JEUNES

[INTERVIEW] NAOLL BALFOURIER : " L'INSEP M'A FAIT GRANDIR EN TANT QUE BASKETTEUR ET EN TANT QU'HOMME "

Naoll Balfournier
Crédit photo : Sébastien Grasset

Le jeune Naoll Balfourier (17 ans) vient de finir son cursus de 4 ans à l'INSEP. Il s'est confié sur cette saison particulière au Pôle France et de ce qu'il retient de toute cette aventure.

Naoll Balfourier (2,16 m, 17 ans) vient de terminer son aventure avec l'Insep après quatre années passées sous les couleurs du Pôle France. Entré à l'INSEP avec un an d'avance (13 ans), le jeune tricolore venait tout droit du Poitiers Basket 86. Cette saison, avec le Pôle France, l'intérieur valait 4,3 points à 45,3 % de réussite aux tirs et 3,6 rebonds pour 4,6 d'évaluation en 20 minutes de jeu. Avec l'INSEP cette année, il a empoché 2 victoires. Naoll Balfourier est revenu sur cette dernière saison et  son ressenti après 4 ans.

Tu viens de faire ta cérémonie de clôture du cursus au Pôle France, j’imagine que c’était un grand moment pour toi ?

"Oui bien sûr ! Pour moi c'est la fin de quatre ans à l'INSEP même si pour la cérémonie, il n'y avait pas toutes les personnes présentes de ma famille et mes proches etc... C'est la fin d'un cycle et je suis très heureux de finir ça et de commencer une nouvelle aventure."

Comment ça s’est passé à l'INSEP avec les restrictions Covid ? T’as pu continuer à t’entraîner normalement ou il y a des choses qui ont changé ?

"Grâce aux infrastructures et tout ce que met en place l'INSEP, on a pu continuer de s'entraîner comme on le fait habituellement, chaque jour. Et ce malgré une saison un peu particulière avec des reports de matchs et un exercice n'allant pas au bout de son terme."

Ça fait 4 saisons que tu étais au Pôle France. Que retiens-tu de cette expérience ?

"L'INSEP m'a fait grandir en tant que basketteur et tant qu'homme. Ça m'a permis de beaucoup apprendre avec des entraîneurs qui ont beaucoup d'expérience comme Bernard Faure, Nicolas Absalon, Lamine Kebe, Jean-Aimé Toupane et aussi Cathy Melain. Ce sont quatre ans où j'ai beaucoup appris et qui m'ont fait beaucoup grandir."

Selon toi, au niveau basket, tu as progressé sur quels aspects ? Et que comptes-tu améliorer en priorité pour passer un cap ?

"Sur tout à peu près (rires). Je suis arrivé en ayant un bon niveau basket mais en ayant encore beaucoup à apprendre. J'étais aussi assez timide. Donc pour résumer j'ai diversifié et amélioré mon jeu dans tous les compartiments. Concernant la priorité de mon aspect du jeu à améliorer je dirais la dureté. Je dois être plus dur dans tout ce que j'entreprends."

Vous avez réalisé une saison "historique" en glanant 2 succès, mais en ayant eu pas mal de blessés. Sans ces blessure, penses-tu que vous auriez pu faire encore mieux en NM1 ?

"On ne va pas ressasser l'histoire, on a fait au moment présent ce qu'on pouvait faire mais c'est bien possible qu'on aurait pu faire encore mieux. Il s'est passé ce qu'il s'est passé donc on peut pas réécrire l'histoire."

-interview--naoll-balfourier-----l-insep-m-a-fait-grandir-en-tant-que-basketteur-et-en-tant-qu-homme--1621167559.jpegBalfourier (n°14) et Wembanyama (n°32), les "tours jumelles" des Équipes de France jeunes (photo : FIBA)

Cette année doit se jouer l'EuroBasket U18 mais il est encore incertain. As-tu des informations sur la compétition ? As-tu reçu une convocation ?

"Non rien de tout cela. On attend des précisions, des informations." 

Quelles sont tes ambitions à long terme ? La Jeep ELITE ? L'EuroLeague ?

"Oui bien sûr mon objectif ce n'est pas de m'arrêter en France, à la ProB ou la Jeep ELITE. Je rêve vraiment d'accéder à la NBA ou l'EuroLeague selon les opportunités qui me seront données."

Justement, est-ce que toi tu as des exemples ou des inspirations dans le basket actuellement ?

"Nikola Jokic. Il est actuellement l'un des meilleurs poste 5 de la NBA et dans la course au titre de MVP. C'est un modèle. Il a affiné son jeu cette année en ayant maigri pendant le premier confinement donc c'est pour moi un des meilleurs intérieurs de la NBA. Il est si fort...."

Tu passes le bac très bientôt, tu le sens comment ?

"Je le sens bien. J'ai des bonnes notes en contrôle continu donc je ne me mets pas la pression mais j'espère quand même avoir de très bonnes notes pour les examens finaux."

16 mai 2021 à 14:23
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
TOM LARTIGAU
Tom Lartigau
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.