3d.)
    11 points à 59,7 points dont 53,3% à 3 points, 3,2 rebonds, 4 passes décisives, 1,2 interception, 1,6 balle perdue, 15 d'évaluation.

À 36 ans, cette figure du championnat (Chalon, Le Mans, Limoges, Monaco, Strasbourg) semble s'être stabilisée à Bourg-en-Bresse, où il effectue sa troisième saison. Toujours aussi complet, il compense une moindre explosivité par une adresse en hausse, notamment à 3 points, ce qui était pourtant son gros point faible (26% en carrière)

Si vous êtes sur mobile et que le sondage ne s'affiche pas, cliquez ici pour voter

 

Pour constituer l'effectif all-star, nous prendrons pour chaque poste les deux joueurs les plus votés, plus les deux meilleurs troisièmes tous postes confondus. Les résultats seront dévoilés dans une semaine.

Lundi : les All-Stars étrangers, les meneurs
Mardi : les All-Stars étrangers, les arrières
Mercredi : les All-Stars étrangers, les ailiers
Jeudi : les All-Stars étrangers, les postes 4
Vendredi : les All-Stars étrangers, les pivots

la semaine prochaine : les All-Stars français.     

22 mars 2021 à 17:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.