LEADERS CUP PRO A

NANTERRE AU FINISH CONTRE STRASBOURG

Crédit photo : Sylvain Moreau

Plus appliqué et efficace en fin de match, Nanterre domine Strasbourg 77-71 au terme d'un final à suspense. Les Franciliens éliminent des Alsaciens privés d'A.J. Slaughter et Matt Howard et filent en demi-finale. Ils y retrouveront le vainqueur de Gravelines - Monaco.

Strasbourg a failli le faire. Privés d’A.J. Slaughter (gastro), Matt Howard (cheville) et avec Erving Walker malade et diminué, les SIGmen s’en sont remis à leurs frenchies. Avec Ntlikina dans le cinq de départ, et deux grosses performances de Paul Lacombe et Jérémy Leloup, les Alsaciens ont fait douter Nanterre jusqu’au bout. Mais grâce à un collectif très homogène (5 joueurs entre 11 et 14 points) et davantage de lucidité dans les derniers instants, ce sont bien les Franciliens qui valident le ticket pour les demi-finales.

C’est dans le troisième quart-temps que les hommes de Pascal Donnadieu ont fait la différence. Jusqu’alors bloqués à 4/13 à 3-points, Heiko Schaffartzik (14 points à 4/6 de loin), Hugo Invernizzi (10 points, 4 rebonds, 6 passes décisives) et leurs coéquipiers ont pris feu derrière l’arc de cercle, envoyant sept flèches triplés faire trembler les filets. 27-10 sur la période et 10 points d’avance à l’attaque du dernier quart-temps.

“En première mi-temps on a joué petits bras. Après la pause, on est revenu avec de meilleures intentions. Quand on trouve les ressources pour l’emporter après avoir été menés de 10 points, il y a de quoi être satisfait”, appréciait Pascal Donnadieu en conférence de presse.

Lacombe homme du match… pour rien

Strasbourg pourra longtemps regretter ce troisième quart raté. Car les Alsaciens avaient parfaitement abordé cette rencontre. Après 7 points rapides de Romeo Travis (plus 9 rebonds et 4 passes au final), c’est Paul Lacombe qui s’est occupé de tout. 22 points à 9/13, 5 rebonds, 4 interceptions, 3 passes, 6 fautes provoquées et 25 d'évaluation pour l’arrière de la SIG. A la mi-temps, les SIG était même devant, avec un Jérémy Leloup qui se donnait lui aussi aux quatre coins du terrain (13 points, 7 rebonds et 7 passes).

“Malgré les absents, on a joué les yeux dans les yeux avec eux, soulignait le pivot strasbourgeois Mouhammadou Jaiteh. En dehors des cinq minutes où on lâche, où Nanterre a mis de l’euphorie, je pense qu’on a dominé.”

Un coup d’oeil à l’évaluation totale donne raison à l’ancien Nanterrien, puisque la SIG l’emporte 85-77 dans ce domaine. Mais en fin de rencontre, les Strasbourgeois ont cafouillé quelques ballons importants. Et Lacombe puis Murphy avaient beau entretenir un semblant d’espoir, c’est Chris Warren, 13 points mais à 5/16, qui venait mettre le couvercle sur le match aux lancers francs.

 

17 février 2017 à 19:50
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
17 novembre - 00h15
NBA Extra
17 novembre - 01h00
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 01h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
17 novembre - 09h15
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 11h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
Coaching