LEADERS CUP PRO A

CHARLES KAHUDI : "LES JOUEURS SONT À L'ASVEL POUR GAGNER DES TROPHÉES"

Charles Kahudi
Crédit photo : Sébastien Grasset

Face à Dijon cet après-midi, les Rhodaniens ont l'occasion de remporter la Leaders Cup, ce qui serait une première dans l'histoire du club.  

Antoine Diot l'avait prédit la veille : « Ce soir c'est moi qui met des points. Demain ce sera peut-être D-Light, ce sera peut-être Charles, Livio ou Tonye ». Pour la demi-finale face à Boulogne-Levallois, c'est le revenant Charles Kahudi qui a mis l'ASVEL sur orbite en première mi-temps.

Victime d'une entorse de la cheville le 14 janvier contre Fenerbahçe en EuroLeague, le capitaine a été le symbole de cet ASVEL incisif en défense et imperturbable en attaque pour ce qui était seulement son « troisième 5 contre 5 depuis un mois ».

« Le cardio est encore un peu à la traîne, mais le basket, c'est le basket. Sur une courte période, je peux aider, j'espère continuer à prendre du rythme pour la suite, continuer à avancer », a-t-il déclaré après la rencontre

Le facteur X de la première mi-temps

Egalement satisfait d'Ismaël Bako, qu'il a lancé dans le bain sur Vitalis Chikoko d'entrée de jeu, Zvezdan Mitrovic a également souligné l'importance de Charles Kahudi dans ce début de partie qui a permis aux Villeurbannais de prendre le contrôle.

« Boulogne-Levallois est une équipe avec beaucoup de talent en attaque, a souligné le stratège de l'ASVEL. Parfois vous pouvez bien défendre mais vous n'êtes pas à la hauteur en attaque. Cette fois on a bien exploité nos premières intentions et notre jeu de transition a aussi fait une grosse différence. Pour moi, l'un des moments clés a été ces deux paniers à 3-points en contre-attaque de Charles Kahudi en début de match. Ça a fait la différence, on s'est retrouvé à +14. C'est la seule façon pour nous de jouer, bien défendre et concrétiser ça en attaque pour créer l'écart comme on a su le faire ce soir ».

Après l'aspect « revanchard » qui a surmotivé les troupes de coach Mitrovic pour cette demi-finale face à Boulogne-Levallois qui s'était imposé à l'Astroballe une semaine plus tôt, la perspective de revenir de Marne La Vallée avec un trophée, qui plus est que l'ASVEL n'a encore jamais remporté, constitue un des premiers objectifs de cette saison historique marquée par le retour du club rhodanien en EuroLeague.

« On essaie de jouer tous les matchs à fond et gagner les trophées. C'est pour ça que la plupart des joueurs sont à l'ASVEL, pour gagner des trophées. On a l'occasion de pouvoir le faire demain (aujourd'hui). J'espère qu'on sera prêt physiquement et conquérants pour aller le chercher ».

Coup d'envoi à la Disney Events Arena à 17h pour la finale face à Dijon.

 

16 février 2020 à 15:02
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.