JEUNES

LES VAINQUEURS DU TROPHÉE DU FUTUR PRÉSENTÉS PAR ANTHONY BROSSARD

Crédit photo : Théo Quintard

Victorieuse de Cholet Basket en finale du Trophée du Futur il y a quelques semaines, l'ASVEL a également été sacrée championne de France. L'entraîneur villeurbanais Anthony Brossard présente ses petits protégés un à un. "Killian Malwaya, c’est clairement Russell Westbrook", explique-t-il.

Alors que les U18 de l'ASVEL disputent actuellement les phases finales de l'EuroLeague Junior, les U21 de Lyon-Villeurbanne ont récemment remporté le Trophée du Futur et ont ainsi été sacrés champions de France. L'entraîneur villeurbanais Anthony Brossard (qu cédra sa place sur le banc à Pierre Parker) présente les treize joueurs qui composent cette équipe de l'ASVEL.

asvel1622844877.jpeg Une belle réussite pour Anthony Brossard à la tête des Espoirs de l'ASVEL (photo : Théo Quintard)

  • Hugo Desseignet (meneur / 1,74m, né en 2003)

Il a une personnalité à part du groupe. Il est toujours de bonne humeur, il met toujours beaucoup d’énergie et de vie dans cette équipe. C’est un meneur de jeu est exceptionnel : il a une qualité de passe et d’engagement défensif remarquables. Il a été extrêmement bien formé à la Chorale de Roanne et il nous a fait confiance sur ces trois dernières années. Il a eu des années difficiles en U18 mais un bel avenir lui est promis. L’année prochaine, il va rejoindre le Limoges CSP en contrat aspirant. C’est mérité, il devrait s’épanouir là-bas et j’espère le revoir très vite avec l’équipe pro de Limoges.

  • Kymany Houinsou (meneur/arrière / 1,96m, né en 2004)

Il nous a rejoint avec un an d’avance. Cela n’a pas toujours été facile pour lui car il était un peu dans le groupe l’année dernière mais pas au point d’être le meilleur meneur du championnat Espoirs. Aujourd’hui, il l'est clairement. Son avenir est vraiment au dessus du centre de formation. Il sera avec l’équipe professionnelle l’année prochaine. Je lui souhaite très vite de rejoindre la grande ligue car il le mérite.

asvel1622844483.jpeg Déjà très intéressant en Jeep ÉLITE, Kymany Houinsou a dominé le championnat Espoirs cette saison (photo : Sébastien Grasset)

  • Noah Manet (meneur / 1,93m, né en 2004)

Si on pouvait mettre 13 joueurs sur la feuille de match, il en aurait fait partie. Noah a encore besoin de gagner en confiance. Cela a été dur pour lui de trouver sa place dans une équipe “forte” comme la nôtre. L’état d’esprit et la qualité du travail sont très bons. On risque d’entendre parler de lui l’année prochaine.

  • Daryl Doualla (arrière/meneur / 1,91m, né en 2004)

Il est beaucoup plus fort que ce qu’il a montré cette saison. Il y avait du monde cette année et il n’a pas pu avoir complètement les clefs de l’équipe mais je pense que le jour où il les aura, tout le monde verra le vrai visage de Daryl.

C’est un jeune exceptionnel et un gros travailleur. C’est un très fort attaquant et qui sort d’une saison complète. Il a beaucoup appris, l’avenir est devant lui. Il ne faut pas remettre en question ces qualités, il faut qu’il fasse preuve de patience mais dès l’année prochaine, on verra le vrai Daryl.

Comme Mathew Strazel ou Killian Malwaya, c’est un gars issu de Marne-la-Vallée et il représente bien le partenariat qu’on a avec Mathias Ona Embo. Marne-la-Valée est club exceptionnel avec de vrais valeurs, de l’enthousiasme et de l’unité. En toute humilité, on essaye de reproduire à l’ASVEL ce que fait Marne-la-Valée depuis des générations.

  • Killian Malwaya (arrière / 1,95m, né en 2005)

Killian, c’est l’avenir. Il a montré sur la demi-finale qu’il avait un vrai tir à 3-points. Il ne faut jamais oublier que c’est encore un très jeune joueur. En mettant ses quatre tirs longue distance de suite, il fait basculer le match contre Strasbourg. C’est un gros travailleur. Killian a eu une saison très intéressante mais il faut encore qu’il construise son corps.

Killian est avant tout un athlète hors norme puisqu’il a des qualités de vitesse et d’explosivité au-dessus de la moyenne. Mais il a aussi une vraie qualité de tir, c’est un joueur capable de prendre des rebonds offensifs. Killian Malwaya, c’est clairement Russell Westbrook.

"Ce qu'a fait Elwin Ndjock en donnant le trophée de MVP à Kévin Kokila est à son image"

  • Félix Bastien (arrière /  1,92m, né en 2001)

C’est le plus gros temps de jeu de la finale du Trophée du Futur (le deuxième après Elwin Ndojck avec 29 minutes, ndlr) et pourtant, ce n’est pas celui qui a le plus noirci la feuille (- 1 d'évaluation) mais qu’est ce qu’il est important. Félix a accepté son rôle de 6e homme et il nous a fait gagner plusieurs matchs. Il était présent dans tous les moments importants. C’est un magnifique joueur qui j’espère passera professionnel l’année prochaine.

