JEEP ÉLITE

FRACTURE DU PIED POUR ELIE OKOBO, SALE SEMAINE POUR PAU

Crédit photo : Sébastien Grasset

Battu par l'ASVEL en demi-finale de la Leaders Cup, Pau-Lacq-Orthez a perdu plus qu'un match ce samedi, puisque trois joueurs se sont blessés. Elie Okobo est le plus sérieusement touché et va manquer 8 semaines de compétition. 

Pas épargné par les blessures depuis le début de saison (Yannick Bokolo, Ron Lewis, Antywane Robinson), Pau-Lacq-Orthez a vu son infirmerie se remplir à nouveau ce samedi en fin d'après-midi.

Mal retombé sur son pied, Léopold Cavaliere repart de Disney avec une entorse à la cheville et quatre semaines d'indisponibilité. Nommé capitaine par Eric Bartecheky, Yannick Bokolo n'aura lui foulé le parquet que 7 minutes durant cette demi-finale. Le staff palois n'a voulu prendre aucun risque avec son poste 2, touché au tendon d'Achille, et qui aura beaucoup manqué notamment défensivement à son équipe le reste de la renocntre. 

Mais le gros couac de la soirée reste la fracture du cinquième métatarsien (os du pied) pour Elie Okobo. Membre important de la rotation paloise, l'international U20 risque de manquer huits semaines de compétition. En constant progrès cette saison, il connait la première grosse blessure de sa jeune carrière. A lui de revenir encore plus fort. 

Toujours sans J.K. Edwards

L'Elan Béarnais aurait aimé que la première participation de son histoire à la Leaders Cup se passe autrement. Mais les Palois vont désormais vite devoir se tourner vers les échéances qui les attendent, à commencer par le huitième de finale de Fiba Europe Cup face à Ostende mercredi. Une qualification (en cas de victoire de plus de 9 points) ferait le plus grand bien aux Béarnais et permettrait d'oublier un temps l'épisode Leaders Cup.

La mission s'annonce néanmoins compliquée, surtout que les joueurs d'Éric Bartécheky sont toujours privés de leur capitaine J.K. Edwards. Contrôlé positif lors d'un match de Fiba Europe Cup, et mis à pied l'intérieur ne portera sûrement plus le maillot palois cette saison. Ami de tous, il était surtout le patron du vestiaire palois et le relais entre les joueurs et le staff palois. Son absence a fait mal à tout l'effectif palois, comme l'a expliqué Éric Bartécheky après la victoire face au Paris-Levallois vendredi : "Pour nous c'est un vrai coup dur. J'ai du mal à regarder devant car c'est un joueur autour duquel on a tout construit depuis deux ans. Je suis triste que ça se termine comme ça."   

19 février 2017 à 12:55
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
16 novembre - 01h15
NBA Extra
16 novembre - 02h00
Houston Rockets
Golden State Warriors
16 novembre - 09h15
Minnesota Timberwolves
New Orleans Pelicans
16 novembre - 11h00
Houston Rockets
Golden State Warriors
16 novembre - 12h45
NBA Extra
Coaching