  • Elwin Ndojck (ailier / 2m, né en 2001)

C’est un enfant de Lyon et du club. Il a cru en lui avant que nous croyons en lui et il ne faut pas lui enlever. Elwin a toujours été un très fort travailleur. Parfois, cela a été tendu car il a fallu lui trouver un équilibre dans le jeu. Il est tellement travailleur qu’il a tendance parfois à se fondre dans l’équipe. J’ai donc dû lui faire comprendre qu’il fallait se fonde dans l’équipe car on avait besoin de son talent. Une fois qu’il a trouvé son rôle, il est devenu un leader. D’ailleurs, c’est magnifique ce qu’a fait Elwin en donnant son titre de MVP à Kévin Kokila. C’est à son image. Je suis sûr qu’il sera professionnel la saison prochaine.

asvel1622844680.jpegÉlu MVP du Trophée du Futur, Elwin Ndojock a donné son trophée à Kévin Kokila, auteur d'un gros match en finale avec 25 d'évaluation (photo : Sébastien Grasset)

  • Zaccharie Risacher (ailier / 2,01m, né en 2005)

C’est un jeune joueur première année U18. Il a pris beaucoup d’expérience cette année et il commence à construire son corps d’adulte. Il a une qualité de contrôle incroyable. Il a un tir et une intelligence de jeu remarquables. On va essayer d’en profiter longtemps car un jour, il faudra passer l’Atlantique pour aller le voir.

  • Cédrick Sam Mbaka (ailier / 1,98m, né en 2002)

C’est mon assistant coach. Il fait partie du staff au même titre que Mathieu (Fauchart) ou Pierre (Parker). Il contrôle le vestiaire et fait en sorte que le plan de jeu soit respecté. Il a une attitude exceptionnelle qu’il joue ou qu’il ne joue pas. Sur le terrain, il comprend tout et il peut jouer à tous les postes. Pour un entraîneur, c’est un régal. Je lui conseille de jouer encore un petit peu car c’est un bon joueur mais il sera entraîneur. Plus tard, on gagnera avec lui en tant que coach, c’est sûr.

  • Victor Diallo (ailier-fort / 2,01m, né en 2001)

Victor est le capitaine de l’équipe, c’est la force tranquille. Il a fait un tournoi similaire à sa finale : une première mi-temps timide, une deuxième mi-temps décisive. C’est un joueur particulier pour moi car on a eu des moments très forts ensemble. Il a eu des saisons difficile avec des blessures mais il nous a toujours fait confiance. Il est très mature et très stable. C’est un professionnel depuis longtemps mais maintenant, il faut qu’il passe professionnel en tant que joueur. Beaucoup d’équipes l’apprécieront.

  • Kenny Kasiama (ailier-fort / 1,97m, né en 2003)

Il aurait dû normalement jouer avec Nanterre mais il a préféré nous rejoindre, après son cursus à l’INSEP. Il s’est très rapidement inscrit dans l’équipe, il transmet une énergie folle. C’est un joueur atypique : il est très grand, c’est un extérieur ou un faux intérieur. Il a encore besoin de travailler techniquement mais il a le profil parfait du basketteur moderne.

"Kévin Kokila est le meilleur défenseur du championnat"

  • Matthew Marsh (pivot / 2,11m, né en 2002)

Matthew s’est intégré à l’équipe sans être trop vocal mais c’est une force monstrueuse et sa simple présence dissuade les adversaires et nous rassure. Il a plutôt fait un bon tournoi, même s’il n’a pas toujours été régulier cette année. Il faut qu’il continue de bosser baskettement parlant plus que physiquement mais c’est un garçon attachant.

  • Kévin Kokila (pivot / 2,04m, né en 2001)

C’est le vrai MVP. Même s’il est plus costaud que moi, c’est mon petit. Quel bonheur de travailler avec lui au quotidien ! Il nous fait confiance, il nous écoute et il est exactement à l’image de ce qu’il faut faire pour progresser. Il a eu une éducation exemplaire. C’est le joueur fondateur de cette équipe.

Il a une forte capacité pour comprendre son rôle et faire exactement ce qu’on attend de lui. Il ne sort jamais de son registre. Il progresse techniquement et physiquement de jour en jour. Il est en train de développer son tir extérieur. Pour moi, c’est le meilleur défenseur du championnat, il est incroyable. Offensivement, il a des bonnes mains pour finir. Il va passer professionnel mais j’espère qu’il ne sera pas loin de l’Asvel parce qu’on va tout faire pour travailler encore avec lui.  

asvel1622845004.jpegKévin Kokila, "the real MVP" (photo : Sébastien Grasset)

Propos recueillis à l'AzurArena (Antibes),

05 juin 2021 à 08:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.